Cold Brew Latte

Étiquettes

, , , , , , , , , ,

Bonjour !!

Encore un essai de boisson fraîche, on profite de la saison 😉

Cette fois, j’ai voulu tenter le cold brew, le café infusé à froid. Pas besoin d’une machine de folie, il suffit de mélanger son eau et le café moulu et de laisser poser au frais. Ensuite, on fait ce qu’on veut avec. Je pense d’ailleurs que le mien n’était pas aussi corsé que la normale, mais n’étant pas fana de café, ça me convient.

Une petite astuce glanée sur le net (je ne sais plus où exactement), ce sont les glaçons de lait. Ils rafraîchissent tout en apportant une touche de lait supplémentaire, contrairement aux glaçons d’eau qui diluent le café sans valeur ajoutée.

Bref, facile et rapide à faire (et il faut attendre que les glaçons fondent donc ça oblige à siroter lentement…)

Ingrédients (pour 2 verres) :

  • 3cc de café moulu
  • 250ml d’eau froide
  • une quinzaine de glaçons de lait
  • 300ml de lait froid (ou plus selon les goûts)
  • du sucre

Préparation :

La veille : mélanger le café moulu et l’eau et laisser 24h au frigo.

Préparer les glaçons de lait.

Le lendemain, filtrer le café (j’ai utilisé un filtre à thé taille L et versé le mélange dedans pour récupérer le café dessous). Sucrer à convenance.

Dans un verre, disposer les glaçons de lait (s’ils se démoulent mal, passer le moule sous l’eau chaude rapidement).

Verser le café filtré dessus puis verser le lait froid.

Planter une paille et siroter tranquillement.

Succès Praliné

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

Bonjour !!

Un dessert très classique aujourd’hui, qui me titillait depuis un moment, le Succès Praliné.

J’avoue que j’avais une grosse appréhension sur la crème au beurre. J4en ai tellement goûté des horriblement désastreuses que je pensais ne pas apprécier du tout. En fait, celle-ci est bien. Facile et simple à faire, il n’y a pas beaucoup d’ingrédients (il y’a juste un peu beaucoup de beurre quoi). Mais bon, fallait bien que je teste hein ?

Il faut juste penser à le sortir du frigo 10min avant dégustation, pour que la crème ne soit pas du béton 😉

Ingrédients (pour un succès de diamètre 20cm) :

Dacquoise amande :

  • 100g de blancs d’œufs
  • 85g de sucre
  • 50g de poudre d’amande
  • 50g de sucre glace

Crème au beurre :

  • 270g de sucre
  • 30g de glucose
  • 90g d’eau
  • 170g d’œufs
  • 400g de beurre doux
  • 100g de pâte de praliné (Weiss)

Préparation :

Dacquoise :

Préchauffer le four à 180°C.

Tamiser la poudre d’amande avec le sucre glace.

Monter les blancs en meringue avec le sucre pour avoir un bec d’oiseau.

Incorporer délicatement le mélange sec à la meringue puis mettre dans une poche munie d’une douille lisse.

Dresser 2 disques de diamètre 20cm puis enfourner 10 à 15min (le dessus doit être bien doré).

Laisser totalement refroidir.

 

Crème au beurre :

Sortir le beurre du frigo à l’avance pour qu’il soit bien pommade.

Mettre le sucre, le glucose et l’eau dans une casserole et porter à ébullition.

Pendant ce temps, fouetter les œufs pour qu’ils soient mousseux (je démarre les œufs quand le sirop est vers 50°C).

Lorsque le sirop atteint 121°C, les œufs sont bien mousseux et aériens, verser alors le sirop en petit filet tout en continuant de fouetter les œufs.

Laisser ensuite le robot tourner tant que la cuve reste chaude.

Lorsque la cuve est tiède, limite froide, incorporer le beurre pommade (en laissant le robot tourner) petit à petit. La crème doit figer et devenir ferme (si elle reste liquide, c’est qu’elle est trop chaude, pas de panique, il suffit de tout mettre au frigo 30min et de repartir pour fouetter).

Lorsque la crème au beurre se tient parfaitement bien, ajouter le praliné en fouettant également.

Mettre en poche munie d’une douille lisse.

Montage :

Dans le plat de service, déposer un premier disque de dacquoise à l’envers (la face intérieure vers le haut).

Y pocher des boules de crème au beurre sur le contour puis une spirale au centre.

J’ai jouté du praliné pur sur la spirale avant de repocher une spirale de crème.

Déposer le second disque de dacquoise pour ferme.

Saupoudrer de sucre glace et décorer.

Conserver au frigo.

 

Pavlova Pêche Framboise Verveine

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour !!

Nouvelle pavlova ! Après celle totalement framboise, j’ai eu envie d’une autre version, avec les pêches de ma corbeille de fruits, et un autre style de pochage.

C’est toujours aussi bon, cette alliance du craquant et du fondant, du sucré et de l’acidité. Un régal de gourmandise et de fraîcheur.

Ingrédients (pour 3 pavlovas individuelles) :

Meringue :

  • 60g de blancs d’œufs
  • 7g de maïzena
  • 103g de sucre
  • 1/2cc de vinaigre blanc
  • 1cc de poudre de vanille

Chantilly :

  • 20cl de crème liquide entière (ici Sacré Willy à 35%)
  • 40g de mascarpone
  • 25g de sucre glace
  • 15 feuilles de verveine fraîche

Coulis de framboise :

  • 100g de purée de framboise
  • 15 feuilles de verveine fraîche
  • 20g de sucre
  • 1g de pectine

Garniture :

  • pêches jaunes
  • citron vert

Préparation :

La veille : mettre les feuilles de verveines à infuser à froid dans la purée de framboise et dans la crème liquide.

Meringue :

Mélanger le sucre avec la maïzena et la poudre de vanille.

Monter les blancs petit à petit au robot en incorporant le mélange sucre/maïzena/vanille au fur et à mesure.

Lorsque la meringue est bien montée, ajouter le vinaigre avec un dernier coup de fouet. Elle doit former un bec d’oiseau.

Pocher la meringue joliment sur une toile silicone (ou papier sulfurisé).

Enfourner à four préchauffé à 90°C pour 1h45 voire 2h. Laisser refroidir dans le four éteint puis à température ambiante.

Coulis de framboise :

Filtrer les feuilles de verveine.

Dans une casserole, chauffer doucement la purée de framboise et y ajouter le mélange sucre/pectine en pluie. Bien m »langer puis porter à ébullition pendant 1 minute.

Sortir du feu et laisser totalement refroidir.

Crème chantilly :

Filtrer les feuilles de verveine.

Monter la crème bien froide avec le mascarpone en ajoutant le sucre glace petit à petit.

Montage :

Sur chaque meringue individuelle, étaler une couche généreuse de chantilly puis du coulis.

Couper les pêches en quartiers fins et les disposer dessus. Terminer en zestant le citron vert.

Recette de la meringue par La Meringaie

Couverts de table Jean Dubost

Mocha Glacé au Praliné

Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

Bonjour !!

Je continue dans la série des boissons de l’été, même si on est en septembre. J’avoue que durant le mois d’août, j’ai eu une frénésie de boissons en tout genre…

Après le mocha classique, j’ai tenté une version pralinée. Je suis repartie sur la même base mais en ajoutant du praliné noisette maison (du coup, ce n’est pas lisse, y’a des ptits morceaux de noisette…)

Alors comment vous dire ? Comme pour le premier, en 2min chrono, le verre était vide. Oups !

Ingrédients :

  • 75ml de lait
  • 30g de chocolat au lait
  • 1 café noir
  • 50ml de lait entier froid
  • 4 glaçons
  • 25g de praliné noisettes (de Couéron)

Préparation :

Faire couler le café et le laisser refroidir.

Chauffer les 75ml de lait avec le chocolat pour bien fondre le chocolat puis ajouter le praliné. Laisser refroidir puis mélanger au café.

Dans un shaker, mettre les glaçons et le lait froid et shaker. Une mousse va se former (mon lait était encore liquide mais un peu mousseux).

Verser le lait mousseux dans un grand verre puis verser dessus le mélange café/chocolat/praliné.

Siroter immédiatement.

Crumble Pêche Verveine Romarin

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour !!

Petite période crumble, avec les fruits d’été c’est tellement bon 🙂

Un petit crumble tout simple, les pêches de mon producteur commençaient à s’ennuyer dans le panier. Par contre, ma verveine est au top de sa forme et désespérait que je lui fasse sa fête. Hop hop hop un ptit crumble et on y ajoute le romarin d’Elodie, tant qu’à faire.

C’est simple, c’est rapide à faire et c’est bon !

Ingrédients (pour 2 personnes) :

Crumble :

  • 20g de beurre doux
  • 20g de farine T55
  • 20g de sucre
  • 20g de poudre d’amandes

Garniture :

  • 2 pêches jaunes (ou nectarines jaunes)
  • 10 feuilles de verveine fraîche
  • quelques brins de romarin Truc & Co
  • un soupçon de cassonade

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.

Crumble :

Sabler le beurre et la farine du bout des doigts puis ajouter le sucre et la poudre d’amande. Réserver.

Montage :

Couper les pêches en petits morceaux.

Ciseler la verveine et émietter le romarin pour les ajouter aux pêches.

Répartir dans les ramequins et recouvrir de crumble émietté.

Saupoudrer d’un peu de cassonade.

Enfourner pour 20min.

Milkshake Menthe

Étiquettes

, , , , , , , , ,

Bonjour !!

Nouvelle boisson de l’été ! J’ai pas fini de vous en proposer, j’adore ça ! Du coup, j’ai créé une nouvelle catégorie pour regrouper toutes les recettes de boissons du blog, pratique non ?

Cette fois, c’est un milkshake très classique, à base de glace à la menthe (enfin =, menthe-choco pour être précise mais ça c’est mon côté gourmand 😉 )

Très facile ) réaliser, il faut juste prévoir un peu à l’avance pour l’infusion à froid 😉

Ingrédients (pour 2 verres) :

  • 350ml de lait froid
  • 2 boules de glace menthe chocolat
  • 10 feuilles de menthe
  • 10cl de crème liquide froide
  • un peu de sucre

Préparation :

La veille : faire infuser les feuilles de menthe dans le lait, durant une nuit au frigo.

Le lendemain, verser le tout dans un blender (on peut enlever les feuilles de menthe, moi je les ai laissées) et ajouter les boules de glace. Mixer 1min.

Monter la crème bien froide en chantilly en la sucrant à votre goût.

Verser le milkshake dans un verre puis décorer d’une rosace de chantilly.

Siroter sans attendre 😉

Pavlova Framboise Verveine

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour !

Une première pour moi avec cette pavlova. Je n’en avais jamais fait ! Grosse erreur !

En fait, c’est encore parti de rien, juste d’une petite bouteille de crème fleurette de la montagne dénichée dans mon hyper. J’adore découvrir des produits pépites, de meilleure qualité que les produits conventionnels. J’avoue la bouteille en verre m’a fait craquer !

 

Pour utiliser cette crème fleurette, je voulais une réalisation simple donc chantilly. Et, au retour d’un atelier Zodio, j’avais des blancs d’œufs et de la purée de framboise en trop (et des framboises surgelées en rab aussi). La pavlova s’est imposée !

J’ai franchement apprécié ce côté sucré et croquant de la meringue contrebalancé par la douceur de la chantilly et l’acidité des framboises. J’imagine déjà la prochaine !

Ingrédients (pour 3 pavlovas individuelles) :

Meringue :

  • 60g de blancs d’œufs
  • 7g de maïzena
  • 103g de sucre
  • 1/2cc de vinaigre blanc
  • 1cc de poudre de vanille

Chantilly :

  • 20cl de crème liquide entière (ici Sacré Willy à 35%)
  • 40g de mascarpone
  • 25g de sucre glace
  • 15 feuilles de verveine fraîche

Coulis de framboise :

  • 100g de purée de framboise
  • 15 feuilles de verveine fraîche
  • 20g de sucre
  • 1g de pectine

Garniture :

  • framboises (fraîches ou surgelées)
  • citron vert

 

Préparation :

La veille : mettre les feuilles de verveines à infuser à froid dans la purée de framboise et dans la crème liquide.

Meringue :

Mélanger le sucre avec la maïzena et la poudre de vanille.

Monter les blancs petit à petit au robot en incorporant le mélange sucre/maïzena/vanille au fur et à mesure.

Lorsque la meringue est bien montée, ajouter le vinaigre avec un dernier coup de fouet. Elle doit former un bec d’oiseau.

Pocher la meringue joliment sur une toile silicone (ou papier sulfurisé).

Enfourner à four préchauffé à 90°C pour 1h45 voire 2h. Laisser refroidir dans le four éteint puis à température ambiante.

Coulis de framboise :

Filtrer les feuilles de verveine.

Dans une casserole, chauffer doucement la purée de framboise et y ajouter le mélange sucre/pectine en pluie. Bien m »langer puis porter à ébullition pendant 1 minute.

Sortir du feu et laisser totalement refroidir.

Crème chantilly :

Filtrer les feuilles de verveine.

Monter la crème bien froide avec le mascarpone en ajoutant le sucre glace petit à petit.

Montage :

Sur chaque meringue individuelle, étaler une couche généreuse de chantilly puis du coulis.

Terminer en disposant les framboises et en zestant le citron vert par-dessus.

Recette de la meringue par La Meringaie

Assiette Caroline Augier

Tarte Crumble Mirabelle Pistache

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

Bonjour !!

Petite tarte bien gourmande aujourd’hui. Quand j’ai vu les mirabelles IGP chez mon primeur, je n’ai pas résisté ! Bien longtemps que je n’en avais pas dégusté (depuis ma licence en fait, lol).

La mirabelle bénéficie d’une IGP « Mirabelle de Lorraine », alors privilégiez-la quand vous faites vos achats, qualité garantie 😉

Pour la tarte, une pâte sucrée, une crème d’amande à la pistache, des mirabelles cuites et un crumble qui croustille. C’est ce que je qualifie de « tarte grand-mère », les tartes façons rétro, mais c’est pas mauvais du tout hein…bien gourmand 😀

Ingrédients (pour un cercle de 22cm) :

Pâte sucrée :

  • 200g de farine T55
  • 100g de beurre doux
  • 80g de sucre glace
  • 40g d’œuf entier
  • une pincée de sel

Crème d’amandes pistache :

  • 70g de beurre
  • 70g de poudre d’amandes
  • 70g de sucre glace
  • 45g d’œuf
  • 20g de pâte de pistaches

Crumble :

  • 60g de beurre doux
  • 60g de farine T55
  • 60g de sucre
  • 60g de poudre d’amandes

Garniture :

  • 250g environ de mirabelles de Lorraine IGP

Préparation :

Pâte sucrée :

Crémer le beurre pommade avec le sucre glace et le sel.

Ajouter les œufs et bien mélanger.

Incorporer la farine.

Filmer et mettre au frais 30min.

Abaisser et foncer le cercle beurré.

Mettre au frais 15min minimum et préchauffer le four à 170°C.

Enfourner à blanc pour 15min environ, le fond doit être bien sec et commencer à dorer.

Laisser totalement refroidir.

Crème d’amandes pistache :

Crémer le beurre avec le sucre puis ajouter la poudre d’amande.

Incorporer l’œuf et terminer par la pâte de pistache. Réserver.

Crumble :

Sabler le beurre et la farine du bout des doigts puis ajouter le sucre et la poudre d’amande. Réserver.

Montage :

Sur le fond refroidi, répartir la crème d’amandes pistache.

Couper les mirabelles en 2 et les dénoyauter puis les répartir joliment sur la crème.

Couteau Jean Dubost

Émietter le crumble par dessus.

Enfourner pour 25min environ, le dessus doit être bien doré.

Laisser refroidir avant de saupoudrer de sucre glace et de déguster.

Collection Jean Dubost les couteaux à la française

Milkshake Framboise Verveine

Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

Bonjour !!

On continue la série des boissons fraîches ! Cette fois, je voulais du fruité, et s’il y’a bien une chose que j’ai toujours en stock à la maison ce sont des framboises surgelées, entières ou en purée, c’est un indispensable de mon congel 😉

Une version toute simple encore une fois, avec juste un petit temps d’infusion à froid pour la verveine… La chantilly est en option, c’est comme vous préférez.

Ingrédients (pour un grand verre) :

  • 70g de purée de framboise
  • 10 feuilles de verveine fraîche
  • 200ml de lait froid
  • un trait de sirop d’agave
  • 50g de framboises surgelées
  • 10cl de crème liquide entière et un peu de sucre

Préparation :

La veille : mettre les feuilles de verveine à infuser dans la purée de framboise, pour la nuit au frigo (pas besoin de faire chauffer).

Le lendemain : enlever les feuilles de verveine.

Dans le bol du blender, verser la purée de framboise, le lait, l’agave et les framboises surgelées et mixer pendant 1 min.

Verser dans un verre.

Monter la crème avec le sucre puis pocher la chantilly joliment sur le milkshake.

Siroter doucement 🙂

Tarte Rustique Mirabelles Romarin

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

Bonjour !!

Après avoir fait une petite tarte (que vous verrez prochainement), il me restait un peu de tout.  Alors, comme d’habitude, on ne jette rien et on recycle !

Hop, une petite tarte façon « rustique ». C’est la mode en ce moment sur le blogs, les tartes rustiques. C’est juste une façon de rendre sympa un truc fait à l’arrache, on est d’accord ? (je vais me faire des copines, lol)

Bref, voilà ma tarte rustique à moi, avec les mirabelles bien juteuses de Lorraine et le romarin de ma copine Elodie, qui a poussé à 16kms à vol d’oiseau de chez moi (ouais, j’ai mesuré !). Quand la Lorraine rencontre la Provence !

Et comme j’ai vraiment aimé cette association mirabelle-romarin, j’en ai refait encore une (bah oui, j’ai fait une autre tarte et j’avais encore un reste de pâte…) en m’essayant cette fois au mode vitesse de mon appareil photo, pour participer au challenge de Massiel, sur l’assaisonnement. J’ai donc refait un autre shooting 🙂

Ingrédients (à peu près hein) :

Pâte sucrée :

  • 100g de farine T55
  • 50g de beurre doux
  • 40g de sucre glace
  • 20g d’œuf entier
  • une petite pincée de sel

Crumble :

  • 20g de beurre doux
  • 20g de farine T55
  • 20g de sucre
  • 20g de poudre d’amandes

Garniture :

  • des mirabelles
  • du romarin Truc & Co
  • de la poudre d’amande

Préparation :

Pâte sucrée :

Crémer le beurre pommade avec le sucre glace et le sel.

Ajouter les œufs et bien mélanger.

Incorporer la farine.

Filmer et mettre au frais 30min.

Crumble :

Sabler le beurre et la farine du bout des doigts puis ajouter le sucre et la poudre d’amande. Réserver.

Montage :

Abaisser la pâte finement environ en cercle, mais on est pas sur la précision parfaite là).

Étaler un peu de poudre d’amande sur le fond (en laissant une bonne marge sur les bords).

Parsemer de romarin.

Couper les mirabelles en 2, les dénoyauter et les disposer joliment sur le fond.

Émietter du crumble dessus.

Remonter les bords de pâte et les faire adhérer aux mirabelles.

Mettre au frais le temps du préchauffage.

Préchauffer le four à 170°C puis enfourner jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée (environ 20 à 25min).

Laisser refroidir avant de déguster !