Marbré Caroube Curcuma

Étiquettes

, , , , , , , , ,

Bonjour !

Un nouveau marbré, mais cette fois, sans chocolat. J’ai déniché cette merveille chez Elise et je l’ai remodelée pour correspondre au contenu de mes placards et à mes goûts (je suis toujours pas branchée healthy, sorry).

Au final, ce cake a un joli parfum de curcuma relevé par la caroube très discrète. Très franchement, j’adore, je suis même fan. La texture est bien moelleuse et comme je kiffe le curcuma de folie, je ne peux qu’apprécier cette recette.

Ingrédients (pour un moule à cake de 18.5 x 9cm) :

  • 100g de beurre
  • 3 œufs
  • 100g de sucre de canne complet
  • 130g de farine
  • 2cc de levure chimique
  • 1cc d’arôme vanille
  • 2cc de curcuma en poudre
  • 3cs de poudre de caroube
  • 1/4cc de cristaux d’huiles essentielles Agrumes Aromandise

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C et chemiser le moule d’un papier sulfurisé.

Fouetter les œufs avec le sucre puis ajouter le beurre fondu.

Incorporer ensuite la farine mélangée à la levure.

Séparer en deux parts égales.

Dans la première, incorporer la vanille et le curcuma. Dans la deuxième, les cristaux d’huiles essentielles et la poudre de caroube.

Verser dans le moule en alternant les pâtes.

Enfourner pour 35min. La lame d’un couteau doit ressortir propre.

Laisser refroidir puis démouler et déguster.

Recette issue du blog Fitnessfriandises

Couteau français Jean Dubost

Fondant Chocolat Marron

Étiquettes

, , , , , , ,

Bonjour !

Une recette de gâteau fondant repérée chez Laurianne qui a fait une version vegan. Pour ma part, c’est une version « normale » puisque je n’avais pas de margarine donc j’ai fait avec du beurre. Mais ça ne change pas la texture finale 😉

Pour les proportions, j’ai quasiment conservé les mêmes, hormis un peu moins de crème de marron (parce que la Corsiglia est tellement dingue que le goût est déjà bien présent) et un ptit mélange de chocolats, vu que certains chez moi n’apprécient pas le « trop amer »… au final, c’est un belle réussite. Un fondant très sympa, une texture que j’adore et un goût parfait.

Ingrédients (pour un moule de diamètre 20cm) :

  • 50g de chocolat au lait
  • 50g de chocolat noir
  • 90g de beurre
  • 200ml de crème végétal (ici amande)
  • 400g de crème de marron (Confiserie Azuréenne)
  • 100g de farine
  • 1 sachet de levure chimique

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C te chemiser un moule de beurre et d’un fond de papier sulfurisé.

Faire fondre le beurre avec les chocolats et bien mélanger.

Chauffer la crème et l’ajouter.

Incorporer ensuite la crème de marron et terminer par la farine mélangée à la levure.

Verser dans le moule et enfourner pour 35 à 40min (la lame d’un couteau doit ressortir propre).

Laisser refroidir avant de démouler.

Recette issue du blog Perle en Sucre

Latte Caroube

Étiquettes

, , , , , , ,

Bonjour !

Nouveau latte sur le blog (ma nouvelle passion de l’hiver) avec une version à la poudre de caroube. C’est chez Pauline que j’ai trouvé l’inspiration. En variant un brin sa version, pour avoir un latte plus sucré (moins healthy aussi, mais vous savez que c’est pas mon but dans la vie lol).

Une préparation hyper rapide pour une boisson bien réconfortante au goût si particulier de caroube caramélisée.

Ingrédients (pour une belle tasse) :

  • 1cc de poudre de caroube (au rayon petit déjeuner du magasin bio)
  • 2cc de sucre de canne complet
  • 250ml de lait de noisette (ou autre lait végétal)
  • 20ml de lait de vache écrémé

Préparation :

Faire chauffer 200ml de lait de noisette avec la poudre de caroube et le sucre. Bien fouetter et laisser « mijoter » 5min pour épaissir un peu.

Pendant ce temps, mélanger les 50ml de lait de noisette avec les 20ml de lait de vache bien froids et les faire mousser avec le mixeur plongeant et son embout dédié (ou un mousseur à lait). Verser dans une tasse.

Verser ensuite le lait à la caroube bien chaud.

Planter une paille et déguster sans attendre 😉

Brioche aux Pépites de Chocolat

Étiquettes

, , , , , , , ,

Bonjour !!

J’ai eu une envie de brioche moelleuse, alors j’ai ressorti la recette d’Olivier Lainé et j’y ai ajouté des pépites. Un pur bonheur !

J’ai profité d’un rayon de soleil pour tenter une nouvelle exposition durant ce shooting. Faut varier un peu 😉

Ingrédients (pour un moule à cake de 25cm) :

  •  250g de farine (de gruau si possible)
  • 5g de sel
  • 40g de sucre
  • 10g de levure fraîche de boulanger
  • 150g d’œufs
  • 100g de beurre doux mou
  • 1 œuf pour la dorure
  • 1 grosse poignée de pépites de chocolat

Préparation :

La veille :

Dans la cuve du robot, mettre le sel et le sucre à l’opposé puis couvrir de farine.

Verser les œufs sur le dessus puis émietter la levure fraîche dessus.

Lancer le pétrissage en vitesse 1 jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Monter alors en vitesse 2 et ajouter le beurre en parcelles. Laisser pétrir pendant 15 min pour parfaire l’incorporation du beurre.

Passer en vitesse 4 pendant encore 8min.

Laisser pousser pendant 2h à température ambiante puis dégazer, filmer et mettre au frigo pour la nuit.

Le lendemain :

Dégazer de nouveau et incorporer les pépites à la main, peser et diviser en pâtons égaux : ici 6 morceaux.

Bouler puis disposer en quinconce dans un moule à cake beurré puis dorer une première fois à l’œuf battu.

Laisser de nouveau pousser si possible dans une étuve ou une pièce bien chauffée (25 à 30°C serait l’idéal) pendant 2h.

Préchauffer le four à 180°C, dorer une 2ème fois après la pousse et enfourner pour 30 à 35min (on peut couvrir de papier aluminium au milieu de la cuisson pour éviter un brunissement trop important du dessus).

Laisser refroidir avant de démouler et de trancher.

Se conserve en boite hermétique ou au congélateur.

Pão de Queijo

Étiquettes

, , , , , , , , ,

Bonjour !

Aujourd’hui, c’est une recette totalement différente de la normale. Des petits pains au fromage, venus tout droit du Brésil, dénichés chez Gaëlle. Vous le savez, j’ai un bon stock de Tomme de Savoie IGP en ce moment, alors quand j’ai vu ces ptites boules de pain, j’ai craqué direct. La recette a été faite en 2minutes et hop, je me suis régalée le soir !

Des petits pains au fromage donc, sans levure (ni chimique ni biologique), sans temps de repos, sans pétrissage de folie, sans façonnage compliqué…c’est pas beau ça ?

Bon, si vous n’avez pas de Tomme de Savoie, remplacez le fromage par votre chouchou (chez Gaëlle c’est mozza et parmesan…faudrait que je teste aussi tiens !)

Pour accompagner une soupe, c’est top 😉 juste un ptit coup de réchauffage au four et c’est bon !

Ingrédients (pour une dizaine de pains) :

  • 250g de farine de Manioc (Matahi)
  • 120ml de lait
  • 50ml d’huile (de lin)
  • 1 œuf
  • 175g de Tomme de Savoie IGP râpée
  • 1cc rase de sel

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.

Chauffer le lait avec l’huile et le sel jusqu’à ébullition.

Mélanger à la farine de manioc puis ajouter l’œuf battu.

Terminer par le fromage râpé.

Façonner des boules (la taille que vous voulez mais pas rikiki non plus hein) et les disposer sur une plaque à four. Pas besoin de trop les espacer, elles ne gonfleront quasi pas.

Enfourner pour une vingtaine de minutes, les pains vont légèrement dorer.

Croquer dedans quand ils sont encore tièdes, c’est meilleur (et accompagnés d’une bonne soupe, c’est meilleur aussi !)

Recette issue du blog Cuisine et Dépendances

Pumpkin Chaï Latte

Étiquettes

, , , , , , , ,

Bonjour !!

Le retour du pumpkin latte, version chaï cette fois avec mon sirop, encore plus corsé que la dernière fois. J’ai juste refait le même sirop, mais cette fois avec des sachets de thé chaï (donc déjà épicé) et je l’ai laissé réduire vraiment beaucoup pour avoir cette texture sirupeuse.

Pour le côté pumpkin, une purée de butternut, cette courge déjà un peu sucrée et si douce en goût. Et pour la mousse de lait, toujours le mousseur de mon mixeur plongeant Dynamic qui fonctionne même sur du lait écrémé.

Ingrédients (pour une jolie tasse) :

  • 1cs de purée de butternut
  • 1 café noir
  • 20g de sirop chaï (2cs)
  • 200ml de lait

Préparation :

Faire couler le café et chauffer 150ml de lait.

Dans le bol d’un blender, verser le café, la purée de courge, le sirop et le lait puis mixer au moins 30s voire 1min.

Avec le mousseur à lait, faire mousser les 50ml de lait froid puis verser dans la tasse.

Verser ensuite la partie chaude du pumpkin et déguster sans attendre.

Macarons Noisette et Graines de Courge

Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

Bonjour !!

Une petite recette bidouillée vite faite pendant que je faisais la pumpkin spice pie. Je savais que j’aurais un peu de rab de ganache montée alors j’ai fait des coques de macarons en même temps, version tout noisette pour les coques, faut pousser le bouchon un brin quand même.

Pour la garniture, la ganache montée faite à partir du praliné noisettes du Piémont IGP et graines de courge. Cela faisait un moment que je voulais tenter cette association et, allez savoir pourquoi, j’ai attendu l’automne pour franchir le pas ! Bref, comme d’habitude, ne vous lancez pas dans le praliné sans un bon robot sinon vous risqueriez y laisser des plumes. Perso, mon Magimix CS5200 mixe tous mes pralinés depuis plus de 12ans maintenant, sans broncher.

Ingrédients (pour une quarantaine de macarons) :

Praliné noisettes graines de courges :

  • 150g de noisettes du Piémont IGP
  • 50g de graines de courges
  • 200g de sucre

Ganache montée :

  • 25g de chocolat au lait de couverture (Valrhona Jivara)
  • 27g + 67g de crème liquide
  • 5g de miel
  • 25g de praliné noisettes-graines de courge

Coques de macarons :

  • 104g de blancs d’œufs
  • 120g de poudre de noisette
  • 164g de sucre glace
  • 94g de sucre
  • colorant noisette

Préparation :

Praliné :

Dans une casserole, mettre le sucre avec un peu d’eau (juste pour mouiller le sucre) et porter à ébullition.

Ajouter les noisettes et les graines de courge puis mélanger sans arrêter. Il faut bien enrober les noisettes et graines de sirop, Celui-ci va ensuite masser (cristalliser), il faut continuer à remuer jusqu’à ce que le sucre redevienne caramel.

Débarrasser sur une toile silicone et laisser refroidir.

Mixer ensuite avec un robot puissant (perso : Magimix CS5200).

Conserver en pot.

La veille : ganache montée :

Faire fondre le chocolat au bain-marie et mélanger au praliné.

Chauffer les 27g de crème avec le miel puis verser sur le chocolat et bien émulsionner.

Ajouter ensuite la 2ème partie de crème froide et passer au mixeur plongeant pour finaliser.

Filmer au contact et laisser cristalliser au frigo au moins 6h.

Les coques :

Mélanger la poudre de noisettes et le sucre glace.

Mixer le mélange au robot pour affiner le grain au maximum.

Tamiser ensuite l’ensemble. Réserver.

Monter les blancs au batteur et ajouter progressivement le sucre (en 3 fois au moins) en battant en permanence.

Lorsque la meringue est lisse et brillante, elle forme le bec d’oiseau, elle est prête.

Ajouter une pointe de couteau de colorant en poudre et battre une dernière fois pour colorer la meringue.

Incorporer délicatement le mélange de poudre en plusieurs fois à la maryse.

Mettre l’appareil dans une poche munie d’une douille lisse (diamètre 9 mm)

Dresser des coques sur une plaque couverte de papier sulfurisé.

Laisser croûter (la surface doit être « sèche » au toucher)

Enfourner à four préchauffé à 140°C pour 17 minutes environ.

Laisser refroidir totalement avant de décoller.

Montage :

Monter la ganache bien ferme puis mettre en poche avec une douille lisse 9mm.

Assembler les coques par paires de taille équivalente.

Pocher une petite boule de ganache montée.

Fermer les coques puis les conserver au frigo au moins 24h pour permettre la maturation.

Soupe Toute Douce

Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

Bonjour !

Je continue mon marathon soupes d’hiver, histoire de ne rien louper ! Alors une petite cure, ça fait du bien 😉

Cette fois-ci, j’ai voulu utiliser les patates douces stockées et comme j’avais aussi des carottes…. côté assaisonnement, j’ai ressorti mon curry de madras chouchou de chez Terre Exotique et pour la douceur, une pointe de mascarpone, ma nouvelle marotte en matière de soupes. J’ai aussi ajouté un soupçon d’huile de cacahuètes pour le ptit goût supplémentaire (et des cacahuètes grillées évidemment pour la mâche).

Ingrédients :

  • 2 patates douces bien dodues
  • 6 carottes
  • 1 cube de Kub Or
  • 1cc de curry de Madras (Terre Exotique)
  • 3cs bombées de mascarpone
  • QS de cacahuètes grillées salées
  • un filet d’huile de cacahuète (Bio Planet)

Préparation :

Éplucher et couper en morceaux les patates douces et les carottes.

Les mettre dans une casserole avec le Kub Or et verser de l’eau quasiment à fleur (j’en mets juste en dessous du niveau des légumes).

Faire cuire 20 à 25min, pour que les légumes soient bien tendres.

Mixer puis ajouter le curry et le mascarpone avant de mixer à nouveau.

Concasser des cacahuètes grillées salées et les déposer au centre des bols de soupe puis déposer un filet d’huile de cacahuète.

Couverts de table Jean Dubost

Macchiato Caramel

Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

Bonjour !

Un nouvel essai de boisson bien cocooning pour se réchauffer et se réconforter de ce nouveau confinement.

J’adore les latte macchiato donc j’ai tenté une version caramélisée maison. Tout simple à faire et très généreux en gourmandise 🙂

Ingrédients (pour 1 personne) :

  • 2 cafés noirs
  • 250ml de lait
  • 1cc de sucre (muscovado ici)
  • 4caramels au beurre salé
  • 100g de crème liquide entière
  • 10g de sucre glace

Préparation :

Préparer 2 cafés noirs classiques et les sucrer.

Faire chauffer le lait pour y faire fondre les caramels.

Verser le lait au caramel dans les cafés sucrés.

Monter la crème liquide bien froide en chantilly avec le sucre glace puis mettre dans une poche munie d’une douille cannelée.

Pocher une rosace de chantilly sur le dessus du macchiato et décorer (ici j’ai saupoudré de flocons d’érable et d’un filet de caramel au beurre salé).

Plonger une paille et siroter !

Pumpkin Spice Pie

Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

Bonjour !!

Une recette qui me trottait depuis un moment dans la tête. Bon, j’avoue, les courges ça me donne toujours envie de tarte 🙂 Mais celle-ci, elle m’a bien torturée ! J’ai changé le croquis une dizaine de fois (remarquez, ça me fait un tas de futures tartes à faire hein).

Au final, je me suis arrêtée sur cette version : une pâte sucrée aux noisettes, une crème de noisette, le « flan » de butternut et la ganache montée au praliné noisettes-graines de courges. J’avoue que c’est ce praliné qui a souvent changé de place et qui a finalement fini en ganache montée.

Ingrédients (pour un cercle de diamètre 20cm) :

Praliné noisettes graines de courges :

  • 150g de noisettes du Piémont IGP
  • 50g de graines de courges
  • 200g de sucre

Ganache montée :

  • 25g de chocolat au lait de couverture (Valrhona Jivara)
  • 27g + 67g de crème liquide
  • 5g de miel
  • 25g de praliné noisettes-graines de courge

Pâte sucrée noisette :

  • 117g de farine
  • 68g de beurre
  • 20g de sucre glace
  • 15g de poudre de noisette
  • 29g d’œuf battu
  • 1 pincée de sel
  • 1cc d’épices à pain d’épices

Crème de noisette :

  • 40g de poudre de noisette
  • 40g de beurre
  • 40g de cassonade
  • 1/4cc d’épices à pain d’épices

Flan butternut :

  • 400g de purée de butternut
  • 3 oeufs
  • 100g de cassonade
  • 100g de crème épaisse
  • 1/2cc d’épices à pain d’épices

Préparation :

Praliné :

Dans une casserole, mettre le sucre avec un peu d’eau (juste pour mouiller le sucre) et porter à ébullition.

Ajouter les noisettes et les graines de courge puis mélanger sans arrêter. Il faut bien enrober les noisettes et graines de sirop, Celui-ci va ensuite masser (cristalliser), il faut continuer à remuer jusqu’à ce que le sucre redevienne caramel.

Débarrasser sur une toile silicone et laisser refroidir.

Mixer ensuite avec un robot puissant (perso : Magimix CS5200).

Conserver en pot.

La veille : ganache montée :

Faire fondre le chocolat au bain-marie et mélanger au praliné.

Chauffer les 27g de crème avec le miel puis verser sur le chocolat et bien émulsionner.

Ajouter ensuite la 2ème partie de crème froide et passer au mixeur plongeant pour finaliser.

Filmer au contact et laisser cristalliser au frigo au moins 6h.

Pâte sucrée :

Battre le beurre avec le sucre glace.

Ajouter ensuite la farine mélangée à la poudre de noisette et au sel.

Terminer par l’œuf battu.

Fraiser 2 fois la pâte puis étaler entre 2 feuilles de papier sulfurisé.

Mettre au frais 30min puis foncer le cercle à tarte (ici un De Buyer diamètre 20cm).

Laisser au frais le temps de préparer la suite.

Crème de noisette :

Crémer le beurre avec le sucre, la farine et la poudre de noisette. Terminer par l’œuf.

Lorsque le mélange est homogène, répartir sur le fond de tarte. Mettre au frais le temps de préchauffer le four.

Préchauffer le four à 170°C puis enfourner pour 15min. Laisser refroidir ensuite.

Flan de butternut :

Mélanger la purée de courge avec les oeufs puis le sucre, les épices et la crème épaisse.

Verser sur le fond de tarte refroidi et enfourner à 180°C pour 30min (le dessus va gonfler un peu, vérifier la cuisson avec une aiguille à tricoter ou la lame d’un couteau).

Laisser refroidir totalement.

Montage final :

Monter la ganache au batteur jusqu’à ce qu’elle soit ferme et la mettre en poche (ici une douille petits fours et une douille lisse).

Pocher des boules de ganaches sur le tarte en les espaçant joliment.

Disposer des gouttes de praliné et quelques graines de courge.

Déguster !

Couverts de table Jean Dubost

Défi Courge