Verrines Citron Myrtilles {Partenariat Alfred Clouet}

Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Voici des petites verrines bidouillées avec le contenu des placards. J’en ai profité pour utiliser certains des produits envoyés par mon partenaire Alfred Clouet.

L’histoire entre le blog et le site Alfred Clouet a démarré en 2011, avec la marque Ayam. Depuis, je vous reparle régulièrement de ces produits.

La marque a grandi et propose aujourd’hui sa propre boutique, sous le nom d’Alfred Clouet, fondateur de la marque Ayam, qui a voyagé à travers le monde pour rapporter des saveurs inédites en France.

J’ai pu recevoir cette fois un kit de produits du Royaume Uni! Et voici un premier aperçu de ce que j’en ai fait 🙂

Des verrines composées d’une mousse mascarpone au lemon curd, un coulis de myrtilles et des biscuits émiettés (à remplacer par ceux de votre placard).

Ici, ce sont des cookies pur beurre Campbells à l’orange avec des pépites de chocolat et…du chili! Je vous assure que ça surprend, cette chaleur qui vient après le chocolat. Surprise en bouche!

Ingrédients (pour 4 grosses verrines) :

Coulis de Myrtilles :

  • 120g de myrtilles (françaises!)
  • 3cs d’eau
  • 2cs de miel d’acacia
  • 1g d’agar agar

Mousse de mascarpone au lemon curd :

Préparation :

Coulis de myrtilles :

Chauffer à feu doux les myrtilles avec l’eau et le miel jusqu’à ce que les myrtilles se transforment en purée.

Ajouter alors l’agar agar et porter à ébullition pendant 1 min.

Laisser refroidir entièrement.

Mousse mascarpone lemon curd :

Battre les jaunes avec le sucre jusqu’à blanchiment.

Fouetter le mascarpone pour le monter.

Ajouter le lemon curd et continuer de battre pour bien mélanger.

Incorporer délicatement aux jaunes.

Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement.

Montage :

Au fond des verrines, disposer des biscuits émiettés.

Couvrir d’une couche de mousse mascarpone.

Verser du coulis puis couvrir d’une nouvelle couche de mousse.

Terminer par des biscuits émiettés et des myrtilles fraiches.

Laisser quelques heures au frais avant de déguster.

Douceur Lactée de Dulcey

Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Voici un entremet qui m’a tapé dans l’œil sur les réseaux sociaux. Donc forcément je l’ai fait rapidement.

Sauf que j’ai ensuite été prise par le temps donc il a sagement attendu au congel que je puisse le finaliser et le déguster!

Il vient du blog de Thomas, et je l’ai un peu arrangé à ma sauce. Normalement il n’y a que la mousse au chocolat au lait et 2 disques de brisures de macarons.

J’ai supprimé un disque et mis un insert de namelaka au Dulcey. Par contre, mon insert était très épais (ça passe très bien hein) mais je pense qu’en divisant la quantité de namelaka par 2 ce serait tout aussi bien! (Je vous donne les quantités que j’ai faites, à diviser selon les souhaits donc).

La mousse au chocolat au lait est très dense. On peut diminuer un peu la dose de gélatine je pense, genre passer à 6 voire 4g.

Ingrédients (pour le moule Universo 1200ml de silikomart) :

Mousse chocolat au lait :

  • 125g de lait
  • 125g de crème liquide entière 30% mini
  • 50g de jaune d’oeufs
  • 25g de sucre
  • 100g de chocolat au lait (Valrhona Jivara)
  • 25g de praliné
  • 250g de crème liquide entière au mascarpone (Elle&Vire)
  • 8g de gélatine (voire moins)

Insert brisures de macarons :

  • 70g de coques de macarons
  • 70g de chocolat au lait (Valrhona jivara)
  • 12g de praliné
  • 8g d’huile neutre

Namelaka Dulcey :

  • 100g de lait
  • 5g de glucose
  • 2.5g de gélatine
  • 185g de dulcey
  • 200g crème liquide entière

Glaçage brillantissime au cacao :

  • 100g d’eau
  • 90g de crème liquide entière
  • 75g de cacao en poudre
  • 12g de gélatine
  • 170g de sucre

Préparation :

Namelaka Dulcey :

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide.

Faire fondre le Dulcey au bain-marie.

Chauffer le lait avec le glucose dans une casserole.

Incorporer la gélatine essorée au lait chaud puis verser l’ensemble sur le chocolat en mélangeant bien.

Incorporer ensuite la crème liquide bien froide.

Couler dans un moule pour l’insert (ici j’ai utilisé un Tortaflex rond de diamètre 13.5cm, de Silikomart Professionnal)

Conserver 24h au congélateur.

Disque de brisures de macarons :

Pour les coques, partir de cette recette, en mettant 115g de poudre d’amandes et 5g de cacao uniquement.

Émietter grossièrement 70g de coques.

Faire fondre le chocolat, le praliné et l’huile au bain-marie.

Mélanger avec les brisures de macarons puis tasser légèrement dans un cercle de diamètre 16cm.

Faire prendre au congélateur.

Mousse Chocolat au lait :

Faire fondre le chocolat et le praliné au bain-marie.

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide.

Chauffer le lait et la crème dans une casserole.

Fouetter les jaunes avec le sucre.

Verser le lait chaud dessus en fouettant puis remettre dans la casserole.

Cuire à la nappe (84°C).

Incorporer la gélatine puis verser sur le mélange chocolat praliné en mélangeant bien.

Laisser refroidir à 35°C.

Monter la crème liquide au mascarpone en chantilly.

L’incorporer délicatement au crémeux chocolat au lait.

Montage :

Verser une grande partie de la mousse chocolat au lait dans le moule Universo.

Démoule le namelaka et le disposer dedans.

Couler un peu de mousse et fermer avec le disque de brisures de macarons.

Lisser la mousse.

Faire prendre au congélateur 24h.

Glaçage :

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide.

Chauffer l’eau avec la crème, le cacao et le sucre.

Porter un léger bouillon puis, hors du feu, ajouter la gélatine essorée.

Bien mélanger.

Mixer avec un bras plongeant puis filtrer.

Laisser refroidir à 35°C avant de démouler l’entremet pour le glacer.

Décorer de coques de macarons et laisser décongeler quelques heures au frais avant dégustation.

Recette issue du blog La Poche à Douille

 

Macarons Poire Orelys

Mots-clefs

, , , , , ,

Bonjour!

Nouvelle recette de macarons, encore une fois dérivée d’un dessert réalisé il y’a peu. Avec les restes, on peut faire des merveilles (et surtout on ne gâche rien!)

J’avoue que je les avait garni avec le namelaka un peu juste pour finir les restes et finalement c’était juste trop bon!

Ingrédients (pour une trentaine de macarons) :

Les coques :

  • 104g de blancs d’oeufs
  • 120g de poudre d’amandes
  • 164g de sucre glace
  • 94g de sucre

Le namelaka Orelys :

  • 2g de gélatine
  • 52g de lait
  • 2.5g de glucose
  • 94g de chocolat blond Orelys de Valrhona
  • 103g de crème liquide entière

Les poires Caramélisées :

  • 1 poire
  • 10g de beurre
  • 50g de sucre

Préparation :

La veille (ou au moins 4h avant) : Namelaka Orelys :

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

Chauffer le lait avec le glucose.

Faire ramollir la gélatine dans de l’eau froide.

L’essorer et la dissoudre dans le lait chaud.

Verser le lait chaud sur le chocolat fondu en émulsionnant bien.

Incorporer ensuite la crème froide.

Filmer au contact et laisser cristalliser au frais la nuit (ou à minima 4h).

Poires caramélisées :

Éplucher la poire et la couper en petits dés.

Faire revenir dans le beurre puis verser le sucre en pluie dessus.

Laisser caraméliser en remuant régulièrement.

Réserver.

Les coques :

Mélanger la poudre d’amandes et le sucre glace.

Mixer le mélange au robot pour affiner le grain au maximum.

Tamiser ensuite l’ensemble. Réserver.

Monter les blancs au batteur et ajouter progressivement le sucre (en 3 fois au moins) en battant en permanence.

Lorsque la meringue est lisse et brillante, elle forme le bec d’oiseau, elle est prête.

Ajouter une pointe de couteau de colorant en poudre et battre une dernière fois pour colorer la meringue.

Incorporer délicatement le mélange de poudre en plusieurs fois à la maryse.

Mettre l’appareil dans une poche munie d’une douille lisse (diamètre 9 à 10mm)

Dresser des coques sur une plaque couverte de papier sulfurisé.

Laisser croûter (la surface doit être « sèche » au toucher)

Enfourner à four préchauffé à 140°C pour 12 minutes environ.

Laisser refroidir totalement avant de décoller.

Montage :

Associer les coques par paires similaires.

Détendre la gelée de framboises en la fouettant manuellement.

La transvaser en poche puis dresser une noix sur la moitié des coques.

Déposer un dé de poire caramélisée.

Fermer avec une 2ème coque.

Entreposer 24h au frais avant de déguster.

Saint Honoré Praliné Yuzu

Mots-clefs

, , , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Petit test de saint Honoré aujourd’hui, après le cours donné par Denis Matyasi, j’avais envie de mettre en application les techniques apprises.

Comme j’ai enfin trouvé du yuzu, j’ai choisi de l’utiliser pour relever un peu le praliné.

Il suffit juste de faire attention avec le caramel pour éviter les doigts brûlés, mais sinon, rien de méchant 😉

Pour la pâte feuilletée, j’ai choisi d’utiliser une pâte feuilletée inversée des pâtes François. Elles sont juste parfaites et délicieuses. (et se conservent parfaitement bien au congélateur)

Ingrédients : (pour un saint honoré de 20×20) :

Pâte à choux :

  • 125g d’eau
  • 125g de lait
  • 112g de beurre
  • 5g de sucre
  • 5g de sel
  • 150g de farine
  • 225g d’œuf (à ajuster)

Namelaka Yuzu :

  • 50g de lait
  • 5g de glucose
  • 2.5g de gélatine
  • 70g de chocolat blanc (Valrhona Ivoire)
  • 40g de jus de yuzu
  • 140g de crème liquide froide

Crémeux praliné de Conticini :

  • 15g de maïzena
  • 155g de lait
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 30g de sucre
  • 85g de  praliné
  • 70g de beurre

Chantilly praliné :

  • 20cl de crème liquide au mascarpone Elle&Vire
  • 100g de praliné

Caramel :

  • 200g de sucre blanc
  • 66g d’eau
  • 40g de glucose

Préparation :

Crémeux praliné :

Faire ramollir la gélatine dans de l’eau froide.

Porter le lait à ébullition.

Pendant ce temps, battre les jaunes d’œuf avec le sucre et la maïzena.

Verser la moitié du lait et bien mélanger. Ajouter le reste de lait puis reverser le tout dans la casserole et faire épaissir sur feu moyen.

Hors du feu, ajouter la gélatine et la pâte de praliné.

Laisser refroidir à 35°C pour incorporer le beurre.

Mélanger au mixeur plongeant.

Filmer au contact et mettre au frigo au moins 1h.

Fouetter ensuite pendant 3 min.

Mettre dans une poche munie d’une douille lisse. Réserver au frigo.

Namelaka yuzu :

Faire chauffer le lait avec le glucose.

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide.

L’incorporer ensuite au lait chaud.

Verser le lait chaud sur le chocolat fondu et bien mélanger.

Ajouter le jus de yuzu puis la crème froide en émulsionnant bien.

Donner un coup de mixer si besoin.

filmer au contact et laisser au frais.

Pâte feuilletée :

Etaler la pâte feuilletée et découper un carré de 20 x 20cm dedans.

Déposer sur une plaque couverte d’une toile de cuisson.

Pâte à choux :

Porter à ébullition le mélange eau + lait avec le beurre, le sucre et le sel.

Lorsque le beurre est entièrement fondu, ajouter la farine hors du feu, en une seule fois.

Bien mélanger puis remettre sur feu doux pour dessécher la pâte pendant environ 2min.

Transférer dans le bol d’un robot pâtissier muni de la feuille et le faire tourner un peu pour refroidir légèrement la pâte.

Pendant ce temps, battre les œufs.

Ajouter ensuite les œufs à la pâte petit à petit.

Préchauffer le four à 165°C.

Transférer la pâte dans une poche munie d’une douille à petits fours de diamètre 16 (ou lisse, au choix).

Dresser des serpentins de pâte à choux pour couvrir entièrement le carré de pâte feuilletée.

Dresser les choux sur une plaque couverte d’une toile siliconée (ou papier sulfurisé).

Enfourner pour environ 30min de cuisson, sans ouvrir la porte du four. Les choux doivent être bien dorés.

Laisser entièrement refroidir sur une grille.

Le caramel :

Faire fondre l’ensemble des ingrédients dans une casserole.

Lorsque le caramel est doré, tremper les choux dedans puis les poser sur une toile siliconée.

Laisser figer.

Chantilly praliné :

Monter la crème avec le praliné puis mettre dans une poche munjie d’une douille étoile.

Montage :

Détendre le crémeux et le namelaka au fouet puis mettre en poche.

Garnir les choux de crémeux puis de namelaka.

Avec le reste de caramel, coller les choux garnis sur le fond carré du saint honoré.

Garnir le fond du saint honoré avec un peu de crémeux et un peu de namelaka (dans les trous laissés par les choux).

Pocher la chantilly praliné.

Décorer avec des éclats de noisettes caramélisées.

Cookies au Chocolat de Pierre Hermé

Mots-clefs

, , , , , , , ,

Bonjour!

Nouvelle recette de cookies! Celle de Pierre Hermé cette fois.

Je l’avais sous le coude depuis des années mais, pour une raison obscure, je n’ai pas pensé à la réaliser (tsssk).

Ces cookies sont bien croquants et légèrement friables.

J’ai juste remplacé le sucre blanc par de la vergeoise brune, d’où la teinte un peu foncée des cookies 😉

Ingrédients (pour environ 30 gros cookies) :

  • 110g de beurre mou
  • 175g de pépites de chocolat
  • 110g de cassonade
  • 100g de vergeoise brune
  • 1 oeuf
  • 1/2cc de vanille liquide
  • 225g de farine
  • 1/2cc de levure chimique
  • 1 pincée de sel

Préparation :

Préchauffer le four à 170°C.

Battre le beurre avec les sucres jusqu’à obtenir un mélange jaune pâle et mousseux.

Ajouter l’œuf entier puis la vanille liquide.

Tamiser la farine avec le sel et la levure puis incorporer au mélange précédent.

Terminer par l’ajout des pépites de chocolat.

Disposer des petits tas sur une plaque couverte d’une toile silicone et les aplatir légèrement.

Enfourner pour 8 à 10 min.

Laisser refroidir sur une grille à la sortie du four.

Recette issue du Larousse des desserts

Gâteau Lorrain aux Mirabelles de Nicole

Mots-clefs

, , , , , , ,

Bonjour!

Une petite recette rapide et classique, mais très gourmande!

On oublie un peu les crèmes et ganaches que j’affectionne et on revient aux basiques traditionnels.

Cette fois, coup de cœur chez Nicole. J’ai acheté illico un bocal de mirabelles.

Et le résultat ? Un gâteau hyper moelleux et humide, avec une croûte croustillante.

Les mirabelles bien juteuses apporte leur jus à la pâte, du coup, la croûte se ramollit vite, mais le gâteau se mange vite aussi 😉

Ingrédients (pour le moule Cosy de Demarle) :

  • 140g de blancs d’oeufs
  • 165g de sucre en poudre
  • 90g de farine
  • 80g de beurre
  • 1 bocal de mirabelles
  • sucre et beurre pour le moule

Préparation :

Préchauffer le four à 160°C.

Beurrer et chemiser le moule de sucre.

Mélanger la farine avec la moitié du sucre.

Faire fondre le beurre et le laisser refroidir.

Monter les blancs en neige et les serrer à la fin avec le reste de sucre.

Incorporer le mélange farine sucre à la meringue, en soulevant délicatement la masse avec une spatule.

Ajouter le beurre fondu.Terminer par les fruits égouttés et dénoyautés.

Verser dans le moule et enfourner pour 40min environ.

Laisser refroidir puis saupoudrer de sucre glace avant de déguster.

Recette issue du blog Nicole Passions

Macarons Framboise

Mots-clefs

, , , , , , , ,

Bonjour!!

Enfin des macarons! Cela faisait un bout de temps non?

Ceux-ci ont été bricolés avec un reste de framboises surgelées. Ils ont été très appréciés, ça a du bon les restes 😉

Ma recette fétiche de coques et une simple gelée de framboises. La simplicité reste le meilleur…

Ingrédients (pour environ 30 macarons) :

Les coques :

  • 120g de poudre d’amandes
  • 165g de sucre glace
  • 104g de blancs d’oeufs (un peu moins de 4 oeufs) séparés des jaunes au moins 24h avant
  • 94g de sucre
  • colorant en poudre (ici couleur framboise)

La gelée de framboises :

  • 180g de framboises surgelées
  • 108g de sucre
  • 3g de pectine
  • 2cl de jus de citron

Préparation :

Les coques :

Mélanger la poudre d’amandes et le sucre glace.

Mixer le mélange au robot pour affiner le grain au maximum.

Tamiser ensuite l’ensemble. Réserver.

Monter les blancs au batteur et ajouter progressivement le sucre (en 3 fois au moins) en battant en permanence.

Lorsque la meringue est lisse et brillante, elle forme le bec d’oiseau, elle est prête.

Ajouter une pointe de couteau de colorant en poudre et battre une dernière fois pour colorer la meringue.

Incorporer délicatement le mélange de poudre en plusieurs fois à la maryse.

Mettre l’appareil dans une poche munie d’une douille lisse (diamètre 9 à 10mm)

Dresser des coques sur une plaque couverte de papier sulfurisé.

Laisser croûter (la surface doit être « sèche » au toucher)

Enfourner à four préchauffé à 140°C pour 12 minutes environ.

Laisser refroidir totalement avant de décoller.

La garniture :

Mixer les framboises décongelées et les passer au tamis pour éliminer les pépins.

Chauffer la purée avec le sucre mélangé à la pectine.

Laisser bouillonner au moins 5 min.

Hors du feu, incorporer le jus de citron puis laisser refroidir.

Montage :

Associer les coques par paires similaires.

Détendre la gelée de framboises en la fouettant manuellement.

La transvaser en poche puis dresser une noix sur la moitié des coques.

Fermer avec une 2ème coque.

Entreposer 24h au frais avant de déguster.

Poire Réglissée {Dessert à l’Assiette}

Mots-clefs

, , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Un premier essai de dessert à l’assiette pour moi! Petit challenge personnel.

J’avais le chocolat blond de Valrhona, l’Orelys.

Avec ses notes de caramel réglissé, je me suis dit que l’association avec une poire caramélisée serait pas mal.

J’ai choisit de regrouper un brownie Orélys avec un namelaka Orélys pour accompagner des dés de poire caramélisée et une compotée de poire vanillée.

Ingrédients (pour 6 personnes) :

Brownie Orélys :

  • 120g de chocolat blond Orélys de Valrhona
  • 160g de sucre
  • 90g de beurre
  • 2 oeufs
  • 90g de farine

Namelaka Orélys :

  • 2g de gélatine
  • 52g de lait (écrémé ici)
  • 2.5g de glucose
  • 94g de chocolat blond Orélys de Valrhona
  • 103g de crème liquide entière

Poires caramélisées :

  • 1 poire
  • 10g de beurre
  • 50g de sucre

Compotée de poires :

  • 1 poire
  • 1 gousse de vaille
  • 1cs de miel d’acacia
  • 4cs d’eau
  • 1cc de jus de citron

Disques de chocolat cacaotés :

  • 30g de chocolat blond Orélys de Valrhona
  • 1cc de cacao en poudre

Préparation :

La veille : Namelaka :

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

Chauffer le lait avec le glucose.

Faire ramollir la gélatine dans de l’eau froide.

L’essorer et la dissoudre dans le lait chaud.

Verser le lait chaud sur le chocolat fondu en émulsionnant bien.

Incorporer ensuite la crème froide.

Filmer au contact et laisser cristalliser au frais la nuit (ou à minima 4h).

Compotée poire vanille :

Éplucher et couper la poire en morceaux.

Faire compoter à feu doux dans une casserole avec le miel, la vanille et un peu d’eau, au moins 15min.

Mixer puis ajouter le jus de citron.

Laisser refroidir.

Disques de chocolat cacaotés :

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

Déposer des gouttes de chocolat sur une feuille guitare.

Saupoudrer de cacao puis placer une seconde feuille guitare et appuyer sur les gouttes pour les étaler.

Laisser figer.

Brownie Orélys :

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre le chocolat avec le beurre au bain-marie.

Fouetter vigoureusement les œufs avec le sucre jusqu’à blanchiment.

Incorporer la farine puis le mélange chocolat/beurre fondu.

Verser dans un moule carré de 20x20cm et enfourner pour 35 min environ.

Laisser totalement refroidir.

Poires caramélisées :

Éplucher la poire et la couper en petits dés.

Faire revenir dans le beurre puis verser le sucre en pluie dessus.

Laisser caraméliser en remuant régulièrement.

Réserver.

Montage :

Couper le brownie en losanges et les disposer dans l’assiette.

Détailler également 2 morceaux de brownie avec un emporte-pièce rond lisse.

Mettre le namelaka dans une poche munie d’une douille unie (diamètre 9) et pocher des boules sur les losanges de brownie.

Déposer des dés de poire caramélisée ainsi que des gouttes de compote.

Pocher des mini-boules de namélaka.

Disposer un disque de chocolat cacaoté sur chaque losange de brownie.

Déguster!

Pie Pops à la Groseille

Mots-clefs

, , , , , , , ,

Bonjour!

Voici une recette parfaite pour les goûters du mercredi avec les enfants! Très ludique et très facile à faire pour se régaler en toute simplicité 🙂

Pour faire ces pie pops, j’ai utilisé une pâte sablée que j’avais congelée d’une pâtisserie précédente, ainsi qu’un gelée de groseilles arrivée directement du jardin de ma maman (mais n’importe quelle confiture ou gelée fera l’affaire).

Ingrédients :

Préparation :

Préchauffer le four à 175°C.

Étaler la pâte et découper à l’emporte-pièce des ronds (ou des carrés ou des losanges…selon l’inspiration!)

Déposer ces ronds sur une plaque couverte d’une toile silicone.

Placer des bâtonnets en bois puis déposer une demi cuillère à café de gelée au centre, en veillant à laisser un bord suffisamment large pour souder les 2 disques de pâte.

Placer un second disque de pâte dessus et souder les bords.

On peut souder au doigt ou avec une fourchette.

Faire une petite incision au centre pour laisser l’air s’échapper durant la cuisson.

Battre le jaune d’œuf avec un peu d’eau et dorer les sucettes avec.

Enfourner pour environ 30 min.

Laisser refroidir avant de déguster.

 

 

Tarte Framboise Rhubarbe Epeautre façon crumble {vegan ou végé c’est comme vous voulez du moment que c’est gourmand}

Mots-clefs

, , , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Voici une petite recette de tarte improvisée avec le contenu du congel et des placards.

Je voulais finir un peu de rhubarbe et de framboises congelées et je voulais une tarte, si possible avec un crumble dessus.

J’ai donc cherché sur le net si je pouvais trouver des recettes qui changent un peu de l’ordinaire et je suis tombée sur 2 recettes : une pâte à tarte à l’épeautre, sans beurre, sans oeuf et un crumble sans beurre non plus. Le secret? l’huile de coco (qui trainait aussi dans mon placard, parfait non?)

Bon, autant la pâte à tarte est plutôt pas mal (même si galère à travailler), autant le crumble n’a absolument plus une tête de crumble après cuisson. J’ai juste remplacé la farine blanche par ma farine d’épeautre complète. A revoir donc, mais mes goûteurs ont tout de même apprécié. 🙂

Ingrédients (pour une tarte diamètre 20 et une tarte diamètre 16) :

Pâte à tarte :

  • 150g de farine de petit épeautre complet de Haute Provence
  • 30g d’amandes en poudre
  • 1cc de vanille en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 20g de cassonade
  • 20g de sucre muscovado
  • 3cc bien bombées d’huile de coco
  • 5cs de lait végétal (lait de cajou)
  • 1 pincée de bicarbonate de soude

Compotée framboise rhubarbe :

  • 500g de framboises
  • 200g de rhubarbe
  • 40g de sucre
  • 20g de muscovado

Crumble :

  • 100g de farine de petit épeautre complet de Haute Provence
  • 80g de cassonade
  • 70g d’huile de coco

Préparation :

Compotée framboise rhubarbe :

Dans une casserole, mélanger les framboises avec les tronçons de rhubarbe et le sucre et faire compoter à feu doux jusqu’à ce que la rhubarbe soit tendre et se délite.

Pâte à tarte :

Mélanger tous les ingrédients pour former une boule.

Etaler en gardant une épaisseur d’au moins 4mm.

Foncer le cercle à tarte et garder au frais le temps de préparer le reste.

Crumble : mélanger tous les ingrédients du bout des doigts. Laisser au frais.

Montage :

Préchauffer le four à 180°C.

Lorsque la compotée est refroidie, l’étaler sur le fond de tarte (une couche à peu près généreuse) puis émietter le crumble dessus.

J’ai testé ici ma dernière acquisition : une toile silicone perforée de De Buyer pour une cuisson parfaite du dessous de tarte…

Enfourner pour 30min environ (le dessus du crumble doit être légèrement doré)

Regardez moi cette cuisson juste parfaite!

Recette de la pâte à tarte issue du blog Autour d’un plat

Recette du crumble issue du site Odélices