Tarte Figues Calisson et Speculoos

Mots-clés

, , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Petite tarte de saison!

Mes figuiers se sont enfin décidés à me donner des fruits! Par contre, du coup, j’ai trop de figues maintenant (la fille jamais contente). Donc vous allez en voir passer des figues!

J’ai imaginé cette petite tarte au retour de ma ballade aixoise pour la bénédiction du calisson. En rapportant les nouveaux calissons au speculoos de la confiserie d’antan 100% bio, j’ai eu envie de travailler ces saveurs.

Voici donc une tarte dont la pâte sucrée est aux noisettes et aux épices pour speculoos. Une crème de noisette parsemée de morceaux de calissons au spéculoos accueille un confit rapide de figues et des tranches de figues légèrement rôties au four.

Très simple mais bien gourmand.

Ingrédients (pour une tarte de diamètre 18cm et 4 tartelettes) :

Pâte sucrée noisette speculoos :

  • 155g de farine
  • 90g de beurre
  • 25g de sucre glace
  • 20g de poudre de noisettes
  • 37g d’œuf
  • 1cc d’épices à spéculoos (Terre Exotique)
  • 1 pincée de sel

Crème de noisettes aux calissons :

Confit rapide de figues :

  • 200g de figues
  • 50g de sucre

Finition :

  • figues fraîches
  • 10g de sucre
  • 2 pincées d’épices à spéculoos
  • gelée de groseille délayée dans un peu d’eau
  • des mini calissons au spéculoos

Préparation :

Pâte sucrée :

Dans le bol du robot, peser tous les ingrédients sec.

Ajouter le beurre bien froid et pétrir au robot.

Incorporer l’œuf et pétrir un peu puis terminer à la main.

Abaisser entre 2 feuilles de papier sulfurisé puis laisser reposer au frais 30min.

Foncer les cercles à tarte.

Entreposer au frais.

Crème de noisettes :

Battre le beurre mou avec tous les ingrédients secs.

Ajouter l’œuf en dernier puis mettre en poche sans douille.

Mettre au frais.

Cuisson des fonds de tarte :

Préchauffer le four à 170°C.

Cuire les fonds de tarte à blanc pendant 15min (sur une toile Air Mat de Silikomart la cuisson est parfaite).

Laisser un peu refroidir et enlever les cercles.

Pocher la crème noisette au fond et enfoncer des morceaux de calissons dedans.

Enfourner pour 15min environ. Le dessus de la crème de noisette doit être doré.

 

Confit rapide de figues :

Faire cuire les figues avec le sucre en faisant bouillonner pendant 15min environ.

Mixer puis laisser refroidir.

Montage :

Etaler le confit de figues sur les fonds refroidis.

Couper les figues fraîches en tranches et les disposer sur le fond de tarte.

Saupoudrer de sucre mélangé aux épices à speculoos et ré-enfourner pour 5min.

Laisser refroidir puis napper au pinceau avec la gelée de groseille délayée avec un peu d’eau, pour faire briller.

Décorer avec un calisson au speculoos.

Déguster!

Tapis Air Mat de mon partenaire Silikomart

Les figues c’est de saison 😉

 

 

 

 

Publicités

Maison Naja : des Épiciers à l’Esprit Gourmand

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Nouvelle virée pour la Team Gourmande (et oui, nous aussi on fait notre rentrée!).

Nous avons pu découvrir le lieu de production de la Maison Naja, situé aux Pennes-Mirabeau dans les Bouches-du-Rhône.

Un peu d’histoire avant de commencer, celle-ci nous a été comptée par Didier Najarian.

La famille Najarian est installée depuis 1922 dans les environs de Marseille.

Le grand-père de Didier est alors négociant en fruits secs. Ses parents vont ensuite développer le côté torréfaction des fruits secs pour développer l’entreprise.

A la fin des années 90, la famille décide de restructurer totalement l’entreprise afin de valoriser réellement leur savoir-faire. Désormais, la production n’est réalisée qu’à la commande, en petites quantités pour une meilleure qualité. Elle est également uniquement destinée à l’hôtellerie de luxe (environ 85% des hôtels 5 étoiles français se fournissent chez Esprit Gourmand).

L’hôtellerie est le cœur de l’activité, mais une gamme destinée aux professionnels des métiers de bouche a également été créée (souvenez-vous, j’avais déjà croisé Didier au festival Mmmh en 2017)

Le revers de la médaille quand les produits sont bons, c’est que les clients des hôtels, conquis durant leur séjour, veulent les trouver en boutique pour les déguster aussi chez eux… Maison Naja est née de cette volonté de rendre accessible des produits normalement réservés aux pros. Cette fois, les ventes se feront en épiceries fines. Eric, Didier et Catherine font perdurer l’entreprise familiale avec cette volonté permanente de gagner en qualité.

Fin de la parenthèse historique, passons à la visite!

L’entreprise est à taille humaine, environ 40 personnes sont sur le site. Tout est préparé à la commande pour garantir une fraîcheur optimale. En gros, le délai entre la commande et l’expédition tourne entre 24 et 48h maximum. Sachant que beaucoup d’étapes sont entièrement manuelles, je trouve ça juste dingue. Quelle meilleure garantie de qualité pourrait-on avoir?

Les gammes sont communes entre Esprit Gourmand et Maison Naja, même si cette dernière ne propose pour l’instant que les best sellers, avec parfois de nouvelles déclinaisons spéciales. Les procédés de fabrication sont les mêmes, seul le packaging final change. Le client séduit par un produit Esprit Gourmand à son hôtel est donc sûr de retrouver la même qualité chez Maison Naja.

Les fruits bruts sont torréfiés avant de passer à l’étape « cuisine ». Là encore, les quantités peuvent être grandes comme très petites, selon la commande passée.

Arrêt béat devant la turbine où les noisettes du Piémont caramélisaient gentiment.

View this post on Instagram

🌰 Maison Naja 🌰 C'est la rentrée ! On reprend les visites avec @lateamgourmande 😄 On commence fort en gourmandise avec la @maisonnaja et ses noisettes du Piémont caramelisées. On se laisserait facilement hypnotiser par la danse des noisettes dans la turbine 😍 Bon j'ai sursauté en filmant, du caramel brûlant m'a sauté sur la main! C'est risqué d'être gourmande 🤣 Bientôt je vous raconte tout sur le blog 😉 ° ° ° #food #foodblogger #cook #cooking #pastry #pâtisserie #gourmandise #provence #var #delf745 #macuisinegourmande #blogueusedusud #blogueuseduvar #instagood #instafood #instapastry #espritgourmand #maisonnaja #lespennesmirabeau #noisette #piemont #caramel

A post shared by Ma Cuisine Gourmande (@delf745) on

On irait bien les attraper pour les déguster non? Mais ça chauffe pas mal quand même!

On était toutes les 3 hypnotisées devant!

Bon allez, on a pu en croquer quelques unes quand même, mais d’une fournée précédente pour ne pas se brûler 😉

Juste à côté, on a pu voir le robot dédié aux pâtes à tartiner…rempli de billes pour une finesse incomparable de la pâte.

On plongerait bien le doigt dedans non?

Une fois ces gourmandises préparées, il faut les emballer. Là encore, la maison est très pointilleuse et cherche sans cesse la qualité, soit par un laborieux travail de recherche de machines automatiques suffisamment lentes pour respecter le produit (dans un monde où les cadences s’accélèrent au profit du rendement, autant dire que c’est mission quasi impossible), soit par une organisation totalement manuelle qui garantit le moins de casse possible.

La maison s’adapte au client et à sa commande, en fonction de la destination du produit (surtout pour la marque Esprit Gourmand qui peut être utilisée dans les hôtels pour la réception, le petit déjeuner, le bar, le mini-bar des chambres ou encore la cuisine des restaurants.

Les petits pots bien garnis nous ont fait de l’œil!

Surtout quand il y’a du caramel!! (Irrécupérable que voulez-vous!)

L’étiquetage est également manuel, que ce soit sur les pots ou barquettes ou sur les sachets.

D’ailleurs, la poudre d’amande est emballée à la main aussi! (Je voudrais le même bac de poudre dans ma maison, ce serait parfait pour les macarons non?)

La Maison emballe également des produits qu’elle ne fabrique pas, mais ainsi les packagings sont homogènes et l’offre proposée est complète, par souci de praticité pour les hôteliers clients.

Et après l’emballage? La dégustation!!!

Ne croquez pas votre écran, attention c’est tentant!

On commence par le classique : les noisettes du Piémont caramélisées.

Les amandes au fenouil que j’avais goûtées au festival Mmmh!

Moi qui pensais ne pas apprécier le fenouil, jme suis trompée! ♥

Les noix de cajou (j’adooooore la cajou!) à la noix de coco. C’est hypra bon ça!

Et enfin une nouveauté, les amandes au speculoos….une folie!

La gamme Maison Naja permet de retrouver ces délicieux fruits secs dans des packaging sympas. Vous connaissez la cacahuète de Marseille vous? Les meilleures du monde, oui m’sieur-dame!

Alors ces paquets là, par contre, tombez pas dedans hein…addiction assurée!

Quand on ouvre la paquet on est foutu! Et puis, ça disparaît à une vitesse folle!

Les noix de cajou parmesan sont terriblement bonnes, et je vous parle même pas de celles à la truffe de France.

D’ailleurs, j’en avais rapporté du Mmmh!, elles n’ont pas survécu longtemps…

Je vous propose un gros plan sur les cajou au parmesan (ne croquez pas votre écran!).

Ne tendez pas la main non plus, vous ne les choperez pas via le PC. Sinon, en noix de cajou, y’en a aussi au romarin et fleur de sel de Camargue.

Passons maintenant à la partie sucrée (et surtout pâtisserie!)

On pourra trouver des pâtes à tartiner décadentes : noisette et cacao (originale ou intense) et noisette crêpe dentelle (ça croustille!!).

Des pâtes d’oléagineux pratiques pour cuisiner et pâtisser sainement avec de bons produits (la pâte de noix de cajou, faut pas la mettre entre mes mains, carnage obligé).

Une pâte de noisettes grillées (celle-là non plus vaut mieux pas que je l’ouvre avec une cuillère dans la main) ou encore le fameux praliné (qu’on peut retrouver dans le MArseille-Brest des Bricoleurs de Douceurs)!

Attention, photo foodporn!

Surveillez donc bien les rayons de votre petite épicerie fine préférée, et si vous voyez ces packagings, n’hésitez pas! Vous ne serez pas déçus!

Canistrelli Citronnés au Caniciola

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Il était temps que je sorte de mon placard ce pot de Caniciola reçu lors d’un concours gourmand chez ma copine Vané.

O Mà Gourmandises crée des recettes gourmandes qui subliment les produits Corses. Mon ptit colis contenait un pot de Caniciola, une pâte à tartiner contenant du praliné, des noisettes, du chocolat noir et…des canistrelli!

J’avais justement en stock un paquet des canistrelli de Vané, il fallait que je les associe à ce pot gourmand. Et pour réveiller tout ça, quoi de mieux que du citron?

Allez, venez, jvous emmène en Corse 😉

Ingrédients (pour 6 pièces individuelles) :

Canistrelli reconstitué :

Lemon Curd :

  • 80g de jus de citron jaune
  • 2 œufs
  • 100g de sucre
  • 35g de beurre
  • 2g de gélatine

Chantilly Caniciola :

  • 100g de pâte Caniciola
  • 20cl de crème liquide entière

Noisettes Caramélisées :

  • 30g de noisettes entières
  • 30g de sucre

Finition : Caniciola et Canistrelli de Vané

Préparation :

Lemon curd :

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide.

Battre les œufs avec le sucre et le jus de citron.

Chauffer en remuant constamment jusqu’à ébullition.

Hors du feu, ajouter la gélatine puis le beurre et mixer.

Filmer au contact et laisser refroidir.

Canistrelli reconstitué :

Écraser grossièrement au rouleau les canistrelli.

Les mélanger avec la poudre de noisette et la fève de tonka râpée.

Ajouter le beurre fondu et bien mélanger.

Répartir le mélange dans 6 cercles inox et bien tasser pour avoir un fond régulier.

Mettre au frais au moins 1h.

Détendre au fouet puis mettre dans une poche munie d’une douille lisse.

Noisettes Caramélisées :

Dans une casserole, mettre le sucre avec un tout petit peu d’eau et porter à ébullition.

Après 1min de bouillonnement, verser les noisettes torréfiées.

Remuer constamment sur feu doux, le sucre va cristalliser autour des noisettes.

Continuer jusqu’à ce que le sucre fonde de nouveau et devienne caramel.

Débarrasser sur une toile silicone et laisser totalement refroidir avant de séparer les noisettes, voire les concasser en 2 pour la déco.

Chantilly Caniciola :

Monter la crème liquide bien froide.

Incorporer délicatement la pâte à tartiner puis mettre dans une poche (sans douille, la Caniciola contient des morceaux de canistrelli, ils pourraient de coincer dans la douille).

Mettre au frais le temps de préparer le montage.

Montage :

Démouler les fonds de tarte reconstitués.

Étaler une couche de Caniciola dessus.

Pocher ensuite en alternance le lemon curd et la chantilly au Caniciola.

Déposer quelques gouttes de Caniciola puis des noisettes et des morceaux de canistrelli.

Déguster!

Pâte Caniciola reçue de O Mà Gourmandises via un concours sur la page facebook Les Goûters de Vané

Canistrelli de Vané achetés directement à la source ♥

Plat rectangulaire effet bois Revol

Accessoirement, les noisettes et le citron, c’est de saison 😉

Ballade Gourmande : la Bénédiction du Calisson à Aix-en-Provence (2018)

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Petite ballade gourmande aujourd’hui avec la bénédiction du calisson à Aix-en-Provence.

Un peu d’histoire pour commencer.

Chaque premier dimanche de septembre, il est de tradition ancrée de procéder au renouvellement du voeu de l’assesseur Martelly.

Lors de la grande épidémie de peste de 1629, il avait fait le vœu de célébrer un office d’action de grâce chaque année si Aix était libérée du fléau de la peste. Sa prière fut exaucée et la ville fit perdurer cette promesse après la mort de Martelly. Au cours d’un de ces offices, les calissons furent distribués, après bénédiction par l’Archevêque, et la tradition continue de perdurer aujourd’hui.

Outre l’office religieux, ce rendez-vous permet également de découvrir les calissonniers d’Aix dont les stands sont regroupés sur le cours Mirabeau. Vous venez? Je vous fais visiter 😉

Une des maisons les plus connues car également une des plus « imposantes » en terme de capacité de production, c’est bien sûr Le Roy René.

Vous vous souvenez? J’avais pris un cours de fabrication de calisson dans leur boutique Rue Gaston de Saporta à Aix. J’ai d’ailleurs recroisé par hasard Vincent, mon prof d’un jour, au milieu des stands. Quel plaisir de pouvoir de nouveau échanger et prendre de ses nouvelles (bon vent en Nouvelle-Zélande!)

Léonard Parli avec ses calissons traditionnels dont le glaçage est coloré.

La Confiserie d’Entrecasteaux (située à Eguilles) avec ses calissons au Pastis de Marseille.

La chocolaterie de Puyricard, qui a créé le Riad, gourmandise à la forme de calisson mais composée de datte, noix de cajou, amande douce et fleur d’oranger. Mais j’avoue craquer plus facilement sur les orangettes…

Enfin, mes calissionniers « chouchou » avec le Confiserie d’Antan et Philippe Segond.

Commençons par la Confiserie d’Antan 100%!

J’ai retrouvé Frédéric et ses associés sur leur stand avec leur énorme assortiment de gourmandises. Du petit calisson, du gros calisson, du nature, du fruité, on a largement le choix!  Et tout est 100% bio!

La nouveauté cette année? Le calisson au speculoos!

Jpeux vous dire que c’est pas mauvais du tout! ♥ D’ailleurs, je suis repartie avec un ptit sachet donc une petite recette viendra bientôt 😉

Et, souvenez-vous, je vous parlais de tests en cours lorsque nous avions visité leur laboratoire…Les grains de riz soufflés se sont parés de couleurs!

Comme des M&M’s crispy mais bio donc sans additif ou autre joyeuseté chimique. C’est crousti-croquant sous la dent, c’est déstabilisant de nouveauté, j’adore!!

Passons maintenant au stand de Philippe Segond.

Sa vitrine regorgeait de pâtisseries alléchantes, notamment le Sainte-Victoire avec sa mousseline de calisson.

On trouvait également plusieurs de ses moelleux.

Je vous recommande celui au citron, il est divin (merci à Franck d’avoir partagé son cake chouchou!)

Sans oublier un produit phare pour cette journée calisson : la Tarte Soufflée au Calisson.

La fameuse tarte dont Philippe nous a dévoilé tous les secrets lors d’un cours à Mastercook9.

Philippe proposait des démonstrations de fabrication des calissons sur son stand.

C’est son apprentie Florence qui s’attelle à la tâche pendant que Philippe nous explique les étapes pour obtenir ces gourmandises typiques (comme toujours, il est intarissable).

D’autres stands complétaient le panel gourmands du jour, comme Sylvain Bourletsis, désormais biscuitier et écumeur des marchés gourmands avec ses célèbres navettes.

Il propose également des croquants et des canistrelli.

Il propose également des confitures artisanales, qui semblent bien gourmandes…

Si vous croisez Sylvain, venez lui faire coucou et repartez avec ses navettes, vous ne serez pas déçus 😉

Un autre de mes chouchous en la personne de Mr Chou (jeu de mot pourri je sais, navrée).

Loïc était bien occupé à gérer des commandes, photo volée 🙂

Et vous, quel est votre chou préféré?

Pour éviter de manger trop de calissons, on peut se tourner vers les animations qui ponctuent la journée, comme les défilés en costumes traditionnels provençaux.

Un peu de musique traditionnelle?

Pour danser quelques pas enjoués.

Sans oublier les nouveaux compagnons du calisson qui portent la Vierge aux calissons. Coucou Serge Billet!

On pouvait également admirer une ancienne machine à concasser les amandes.

Vous reprendrez bien un ptit calisson pour la route ?

Frutti Mûre Citron Noisette

Mots-clés

, , , , , , , , , ,

Bonjour!!

Enfin je sors du placard ce joli moule Frutti Rossi de mon partenaire Silikomart.

J’ai imaginé une recette à base des mûres du jardin, il faut profiter de la saison qui bat son plein. J’y ai associé le citron et la noisette, c’est plutôt pas mal 😉

Ingrédients (pour un moule Silikomart Frutti Rossi) :

Mousse mûre :

  • 150g de mûres
  • 25g de sucre glace
  • 25g de sucre
  • 1 feuille de gélatine
  • 15cl de crème liquide

Insert mûre :

  • 200g de mûres
  • 70g de sucre
  • 2 feuilles de gélatine

Moelleux noisette :

  • 50g de poudre de noisette
  • 30g de cassonade
  • 14g de blancs d’œufs
  • 17g de jaune d’œuf
  • 11g de sucre glace
  • 11g de crème liquide
  • 47g de beurre fondu
  • 25g de farine
  • 3g de levure chimique
  • 50g de blancs d’œuf
  • 9g de sucre

Lemon curd :

  • 80g de jus de citron
  • 2 œufs
  • 100g de sucre
  • 35g de beurre

Mousse citron :

  • le lemon curd
  • 4g de gélatine
  • 60g de jus de citron
  • 280g de crème liquide entière

Glaçage citron :

  • 150g de jus de citron
  • 130g de sucre
  • 2cs d’eau
  • 6g de gélatine

Croustillant :

  • 50g de chocolat blanc (Valrhona Ivoire)
  • 2 paquets de crêpes dentelle
  • 1cc d’huile neutre

Préparation :

Insert mûre :

Mixer et tamiser les mûres pour ôter les pépins.

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide.

Faire chauffer le coulis avec le sucre.

Y faire fondre la gélatine essorée puis couler dans un cadre de dimensions un peu plus petites que le moule.

Mettre au congélateur pour 24h.

Mousse de mûre :

Mixer et tamiser les mûres.

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide.

Chauffer le coulis de mûre et y fondre la gélatine. Laisser refroidir.

Monter la crème en chantilly avec les 2 sucres mélangés.

Incorporer délicatement au coulis refroidi.

Couler dans le moule en forme de fruits et congeler au moins 24h.

Moelleux noisette :

Monter les 50g de blancs avec les 9g de sucre.

Mélanger le reste des ingrédients et y incorporer délicatement les blancs meringués.

Cuire dans un moule aux dimensions à peine plus petites que le moule, à four préchauffé à 180°C pendant environ 15min.

Croustillant :

Faire fondre le chocolat avec l’huile au bain-marie.

Y mélanger les crêpes dentelles émiettées puis étaler en très fine couche sur le moelleux noisette refroidi et y coller l’insert gélifié de mûre.

Remettre au congélateur.

Lemon curd :

Battre les œufs avec le sucre et le jus de citron.

Chauffer en remuant constamment jusqu’à ébullition.

Hors du feu, ajouter le beurre et mixer.

Filmer au contact et laisser refroidir.

Mousse au citron :

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide.

Chauffer le jus de citron et y fondre la gélatine essorée.

Mélanger au lemon curd.

Monter la crème et l’incorporer délicatement.

Montage :

Couler une grosse partie de la mousse dans le moule.

Déposer l’insert avec la gelée de mûre collée au moelleux noisette, en mettant le moelleux vers l’ouverture du moule (il servira de base).

Compléter avec de la mousse si besoin.

Mettre au congélateur pour 24h.

Glaçage citron :

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide.

Chauffer le jus de citron avec le sucre et l’eau.

Fondre la gélatine dedans puis laisser refroidir à 25°C.

Sortir l’entremets du congélateur et le glacer immédiatement.

Démouler ensuite la mousse de mûre et la déposer sur l’entremets glacé.

Laisser décongeler au frigo.

Moule Frutti Rossi de mon partenaire Silikomart.

Mûres et citron, c’est de saison non?

Mi-Cuit Chocolat Coco

Mots-clés

, , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Petite recette rapide et gourmande avec ce mi-cuit au chocolat noir contenant un insert choco-coco (les fameux etnao de Valrhona, j’ai enfin testé!).

Que dire de plus à part que c’est hypra gourmand? La coco est subtile mais apporte cette petite note qui réveille les papilles.

Ingrédients (pour environ 4 mi-cuits) :

  • 140g de chocolat noir (Valrhona Caraïbe)
  • 110g de beurre
  • 3cs de crème liquide entière
  • 1cs de farine
  • 1cs de maïzena
  • 50g de cassonade
  • 2 oeufs
  • 4 etnao coco (Valrhona)

Préparation :

Faire fondre le chocolat avec le beurre et le crème au bain-marie.

Mélanger les œufs avec la cassonade jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter la farine et la maïzena et bien mélanger.

Incorporer le mélange chocolat-beurre-crème et mélanger pour avoir une pâte bien lisse.

Mettre la pâte au frais au moins 30min.

Préchauffer le four à 180°C.

Chemiser des cercles de papier sulfurisé.

Pocher un peu de pâte puis y enfoncer un etnao.

Recouvrir de pâte.

Enfourner pour environ 10 à 15min.

Au sortir du four, soit démouler de suite pour déguster encore chaud.

Sinon laisser refroidir avant de démouler. Un petit passage au micro-onde permettra de réchauffer avant dégustation 😉

Recette issue du livre Moelleux & Coeurs Coulants de Paul Simon, collection Les Petits Plats aux éditions Marabout.

 

Tarte au Citron Meringuée

Mots-clés

, , , , , , , , , ,

Bonjour!!

Toujours dans mon opération vide placard, j’ai attaqué une brique de jus de citron. Alors, forcément, la tarte au citron meringuée est devenue une évidence!

Pour les éléments, je suis restée fidèle aux valeurs sûres : la pâte sucrée de Clé, la crème citron du cours de Clément. Pour la meringue, bidouillage maison.

Franchement? C’est bon!!!

Ingrédients (pour une tarte Ø20cm + 3 tartelettes) :

Pâte sucrée de Clé :

  • 155g de farine
  • 90g de beurre
  • 25g de sucre glace
  • 20g de poudre d’amande
  • 37g d’œuf
  • 1cc de vanille
  • 1 pincée de sel

Crème citron de Clément Higgins (il en restera, ça se congèle bien) :

  •  320g de jus de citron jaune
  • 300g de sucre
  • 300g d’œufs
  • 20g de maïzena
  • 150g de beurre
  • 2 feuilles de gélatine

Meringue française :

  • 1 blanc d’œuf
  • son poids en sucre poudre

Préparation :

La veille : la crème citron :

Ramollir la gélatine dans l’eau froide.

Chauffer le jus de citron avec le sucre et la maïzena.

Fouetter les œufs puis verser dessus le jus en filet.

Remettre dans la casserole et faire cuire jusqu’à épaississement léger.

Incorporer la gélatine.

Laisser descendre à 45°C et incorporer le beurre au mixeur plongeant.

Filmer au contact puis mettre au frais.

La pâte sucrée :

Mélanger les poudres.

Incorporer l’œuf puis le beurre froid

Abaisser entre 2 feuilles de papier sulfurisé et entreposer au frais pour au moins 30min.

Abaisser plus finement si besoin puis foncer les cercles.

Remettre au frais 30min avant cuisson.

Préchauffer le four à 180°c.

Lester les fonds de tarte et les enfourner pour 15min.

J’utilise désormais le tapis Air Mat de mon partenaire Silikomart pour cuire tous mes fonds de tarte, c’est juste génial d’obtenir à chaque fois cette cuisson bien dorée et croustillante!

Laisser totalement refroidir (ils ne sont pas totalement cuits, c’est normal).

Meringue française :

Monter le blanc en neige et serrer avec le sucre en fin de montage.

Montage :

Détendre la crème citron au fouet.

Garnir les fonds de tarte de crème citron et bien lisser à la spatule.

Pocher des boules de meringue dessus (sans forcément couvrir toute la surface, trop de sucre sinon).

Colorer la meringue au chalumeau.

Déguster!

Tapis Air Mat de mon partenaire Silikomart

Le citron c’est de saison 😉

Madeleines Citron {100% végétales}

Mots-clés

, , , , , , , , , ,

Bonjour!

Encore un ptit test de pâtisserie végétale! Depuis que j’ai reçu ce livre, j’ai envie de tout tester!

Cette fois, ce sont les madeleines. J’avais justement des « yaourts » au frais, de la marque A bicyclette et au parfum citron. J’ai du faire plusieurs tests par contre, la version de Bérénice avec 150g d’huile c’est juste pas possible! Par contre, avec moitié moins de matière grasse et en version margarine végétale, c’est beaucoup mieux!

Voici donc ma version des madeleines citron de Bérénice…

Ingrédients (pour 24 madeleines) :

  • 200g de farine T45
  • 11g de poudre à lever
  • 200g de yaourt végétal (A bicyclette au citron)
  • 2cl de lait végétal (noisette ici)
  • 150g de sucre
  • 70g de margarine végétale
  • 1/4 de cc de bicarbonate de soude

Préparation :

Mélanger la farine avec la poudre à lever.

Ajouter le yaourt et le sucre, mélanger puis incorporer le lait végétal avec la margarine fondue dedans.

Filmer la pâte et mettre au frais pour 24h.

Le lendemain, incorporer le bicarbonate de soude.

Graisser les moules avec de la margarine.

Remplir les empreintes à madeleines aux 3/4 et remettre au frais 30min.

Préchauffer le four à 190°C puis enfourner jusqu’à ce que les madeleines soient bien dorées et gonflées.

Recette modifiée issue du livre Pâtisserie Vegan de Bérénice Leconte, aux éditions La Plage

Pains Viennois {100% végétal}

Mots-clés

, , , , , , , , ,

Bonjour!

Encore un nouvel essai du livre de pâtisserie vegan de Bérénice Leconte.

J’ai fait 3 essais avant de trouver le bon dosage de sucre et la bonne cuisson mais cette fois je ne change plus rien!

Les pains sont bien moelleux, avec une mie filante. J’ai utilisé un lait de noisette qui donne beaucoup de goût aussi, mais à chacun de faire avec son lait végétal préféré 😉

Ingrédients (pour 4 petits pains viennois ou 2 grands) :

Pâte à pain viennois :

  • 250g de farine de gruau (à ajuster en cours de pétrissage)
  • 1 sachet de levure boulangère déshydratée (ou 8g de fraîche)
  • 5g de sel fin
  • 35g de sucre
  • 100g de pépites de chocolat noir
  • 15cl de lait végétal
  • 50g de margarine végétale

Dorure :

  • 25ml de lait végétal
  • 25g de sucre

Préparation :

Dans la cuve d’un robot muni du crochet pétrin, déposer la farine et verser la levure d’un côté du bol.

De l’autre coté, verser le sucre et le sel.

Faire fondre légèrement la margarine dans le lait végétal puis verser dans le bol du batteur en fonctionnement.

Pétrir pendant 10 minutes à vitesse moyenne (ajouter de la farine si la pâte colle trop aux parois de la cuve. La pâte va petit à petit se décoller des parois.

Ajouter les pépites de chocolat à la fin du pétrissage.

Former une boule et la faire pousser dans un saladier à température ambiante pendant 1h30. Elle doit doubler de volume.

Dégazer ensuite puis filmer la pâte et la faire reposer au frigo pendant1h.

Dégazer de nouveau puis façonner des petits pains.

Les disposer dans une gouttière à baguette et laisser pousser de nouveau 1h30.

Mélanger le lait végétal avec le sucre et en badigeonner les pains.

Scarifier avec une lame puis enfourner à four préchauffé à 170°C pour 30min (chaleur statique).

Laisser ensuite refroidir avant de déguster.

Recette issue du livre Pâtisserie Vegan de Bérénice Leconte aux éditions La Plage.

Glace Légère et Crémeuse à la Mûre

Mots-clés

, , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Encore une petite recette de glace, on profite de l’été! Les mûres sont arrivées et commencent à offrir beaucoup de fruits alors il faut les utiliser.

Voici une glace bien onctueuse, présentée sous forme de bâtonnets mais on peut très bien la laisser en bac. Normalement la recette est sans sorbetière, mais je préfère toujours passer dedans, c’est moins cristallisé.

La recette est hyper simple, 3 ingrédients, mais le résultat est top!

Ingrédients (pour une dizaine de bâtonnets : 4 Vintage Silikomart et 6 Tupperware) :

  • 400g de purée de mûres fraîches
  • 2 yaourts de chèvre au citron (ou autre yaourt)
  • 4cs de sirop d’agave

Préparation :

Mélanger la purée de mûres avec les yaourts et le sirop d’agave.

Passer en sorbetière puis garnir les moules à bâtonnets (et ne faites pas comme moi, n’oubliez pas d’enfoncer les bâtons en bois…)

Laisser prendre au congélateur.

Déguster!

Recette issue du livre Glaces et Sorbets Bio de Marie Chioca aux éditions La Plage

Moule à glace Vintage de Silikomart

Pssst, les mûres c’est de saison 😉