Câlin vanillé, coeur praliné, bisou citronné {Ambassadrice Sugar Paris}

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Voilà un titre bizarre non? 🙂

Dernier test produit pour le salon Sugar Paris 2017 et une fois de plus, je connais bien la marque.

Il s’agit de Silikomart, mon partenaire de blog depuis un bon moment déjà!

Nous avons reçu le moule Abbraccio (et à priori en italien cela signifie étreinte, accolade, alors un câlin ça marche non?).

Ce moule représente, à première vue, 2 boudins l’un sur l’autre.

Mais à la découpe, un cœur apparaît….

Pour tester également la bombe de flocage blanc incluse dans le colis, je suis partie sur une ganache montée vanille.

Avec un cœur praliné (je suis dans une phase praliné en ce moment) et un fond de financier citron couvert d’un confit de citron pour le peps et d’un praliné feuilleté pour la gourmandise (comment ça j’en mets partout?).

Ingrédients (pour un moule abbraccio d’un volume de 1700ml) : 

Ganache montée vanille : 

  • 180g de crème liquide entière
  • 18g de sirop d’agave
  • 120g de chocolat blanc (Valrhona Ivoire)
  • 540g de crème liquide entière
  • 6 gousses de vanille

Crémeux praliné :

  • 300g de lait
  • 18g de sucre
  • 45g de jaunes d’œuf
  • 60g de praliné (Weiss)
  • 30g de maïzena
  • 30g de beurre

Praliné feuilleté : 

  • 20g de chocolat au lait (Valrhona Jivara)
  • 40g de pâte de praliné (Weiss)
  • 2 paquets de 2 crêpes dentelles
  • 1/2cc d’huile neutre

Confit de citron : 

  • le zeste de 2 citrons jaunes
  • 130g de jus de citron jaune
  • 85g de sucre

Financier au citron : 

  • poudre d’amandes
  • blancs d’œuf
  • sucre
  • zestes de citron

Décor : 

Préparation : 

La ganache :

La veille du montage, faire chauffer les 30g de crème avec le sirop d’agave et les graines et gousses de vanille fendues et grattées.

Lorsque la crème arrive à ébullition, verser sur le chocolat haché en filtrant et émulsionner pour fondre le chocolat.

Ajouter ensuite les 90g de crème froide.

Filmer au contact et entreposer une nuit au frais (3h minimum).

Crémeux praliné : 

Porter le lait à ébullition.

Pendant ce temps, fouetter les jaunes avec le sucre jusqu’à blanchiment puis incorporer le praliné et la maïzena.

Verser le lait en filet sur le mélanger en fouettant bien.

Remettre dans la casserole sur feu doux, en remuant constamment jusqu’à ce que la brille soit brillante.

Incorporer le beurre puis passer au mixer plongeant.

Verser dans le moule à insert (ici j’ai utilisé l’empreinte Demarle « petit moule saint honoré) et mettre au congélateur.

Financier citron : 

Mélanger la poudre d’amande avec le sucre et les zestes de citron.

Ajouter les blancs d’œufs et mélanger.

Dresser en couronne de la dimension du fond du moule.

Enfourner à 180°C pour environ 15min.

Confit de citron :

Blanchir 3 fois les zestes de citron en changeant l’eau à chaque fois.

Faire cuire ensuite à feu moyen les zestes avec le jus et le sucre pendant 30min en surveillant.

A mi-cuisson, donner un coup de mixer plongeant.

Le jus doit s’épaissir.

En fin de cuisson, mixer une dernière fois puis tamiser.

Étaler sur la couronne de financier, réserver au frais.

Praliné feuilleté :

Au bain-marie, faire fondre le chocolat avec le praliné et l’huile.

Émietter les gavottes et bien mélanger.

Étaler sur le confit de citron figé.

Faire figer au frais.

Avec le surplus, on peut faire des décors : ici j’ai étalé entre 2 toiles silicone puis mis au congélateur pour ensuite découper à l’emporte-pièce.

Montage : 

Monter la ganache vanille au fouet puis mettre en poche.

Pocher la ganache montée dans le moule en remplissant bien les cavités puis tapoter pour éliminer les bulles d’air.

Démouler le crémeux praliné et le déposer dans la ganache montée. Bien enfoncer pour faire remonter la ganache sur les bords.

Déposer ensuite la couronne de financier, côté praliné feuilleté vers l’intérieur du moule.

Lisser la ganache.

Entreposer au moins une nuit au congélateur.

Démouler et réaliser le flocage immédiatement puis laisser décongeler avant de décorer.

 

Recette du crémeux praliné issue du Fou de Pâtisserie n°21 – Janvier Février 2017 (p83, recette du Paris-Brest de David Landriot)

Cookies Chocolat Noir et Chocolat Amande

Étiquettes

, , , , , , ,

Bonjour!

 

Petite recette rapide pour un goûter ou pour grignoter.

J’ai voulu tenter d’associer le nouveau Nestlé Dessert Amande au chocolat noir. Et pour rester simple, quoi de mieux que des cookies?

Le goût d’amande est bien présent malgré les 70% de cacao du chocolat noir.

Facile, rapide et bon, que demander de plus?

 

Ingrédients :

  • 50g de beurre
  • 120g de cassonade
  • 160g de farine
  • 1 œuf
  • 120g de chocolat noir (Barry origine Saint Domingue 70%)
  • 1/2 sachet de levure
  • 100g de Nestlé dessert Amande concassé

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

Crémer le beurre avec le sucre puis incorporer l’oeuf.

Ajouter le chocolat fondu.

Incorporer ensuite la farine mélangée à la levure.

Déposer des petits tas sur une plaque couverte de papier sulfurisé en applatissant un petit peu.

Enfourner pour environ 10 min.

Laisser refroidir sur une grille puis croquer dedans!

Cake moelleux au Chocolat Amande

Étiquettes

, , , , , ,

Bonjour!

Un petit cake rapide aujourd’hui, histoire de tester le nouveau Nestlé Dessert Amande.

J’ai décidé de faire simple mais gourmand afin de goûter au mieux ce goût particulier.

Sauf que, évidemment, je n’avais pas bien anticipé mes courses et du coup, aucun œuf dans le frigo!

Mais je me suis souvenu d’un cake terriblement dément aperçu chez ma copine Titenoon. C’est l’occaz de tester ça aussi 😉 en plus il est au lait de coco et mon partenaire Ayam m’en a justement offert dans le dernier colis! (N’oubliez pas le concours pour leurs 125 ans!!!)

Au final, un cake bien dense mais hyper moelleux avec un goût d’amande prononcé. 🙂

Ingrédients :

  • 20cl de lait de coco (Ayam)
  • 20cl d’eau
  • 100g de cassonade
  • 100g de chocolat Nestlé Dessert Amande
  • 1/2cc de vanille liquide
  • 1 pincée de sel
  • 50g d’huile neutre
  • 300g de farine
  • 1 sachet de levure

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger le sucre avec le chocolat haché et le sel.

Chauffer le lait de coco avec l’eau et la vanille liquide.

Verser sur le mélange sec et bien mélanger.

Incorporer la farine mélangée à la levure.

Verser dans un moule (25cm) et enfourner pour 35min environ.

Laisser refroidir puis déguster!

Recette issue du blog Les Gourmandises de Titenoon

Cookie Poêlé Noisette Chocolat

Étiquettes

, , , , ,

Bonjour!

En ce moment, je cherche des recettes gourmandes mais rapides à préparer. Et c’est justement ce que le magazine Pâtisseries et compagnie de mars-avril nous propose avec ces cookies.

J’étais septique, j’avoue. Juste une poêle et un fouet comme ustensiles…. et puis la cuisson à la poêle, ça rend quoi hein?

Par pur esprit scientifique, j’ai testé!

Au final, effectivement, ça marche. Bon par contre, on obtiens un cookie hypra moelleux (et j’ai allongé le temps de cuisson sinon c’était pas cuit du tout). Donc pour ceux qui, comme moi, aiment les cookies croquants, passez votre chemin.

Disons que c’est moelleux et dense, mais absolument pas croustillant.

Mais ça dépanne, c’est rapide, c’est bon pis ça fait moins de vaisselle 😉

cookienoisettepoele2

Ingrédients :

  • 100g de farine
  • 70g de sucre
  • 1cc de levure chimique
  • 1 œuf
  • 100g de beurre salé
  • 50g de poudre de noisette
  • 50g de pralinoise coupées en petits morceaux
  • 50g de chocolat noir en morceaux (j’ai pris des barres pour pain au chocolat)

Préparation :

Mélanger la farine avec la levure, la poudre de noisette et le sucre.

Dans une poêle, faire fondre le beurre à feu très doux.

Hors du feu, ajouter l’œuf et fouetter vivement.

Remettre sur feu très doux et incorporer les ingrédients secs jusqu’à ce que la texture soit homogène.

Lisser la surface et laisser cuire 10 min.

Enfoncer les morceaux de chocolat et de pralinoise dans la pâte puis couvrir la poêle et poursuivre la cuisson (j’ai laissé un bon 15min) en surveillant régulièrement.

Laisser refroidir à couvert avant de démouler.

cookienoisettepoele1

Recette issue du magazine Pâtisserie et compagnie n°19 mars-avril 2017

Un Cours à Mastercook9 : la Tarte au Citron revisitée de Clément Higgins

Étiquettes

, , , , , , , ,

Bonjour!

Aujourd’hui je vous emmène à Châteauneuf-le-Rouge, pour découvrir la nouvelle académie de goût Mastercook9.

A l’origine, Mastercook9 ne proposait que des cours de cuisine, avec de grands chefs étoilés. Mais cette année, il a été décidé d’instaurer des cours de pâtisserie.

Le tout premier était dédié à une revisite de la tarte au citron et était dispensé par Clément Higgins, le chef des Bricoleurs de Douceurs à Marseille.

Un cours de 4h avec un pâtissier aussi doué, autant vous dire que j’ai sauté sur l’occasion.

Me voilà donc le 11 février dernier à franchir le pas de porte de l’atelier.

J’y retrouve Anne et Clément, ainsi qu’Alexandra, responsable communication.

La salle, toute en longueur, est bien équipée : tables inox, frigos, four, robots…..

mastercook9_cuisine

Une fois l’ensemble des participants arrivés (nous ne sommes que 8 par atelier) et les présentations faites, on s’attelle à la tâche.

On commence par la pâte, qui doit reposer au frais un très long moment (nous n’utiliserons pas celle faite sur place, faute de temps, mais une autre, préparée à l’avance par Clément).

mastercook9_cours

Chacun a une fiche recette et de quoi noter les conseils du chef (et je peux vous dire qu’il nous en donne, des conseils!). Qualité du beurre, techniques et vocabulaire, le chef répond à toutes nos questions.

Le kitchenaid d’Anne tourne à plein régime, le pauvre!

mastercook9_kitchenaid

Une fois notre pâte faite, on la filme, elle part au frais et on sort les pâtons pré-pesés pour foncer nos cercles.

Et on enfourne tout ça pour obtenir de beaux fond de tarte bien réguliers.

mastercook9_fondetartecuit

Au passage, on ne laisse pas perdre les chutes de pâte, n’est-ce pas Anne?

mastercook9_annelimbour

Surprise! La tarte au citron ne sera pas au citron mais au kalamansi. Depuis le temps que j’en entends parler de cet agrume, ça tombe bien!

Chacun peut goûter cet agrume encore peu répandu avant de le travailler, c’est une jolie découverte (enfin, au sortir de la boite, c’est très amer et pas très bon hein, ça nous inquiète un peu cette affaire).

Là encore, nous réalisons une petite portion du crémeux, mais utiliserons celui préparé par Clément, puisque le temps de repos est encore long. Mais ça nous permet là encore de pouvoir goûter (ouf c’est hypra bon!) et de voir la différence de texture entre le crémeux fraîchement préparé et celui qui a eu le temps de figer.

Et nous passons à une étape délicate : le remplissage du fond de tarte, avec le coup de spatule adéquat pour obtenir la finition parfaite.

mastercook9_cremeuxcitron

Vient ensuite l’étape du nappage (préparé à l’avance aussi) pour que la tarte se conserve mieux et enfin l’étape de la meringue.

Cette fois, le petit kitchenaid d’Anne ne fait pas le poids, on sort la grosse artillerie…

mastercook9_meringue

Pour le pochage, Clément nous montre plusieurs techniques puis nous montre un exemple de pochage pour la tarte.

 

 

Une fois nos dressages terminés, c’est pile poil la fin du cours.

Le temps de faire une tite photo de groupe, de mettre en boite et de croquer un sablé et le cours prend fin.

mastercook9_groupe

Un excellent moment de partage avec un chef très accessible et très patient.

mastercook9_clementhiggins

Ce cours était le premier dédié à la pâtisserie, du coup il manquait un peu de matériel (notamment des cellules de refroidissement, qui auraient permis d’utiliser notre pâte et notre crémeux plutôt que ceux préparés à l’avance). Ces investissements vont se faire au fur et à mesure des besoins et de l’augmentation de la fréquentation.

Pour un premier cours, je trouve que tout s’est plutôt très bien déroulé. J’ai déjà hâte d’y retourner.

Quelques photos de ma tarte, une fois rentrée à la maison.

mastercook9_tartefinale1

mastercook9_tartefinale2

L’académie Mastercook9 est située à Châteauneuf-le-Rouge, à proximité d’aix-en-Provence. Pratique d’accès, facilité de parking et tarifs très intéressants, filez vous inscrire aux cours 😉

mastercook9_logo

Madeleines au Cacao

Étiquettes

, , , , , ,

Bonjour!

Une petite recette hyper simple et rapide aujourd’hui issue du dernier Pâtisserie & Compagnie. Aussitôt lue, aussitôt testée!

Elles sont bien moelleuses et au bon goût cacao.

Je n’ai pas eu de réelle bosse (même avec un choc thermique) mais elles ont été vite englouties quand-même 😉

madeleinescacao1

Ingrédients (pour environ 12 belles madeleines) :

  • 2 oeufs
  • 90g de beurre ramolli
  • 3cs de cacao en poudre (Van Houten)
  • 1 gousse de vanille
  • 80g de sucre
  • 70g de farine
  • 1/2cc de levure chimique

Préparation :

Fouetter légèrement les œufs avec le sucre et les graines de la gousse de vanille.

Incorporer le beurre et bien mélanger pour que la pâte soit homogène.

Tamiser la farine avec le cacao et la levure et les incorporer ensuite.

Couvrir de film étirable au contact et laisser 12h au réfrigérateur (j’ai aussi testé sans ce temps de pose, le résultat est similaire donc à voir si vous êtes pressés ou pas).

Préchauffer le four à 210°C.

Remplir les empreintes des moules à madeleines (si ceux-ci sont en métal, les chemiser auparavant).

Enfourner et baisser à 180°C.

Cuire pendant 10min environ.

Laisser refroidir avant de démouler.

madeleinescacao2

Recette issue du magazine Pâtisserie & Compagnie n°19, mars-avril 2017

 

Le Salon du Chocolat 2017 à Marseille

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Nouvelle tribulation (ça commence à en faire depuis le début de l’année mais j’adore!), avec le retour du salon du chocolat à Marseille. Nous en avons été privé en 2016 mais un nouvel organisateur (La Provence) a repris les rennes et revoilà mon salon chouchou au parc Chanot!

Rendez-vous pris avec ma collègue et sa fille pour le dimanche 5 février (puisque le 4 j’étais chez Denis Matyasi).

Bizarrement, à chaque fois que je vais à Marseille, il pleut à torrent 😦 ça n’a encore pas loupé. Bref, passons.

Mon premier objectif était d’aller faire un coucou à Anne sur le stand démo.

salonchocolat2017_pastryshow

Et la première démo était…Denis Matyasi! C’était bien sympa de le revoir ainsi que d’autres membres du jury, comme Roland Zanin ou Jean-Paul Vanroy.

salonchoco2017_matyasi_zanin_1

salonchoco2017_matyasi2

salonchoco2017_matyasi_zanin4

J’ai suivi leur démo d’un peu loin car ma collègue ne pouvait pas rester longtemps donc il fallait être efficace.

salonchoco2017_matyasi_zanin3

Petit tour du salon donc pour faire nos repérages d’éventuels achats et pour nous régaler les yeux bien évidemment (oui, bon ok, les papilles aussi vu toutes les dégustations proposées).

Nous avons pu découvrir de magnifiques moulages originaux, comme une palette d’outils très diversifiée, des écrous, des boulons, des chaussures, bref, de quoi faire quelques cadeaux originaux.

salonchocolat2017_stand1

Pas mal de chocolat vendus « à la casse ».

salonchocolat2017_stand2

Des coffrets de bonbons classiques, beaucoup de ganaches et pralinés tout plus gourmands les uns que les autres.

salonchocolat2017_stand3

J’avais fait mon repérage avant le salon, histoire de me fixer des objectifs (et des limites aussi). J’ai été raisonnable d’ailleurs, en ne dérogeant pas à ma liste.

J’ai ainsi découvert principalement 2 chocolatiers, que je vais suivre à coup sûr car leurs produits m’ont bien plu.

Tout d’abord la Chocolatière de Marseille et sa barre marseillaise.

salonchocolat2017_barremarseillaise

Une barre au praliné, pensez bien que ça m’intéresse! Je savais que le choix serait rude mais comme il y’avait des demi barres, je me suis fait plaisir (en plus, le prix au poids était le plus faible de tout le salon).

Mon choix s’est finalement porté sur une barre feuilletée chocolat noir, une barre feuilletée chocolat au lait et une barre chocolat orange. De pures gourmandises!

Deuxième stand qui m’intéressait, le Comptoir du Cacao. J’avoue que ce qui m’a attiré en premier c’est leur origine. L’entreprise est située dans le Loiret, à quelques kilomètres de ma commune natale. Mais quand j’ai vu que leur spécialité ce sont les pralinés feuilletés, mon coeur s’est emballé!

Je suis repartie avec un coffret de pralinés feuilletés et une tablette feuilletée menthe. L’extase totale!

salonchocolat2017_comptoircacao

Petit tour au rayon des robes en chocolat, histoire de les admirer tranquillement (nous ne pouvions rester pour le défilé le soir).

salonchocolat2017_robes

Nous sommes ensuite retournées au pastry show, pile poil pour la fin de la démo de Denis et Roland, avant qu’Anne ne dévore tous les macarons!

salonchocolat2017_annelimbour

salonchocolat2017_matysai_limbour

Ensuite, nous avons vu la démo de Jacques Soisson (chef pâtissier à L’Epuisette) qui a fait un succulent sablé chocolat tonka.

salonchoco2017_jacquessoisson

salonchoco2017_jacquessoisson2

Ma collègue ayant du repartir, je me suis ensuite installée confortablement au pastry show pour la suite des démos.

La démo suivante était celle de Christophe Chiavola (Hôtel de l’image à St rémy de provence). Elle fut assez épique car le siphon lui a joué bien des tours.

salonchoco2017_christianchiavola1

Heureusement, son fils est maître dans l’art du siphon, il a sauvé la démo 😉

salonchoco2017_christianchiavola2

C’était bien bon tout ça!

salonchocolat2017_christianchiavola_degust

Ensuite, nous avons eu la chance d’assister à la démo de Simon Pacary (chef pâtissier à L’Esprit de la Violette).

salonchoco2017_simonpacary1

Simon a participé au championnat de France de dessert et a remporté la 2ème place de la finale régionale avec sa fameuse Huître. Et c’est justement ce qu’il a réalisé au pastry show.

Un dessert en trompe l’oeil donc qui ressemble visuellement à une huître mais qui est en fait bien un dessert sucré (contenant un peu d’huître quand même).

Il a créé lui-même le moule de la coque, à partir d’une vraie huître et imaginé comment rendre l’intérieur aussi nacré que l’original : une coque en chocolat noir dont l’intérieur est coulé de chocolat blanc puis Simon souffle de la poudre d’or puis de la poudre d’argent dessus.

salonchoco2017_simonpacary2

Regardez-moi ce résultat fabuleux.

salonchocolat2017_simonpacary_huitre_coque

Une technique particulière avec de l’agar-agar et de l’huile pour former des galets, du wakamé pour l’algue…bref un tas d’astuces toutes plus dingues les unes que les autres. Du très haut niveau!

salonchoco2017_simonpacary_huitre

Ensuite, ce fut le tour de Mathias Dandine et son chef pâtissier (Les Lodges Sainte Victoire) de nous présenter une tartelette soufflée chocolat caramel (mandieu que c’était bon!)

salonchoco2017_mathiasdandine1

salonchoco2017_mathiasdandine2

Pas mal de technicité aussi puisq’un soufflé n’attend pas sa dégustation, il faut donc être rapide. Juste le temps de prendre une photo quoi, faut pas laisser trainer hein 🙂

salonchocolat2017_mathisdandine_degust

La dernière démo fut celle de Mathias Gandron, chef démonstrateur de Patiss France Puratos (dont j’ai eu des produits lors du concours macaron). Je n’ai pas pu assister à la démo complète, mon bus repartait, snif!!

salonchoco2017_mathiasgandron

J’ai également pu rencontrer et échanger avec Marine Escoffier (qui a participé à Masterchef 2015), que j’espère recroiser bientôt!

Je tenais à remercier énormément Aline Gérard de Cook and Shoot pour m’avoir autorisée à utiliser ses magnifiques photos du salon (faut avouer que mon smartphone fait bien pâle figure à côté). Un grand merci, vraiment!

Retrouvez l’ensemble de ses photos du salon sur sa page facebook.

J’espère vous avoir fait partager un peu de ce salon. 🙂

Vivement l’année prochaine!

Crêpes au Lait de Coco {Concours 125ans Ayam}

Étiquettes

, , , , , , ,

Bonjour!

Alors, oui, je sais, la chandeleur est passée depuis belle lurette. Mais des crêpes, y’a pas d’heure pour en manger!

Donc pour un anniversaire, ça colle parfaitement non?

Car, cette année, on fête les 125 ans de mon partenaire Ayam. Et à cette occasion, c’est lui qui fait des cadeaux!

J’ai reçu un gros colis pour vous mitonner de bonnes recettes et vous, vous pouvez partir à Singapour! Oui oui rien que ça!

Pour tenter votre chance, il suffit d’acheter un produit Ayam et de remplir le formulaire sur leur site.

Dans leur gamme, il y’a notamment du lait de coco que j’ai utilisé ici en remplacement du lait de vache, dans ma pâte à crêpes.

C’est très simple et le goût de coco est tellement subtil qu’on ne le perçoit quasiment pas!

crepecocoayam

Ingrédients (pour 6 à 8 crêpes) :

  • 1 œuf
  • 125g de farine
  • 20cl de lait de coco Ayam
  • 1 pincée de sel
  • 150ml d’eau
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • huile pour la poêle

ayam

Préparation :

Mélanger le lait de coco et l’eau.

Battre l’œuf.

Faire un puits dans la farine et y verser la moitié du mélange coco/eau. Bien mélanger.

Ajouter l’oeuf battu puis le sucre.

Terminer avec le reste de mélange eau/coco.

Faire cuire les crêpes dans une poêle bien huilée.

Les conserver sous cloche pour conserver l’humidité.

concours-ayam-125-ans

Recette issues des Gourmandises de Titenoon

Le Concours Réussissez Votre Galette 2017

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour,

le début d’année 2017 a été riche en aventures 🙂

Celle-ci a commencé en décembre 2016 quand je suis tombée par pur hasard sur un concours de recettes de galettes des rois revisitées sponsorisé par des marques bien connues (Marie, Pyrex, Elle&Vire et Vahiné)

partenaires

La première partie de la sélection se faisant par vote des internautes, je n’avais aucun espoir réel car je ne suis pas fan de ce système facilement contournable. Mais j’ai finalement fait partie des 50 recettes à être présentées au jury. Et je suis arrivée dans les 10 finalistes sélectionnés pour aller réaliser leur recette à Paris.

Me voilà donc dans le TGV le 20 janvier, direction Paris!

A l’arrivée en gare de Lyon, un chauffeur privé m’attendait en bout de quai (#laclasse) pour me conduire à l’hôtel Elysées 8. Jolie chambre, bien équipée et propre. Franchement bien.

concoursgalette_elysees8

Le temps de déposer mon sac dans la chambre et je rejoins le reste de l’équipe pour filer au restaurant Le café des lettres  (entrée et plat sympathiques, par contre le tiramisu n’était pas bon, plein d’eau et pas de mascarpone dedans, trop de poudre industrielle à mon goût). Passons!

Nous partons ensuite vers un escape game chez Mystery Escape! Nous avons eu droit aux histoires de fantômes avec le mystère du manoir.

concoursgalette_mysteryescape2

Crédit photo : Mystery Escape

Passé les premières minutes où on essaie de nous faire croire à cette histoire de morts et disparus en tous genres (nan mais sérieux là?), je dois avouer que je n’ai jamais autant hurlé et crié en 1h. Nous étions 2 équipes de 5 et la mienne n’étant constituée que de filles, oui, nous avons hurlé à chaque fois que nous découvrions une clef, une énigme…bref on a crié! (bon pis la ptite dame derrière son écran s’est bien amusée aussi, surtout quand elle est venue déplacer le mannequin, dans le noir sans prévenir…on a encore hurlé mais de trouille cette fois).

Un très bon moment donc, je recommande vraiment, c’était top.

Bon par contre, impossible de dormir derrière….

Le lendemain, on découvre l’atelier des chefs où se déroulera le concours.

concoursgalette_atelierchefs

Regardez moi tout ce matériel!

concoursgalette_salle

On y prend un bon petit déjeuner, on découvre nos jolis tablier brodés à nos prénoms (encore #laclasse !).

concoursgalette_nicole

Ma collègue blogueuse Nicole!

Quelques explications du chef Jean-Sébastien Bompoil et le concours est lancé!

concoursgalette_pendant

Un peu de stress, faut avouer, mais au final tout s’est déroulé tranquillement, dans la bonne humeur (ouais bon j’ai presque fait cramer mon potimarron…presque! pis j’ai oublié la farine dans ma garniture..boulet quoi)

concoursgalette_encours

Crédit photo : Agence Com’pack

Je sors mes 2 galettes dans le temps imparti, ouf!

concoursgalette_epreuvesortie

Une fois la cuisson terminée, c’est l’heure de déjeuner avec un repas-buffet bien sympa et bien bon qui  nous attends.

concoursgalette_dejeuner

En début d’après-midi, le chef nous fait une démo de sa revisite de la galette, avec une couronne garnie de frangipane praliné-légumes (notamment du panais). Sa démo m’a fait pensé à ma galette potimarron praliné justement 🙂

concoursgalette_demojsbompoil1

Nous avons ensuite eu chacun 15min de dressage avant de porter notre galette au jury.

concoursgalette_galettepotimarron

Crédit photo : Agence Com’pack

Ambiance détendue, avec Aïcha

concoursgalette_aicha

Crédit photo : Agence Com’pack

Les galettes remontaient de la salle de délibération au fur et à mesure, et nous pouvions ainsi y goûter également.

concoursgalette_degustationfinale

Puis ce fut la remise des prix. Et peu de surprise car nous avions 2 candidats très forts, j’avais pronostiqué qu’ils seraient en première et deuxième place, et bien j’ai eu raison!

concoursgalette_remiseprix

Crédit photo : Agence Com’pack

Le troisième prix est attribué à ma « collègue » blogueuse Nicole (qui a écrit un joli article également) pour son Etoile du Berger.

concoursgalette_nicole2

concoursgalette_galettenicole

Crédit photos : Agence Com’pack

Le deuxième prix va à Thomas pour sa galette feuille amande framboise et gingembre.

concoursgalette_thomas

concoursgalette_galettethomas

Crédit photos : Agence Com’pack

Et enfin, le premier prix revient à la benjamine du groupe, Léa, qui nous a fait une belle revisite façon Saint-Honoré!

concoursgalette_lea

concoursgalette_galettelea

Crédit photo : Agence Com’pack

Un joli podium!

concoursgalette_podium

 Après la remise des prix, nous sommes retournés déguster les galettes et le chef nous a expliqué les appréciations du jury pour chacun (la mienne manquait de potimarron. Je n’aurais pas du faire la version praliné mais plutôt la version pur potimarron, peut-être)

concoursgalette_degustationfinale2

Crédit photo : Agence Com’pack

Une dernière petite photo de groupe et c’est le départ pour rentrer dans mon Var.

concoursgalette_team

Crédit photo : Agence Com’pack

Je tiens à remercier les marques partenaires et l’Atelier des Chefs d’avoir organisé ce concours bien sympathique.

Merci également à Léo, de l’agence Com’Pack pour l’organisation aux petits oignons et pour nous avoir supporté durant 24h (faut avouer, on était un peu une bande de grands enfants surexcités, surtout en sortant de l’escape game!)

Merci à tous mes « concurrents » de ce jour, j’ai fait de belles rencontres, l’ambiance était vraiment top, je me suis régalée.

Merci à tous ceux qui ont voté pour ma recette et qui m’ont permis de vivre cette aventure.

Je ne suis pas repartie les mains vides puisque chacun des participants reçoit chez lui un colis remplis de produits des marques partenaires ainsi qu’un livre de Christophe Michalak et un cours à l’atelier des chefs.

concoursgalette_lot

Pour revivre encore cette aventure, il y’a une mini vidéo sur le compte youtube de Marie

Et l’agence Com’Pack nous en a envoyé une autre, plus complète :

Bon, à part ça, on recommence??? 🙂

concoursgalette_mysteryescape1

Crédit photo : Mystery Escape

Speculoos fourrés Nocciolata {Ambassadrice Sugar Paris}

Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Nouvelle recette créée avec les produits partenaires du salon Sugar Paris qui se tiendra au parc floral en avril 2017.

Cette fois, nous partons chez Véra, une boutique remplie de découpoirs en tout genre.

J’avoue que je connais très bien cette boutique, car j’ai déjà commandé des découpoirs et j’ai également pu la croiser sur des salons (Expogato ou Saveurs et Terroirs par exemple).

stand_vera

J’ai utilisé ici les emportes pièces qui permettent de faire des biscuits fourrés (un emporte-pièce troué et un autre de la même forme mais sans le trou central) : une étoile et une fleur de lys (que j’avais déjà en stock). Pour la garniture, rien de mieux qu’une bonne pâte à tartiner, j’ai pris ici la Nocciolata, version sans lait pour un goût cacao plus intense (moi gourmande? nooon).

Très simple à faire mais très gourmand, attention ça disparaît vite 🙂

Les quantités de pâte sont impressionnantes mais pas de panique, on peut ensuite conserver une partie au congélateur (à ressortir pour des biscuits vite faits ou pour faire un fond de tarte sympa).

speculoos_vera3

Ingrédients (pour environ 850g de pâte) :

  • 350g de farine
  • 125g de cassonade
  • 125g de sucre
  • 250g de beurre mou
  • 1 œuf
  • 5g de levure chimique
  • 5g de sel fin
  • 6g d’épices à speculoos (Terre Exotique)

speculoos_vera4

Préparation :

Crêmer le beurre avec le sucre et les épices.

Incorporer l’œuf battu.

Ajouter ensuite la farine tamisée avec le sel et la levure, petit à

petit.

Filmer la pâte et la laisser reposer 2h au frais.

Préchauffer le four à 180°C.

Abaisser la pâte sur 3 à 4mm d’épaisseur et emporte-piècer des sablés.

Enfourner pour 10 min environ.

Laisser refroidir puis à la sortie du four, garnir de pâte à tartiner (ici la Nocciolata).

speculoos_vera2

Recette issue de l‘Atelier des Chefs

chezvera