Bûche Caramélia Vanille Praliné

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour !

On démarre la saison des bûches avec celle-ci préparée l’an dernier. Pour une fois, je suis en avance 😉

Cette petite bûche (réalisée dans un demi-moule) est toute douce en bouche. La mousse caramélia est très fine, grâce à la pâte à bombe et l’insert de mousse vanille avec le praliné coulant est hyper gourmand.

Un biscuit brownie et quelques billes croustillantes pour terminer tout ça. Pour le glaçage, une version vanille (il ne faut jamais gâcher et finalement ça va bien).

Je vous donne les quantités pour un moule à bûche standard (25 à 30cm de long).

Ingrédients :

Pâte à bombe :

  • 60g de jaunes d’œufs
  • 25g d’œufs entiers
  • 45g de sucre
  • 30g d’eau

Mousse Caramélia :

  • la pâte à bombe
  • 160g de chocolat Caramélia Valrhona
  • 4g de gélatine
  • 200g de crème liquide entière

Biscuit brownie :

  • 90g de sucre
  • 60g de chocolat noir
  • 36g de beurre
  • 1 œuf
  • 35g de farine

Insert mousse vanille :

  • 2g de gélatine
  • 15g de jaunes d’œufs
  • 15g de sucre
  • 50g de lait
  • 8g de crème liquide entière
  • 5g de vanille liquide
  • 150g de crème liquide entière froide
  • un peu de vanille en poudre

Praliné 70% noisettes du Piémond :

Glaçage :

  • 75g de sucre
  • 75g de glucose
  • 38g d’eau
  • 50g de crème
  • 75g de chocolat blanc
  • 4g de gélatine
  • vanille en poudre

Montage :

  • billes croustillantes Valrhona
  • gavottes

Préparation :

Insert mousse vanille :

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide.

Chauffer le lait avec la crème et la vanille en poudre.

Fouetter les jaunes avec le sucre puis verser en filet le mélange chauffé.

Remettre le tout dans la casserole et faire chauffer jusqu’à 82°C.

Hors du feu, incorporer la gélatine et la vanille liquide puis laisser refroidir.

Monter la crème bien froide assez ferme et y incorporer petit à petit et délicatement.

Couler dans le moule à insert puis mettre au congélateur pour environ 1h au moins (il doit rester environ 5mm d’espace pour couler le praliné ensuite).

Praliné 70% noisettes du Piémont :

Dans une casserole, mettre le sucre avec un tout petit peu d’eau (juste de quoi imbiber le sucre).

Mettre à bouillir quelques secondes puis ajouter les noisettes.

Remuer sans discontinuer jusqu’à ce que le sirop enrobe bien les noisettes. Il va ensuite masser (cristalliser) avant de fondre de nouveau pour former du caramel.

Lorsque les noisettes sont bien caramélisées, verser sur un silpat et laisser refroidir.

Broyer avec un robot puissant (perso mon Magimix 5200XL) jusqu’à obtenir une pâte liquide.

Conserver dans un pot hermétique à température ambiante.

Couler sur l’insert de mousse vanille quand celui-ci est à peu près pris pour finir de remplir le moule à insert.

Biscuit brownies :

Préchauffer le four à 180°C.

Fouetter l’œuf avec le sucre.

Faire fondre le chocolat avec le beurre et les incorporer ensuite au mélange.

Terminer par la farine.

Verser dans le moule à semelle de bûche (dispo chez Zodio) et enfourner pour 15min environ.

Laisser totalement refroidir.

Pâte à bombe :

Fouetter les jaunes et les œufs entiers avec le sucre pendant au moins 3min, le mélange doit doubler de volume et être très mousseux.

Pendant ce temps, chauffer l’eau et le sucre jusqu’à 121°C. Le verser alors en filet sur les œufs mousseux en laissant le fouet tourner rapidement.

Continuer de fouetter jusqu’à ce que le mélange refroidisse.

Mousse Caramélia :

Fondre le chocolat au bain-marie et monter la crème liquide en chantilly assez ferme à côté.

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide puis la dissoudre dans le chocolat bien chaud.

Détendre le chocolat avec un peu de pâte à bombe.

Incorporer ensuite la pâte à bombe puis la crème montée délicatement à la maryse.

Procéder de suite au montage.

Montage :

Couler la mousse caramélia dans le moule à bûche.

Démouler l’insert vanille/praliné et l’enfoncer dans la mousse.

Parsemer de billes croustillantes puis déposer le brownie.

Mettre 24h au congélateur.

Glaçage vanille :

Dans un pichet en verre, mettre le chocolat blanc avec la crème et la gélatine réhydratée.

Dans une casserole, porter le sucre avec le glucose et l’eau à 103°C puis verser dans le pichet.

Mixer au mixeur plongeant. Ajouter la vanille en fin de mixage.

Laisser descendre à 33°C pour utiliser.

Démouler la bûche et la glacer.

Décorer avec des gavottes émiettées.

Bredele Spirale

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour !!

On continue ce marathon de bredele pour 2022. Voici une version qui me faisait envie depuis longtemps, sans jamais franchir le pas (va savoir pourquoi…), les biscuits spirale.

Effet wahou garanti avec un minimum de technicité, c’est parfait quand on veut faire vite et beau.

A noter que la pâte ne contient pas d’œuf donc c’est idéal pour des intolérants.

Ingrédients :

  • 250g de farine
  • 1cc de levure chimique
  • 100g de sucre cristal
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 150g de beurre
  • 30g de cacao
  • 1 pincée de sel

Préparation :

Pétrir l’ensemble des ingrédients sauf le cacao pour former une pâte homogène.

Prélever environ un tiers de la pâte et y ajouter le cacao.

Abaisser les 2 pâtes en 2 rectangles de mêmes dimensions.

Les superposer puis rouler dans la longueur.

Entreposer au frais environ 1h.

Couper des rondelles plutôt fines (3 à 4mm d’épaisseur) et les poser sur une plaque de cuisson (j’utilise le tapis Air Mat de De Buyer). Entreposer au frais le temps de préchauffer.

Préchauffer le four à 170°C et enfourner pour 12min.

Laisser refroidir sur une grille puis stocker dans une boite métallique.

Recette issue du livre Petits Fours et Bredele de Josiane et Jean-Luc SYREN aux éditions Delta 2000

Couteaux Jean Dubost

Bredele à la Confiture

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour !!

On reprend l’aventure des bredele pour patienter jusqu’à Noël. Il y’a déjà plusieurs recettes sur le blog, mais il y’en a tellement d’autres à découvrir.

Ceux-ci sont tout simples, une pâte sablée garnie d’un soupçon de confiture et quelques zébrures de chocolat ensuite. Ils sont à la fois croquants et fondants en bouche. Une vraie merveille. Ils se conservent très bien en boîte métallique.

Pour les photos, j’ai voulu une ambiance dark & moody et une présence humaine (aka moi bien sûr). J’ai adoré ce shooting, j’espère qu’il vous plaira aussi.

Ingrédients (pour une belle quantité de biscuits, je n’ai pas compté) :

  • 375g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 pincée de sel
  • 150g de sucre blanc
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 3 jaunes d’œufs
  • 220g de beurre
  • gelée de groseille
  • 30g de chocolat noir

Préparation :

Mélanger la farine avec la levure et le sel.

Y ajouter le beurre et mélanger (au robot avec la feuille).

Ajouter les sucres puis les jaunes d’œufs.

Pétrir jusqu’à obtenir une boule compacte.

Abaisser sur 3mm entre 2 feuilles de papier sulfurisé puis mettre au frais au moins 30min.

Découper des formes à l’emporte-pièce puis enfoncer légèrement la pâte au centre pour faire un petit creux.

Déposer un petit peu de confiture dans ce creux.

Mettre au frais le temps de préchauffer le four.

Préchauffer le four à 170°C.

Enfourner pour 15min environ.

Laisser totalement refroidir.

Faire fondre le chocolat et le mettre dans un cornet ou une poche sans douille.

Couper un tout petit coin et réaliser des zébrures sur les biscuits froids.

Conserver dans une boite métallique.

Recette modifiée issue du livre Bredeles For Ever de Véronique BROBECKER-LAEMMEL aux éditions Baobab

Muffins aux Pépites de Gallymini

Étiquettes

, , , , , , , , , ,

Bonjour !

Petite recette de muffins aux pépites de chocolat pour affronter les frimas de l’hiver qui s’installe (et avant la débandade de bûches, biscuits et autres gourmandises de noël).

J’ai pioché cette recette dans le livre de Gaëlle, alias Gallymini sur le net. J’ai juste diminué la quantité de beurre et de lait. Gaëlle donne cette recette pour 6 gros muffins, j’en ai fait 17 classiques, dans le moule Pyrex reçu dernièrement. Le nombre dépend donc de la taille de votre moule.

Ils sont moelleux, pas gras sous le doigt (et ça c’est top). Franchement ils sont terriblement bons. Tellement que j’ai fait 2 fournée coup sur coup…

Ingrédients :

  • 160g de beurre
  • 4 œufs
  • 170g de sucre
  • 140g de lait
  • 1cc d’arôme vanille
  • 240g de farine
  • 7g de levure chimique
  • 1/2cc de bicarbonate de soude
  • 150g de pépites de chocolat noir

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.

Fouetter les œufs avec le sucre jusqu’à avoir un mélange mousseux.

Ajouter ensuite le lait mélangé à l’arôme.

Mélanger la farine avec la levure et le bicarbonate puis les incorporer.

Faire fondre le beurre et l’ajouter ensuite.

Terminer par les pépites de chocolat (en garder quelques poignées).

Répartir la pâte dans les moules à muffins (je les ai remplis aux 3/4) et répartir des pépites sur le dessus.

Enfourner pour 17 min environ (augmenter si vos moules sont plus gros).

Recette issue du livre Les pâtisseries de Gallymini de Gaëlle Le Bellu aux éditions Robert Laffont

Baked Pumpkin Donuts

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour !!

Nouveaux donuts cuits au four, pour la saison d’Halloween avec cette version à la courge. Je suis partie en quête de la recette parfaite sur les blogs américains et j’ai jeté mon dévolu sur la recette d’Ahley.

J’ai simplement ajouté un glaçage coloré et parfumé de mon sirop Monin chouchou de l’automne (Pumpkin Spice), histoire d’ajouter ce petit côté Halloween.

Les donuts sont hyper moelleux, sucrés juste ce qu’il faut (bon ok, avec le glaçage c’est la décadence sucrée) et ils ont ce doux parfum d’épices… J’adore !

Ingrédients (pour 8 donuts) :

  • 125g de farine T55
  • 1/2cc de bicarbonate de soude
  • 1/4cc de levure chimique
  • 1/4cc de sel fin
  • 1cc de cannelle en poudre
  • 1 tour de moulin de noix de muscade
  • 75g de cassonade
  • 50g de sucre blanc
  • 56g de beurre fondu
  • 1 œuf
  • 1cup de purée de courge (butternut ici)

Glaçage : environ 200g de fondant blanc, du colorant et des sprinkles au chocolat

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger la farine avec le bicarbonate, la levure, le sel et les épices.

Mélanger le beurre fondu avec les sucres puis ajouter l’oeuf.

Ajouter la purée de courge.

Incorporer ensuite les ingrédients secs.

Répartir dans les moules (maximum remplir à la moitié) puis enfourner pour 15min.

Laisser refroidir puis placer 30min au congélateur.

Glaçage :

Chauffer légèrement au micro-onde le fondant et y incorporer une pointe de couteau de colorant en poudre orange (Mandarine de chez Top Cake ici)

Quand le fondant n’est ni trop coulant ni trop figé, plonger une des faces de chaque donut, égoutter légèrement puis parsemer de sprinkles immédiatement.

Conserver au frais dans une boite hermétique.

Recette issue du blog If You Give A Blonde A Kitchen

Cake Choco D’Halloween

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour !!

Pour cette fête d’Halloween, j’avais pour défi d’utiliser un moule à cake Pyrex. J’ai donc voulu retenter un cake surprise (attention les photos piquent un peu) avec cette fois, un découpoir en forme de citrouille.

Un cake chocolat et un cake nature coloré d’orange. Simple mais facile à faire et bien gourmand au goûter, surtout avec le glaçage chocolat !

Ingrédients (pour un moule à cake de 26cm) :

Cake nature :

  • 120g de beurre pommade
  • 120g de sucre blanc
  • 4 œufs
  • 200g de farine
  • 7g de levure
  • 50g de crème liquide entière
  • 1 pointe de colorant orange en poudre

Cake chocolat :

  • 4 œufs
  • 95g de sucre blanc
  • 50g de miel d’acacia
  • 60g de poudre d’amande
  • 95g de farine
  • 20g de poudre de cacao
  • 6g de levure
  • 95g de crème liquide
  • 65g de beurre fondu
  • 40g de chocolat noir

Glaçage croquant :

  • 80g de chocolat noir
  • 120g de chocolat au lait
  • 25g de beurre de cacao

Préparation :

Cake nature orange :

Crémer le beurre avec le sucre puis ajouter les œufs un à un.

Ajouter ensuite la crème liquide.

Mélanger la farine et la levure et les incorporer ensuite.

Colorer à la fin puis couler dans le moule à cake (ou dans 2 moins larges qui font la même longueur au minimum que le cake final).

Enfourner à 170°C pour 30min (l’intérieur doit être bien cuit).

Laisser refroidir complètement puis couper en tranches moins épaisses que le découpoir.

Avec le découpoir citrouille, découper une forme dans chaque tranche. Réserver.

Cake chocolat :

Fondre le beurre avec le chocolat au bain-marie.

Fouetter les œufs avec le sucre pendant au moins 2min puis ajouter le miel tiédi.

Incorporer le mélange beurre/chocolat fondus puis la crème liquide.

Mélanger la poudre d’amande avec la farine, la levure et le cacao et les incorporer progressivement à la pâte.

Mettre dans une poche sans douille.

Dans le moule à cake chemisé, pocher de la pâte au fond.

Y déposer ensuite les formes découpées dans le cake nature en les alignant bien.

Couvrir ensuite avec le reste de pâte au chocolat en pochant bien dans les coins.

Enfourner à four préchauffé à 170°C pour 40min.

Laisser refroidir avant de mettre 15 min au congélateur.

Glaçage chocolat :

Fondre les chocolats au bain-marie puis y diluer le beurre de cacao.

Sortir le cake du congélateur et couler le glaçage sur le dessus du cake.

Laisser figer. Décorer.

Crème Dessert au Chocolat {vegan}

Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

Bonjour !!

Voici des petites crèmes au chocolat réalisées à partir d’un lait végétal chocolaté (je ne voulais pas l’utiliser pour le petit déjeuner, je voulais plutôt le travailler).

J’ai donc tenté une version de crèmes au chocolat, en partant de ce lait chocolaté, avec de la maïzena pour faire épaissir.

Un soupçon de sucre et de chocolat et on est bon ! Rapides à faire, elles se laisseront déguster très facilement…

Elles peuvent bien sûr se réaliser avec du lait non aromatisé, il suffit alors d’augmenter un peu la quantité de chocolat. On peut aussi varier avec du chocolat au lait 😉

Ingrédients (pour 6 petits ramequins) :

  • 500ml de lait végétal au chocolat
  • 50g de sucre
  • 30g de maïzena
  • 40g de chocolat noir

Préparation :

Faire chauffer environ la moitié du lait végétal avec le sucre et le chocolat pour bien diluer ce chocolat.

Mélanger le reste de lait avec la maïzena et donner un coup de mixeur plongeant s’il reste des grumeaux.

Mélanger les 2 parties puis faire épaissir sur feu moyen.

Verser aussitôt dans les verrines et faire prendre 3h au frais.

Tarte Chocolat et Caramel Noisette

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour !!

Voici une tarte bien gourmande. Je l’ai imaginée suite à la réalisation d’un entremets pour mon anniversaire (mais faut que je le refasse celui-là, j’ai pas pu prendre les photos de coupe) et il me restait un brin de mousse. J’ai repensé à ce nouveau kit Silikomart Pro pour des tartes-entremets… hop en piste !

Un palet de mousse au chocolat (sans gélatine, juste la mousse) donc et pour le fond de tarte, j’ai repris ma pâte classique version noisette et une crème de noisette. Pour le reste je me suis inspirée de Doriane et je lui ai piqué son caramel noisette. Mandieu, ce truc c’est une dinguerie folle…juste pour le caramel, il faut faire cette tarte !

Ingrédients (pour une tarte de diamètre 15cm) :

Pâte sucrée noisette :

  • 117g de farine
  • 15g de poudre de noisette
  • 68g de beurre doux
  • 20g de sucre glace
  • 28g d’œuf
  • 1 pincée de sel

Crème de noisette :

  • 35g de poudre de noisette
  • 35g d’œuf
  • 35g de beurre doux
  • 35g de sucre glace

Caramel noisette :

  • 80g de sucre
  • 100g de crème liquide entière
  • 40g de beurre 1/2 sel
  • 50g de pâte de noisette

Mousse chocolat :

  • 39g d’œuf
  • 43g de sucre
  • 39g de crème liquide entière
  • 47g de chocolat noir
  • 85g de crème liquide entière froide

Glaçage miroir :

  • 35g d’eau
  • 55g de sucre
  • 12g de glucose
  • 35g de crème
  • 35g de chocolat au lait
  • 15g de chocolat noir
  • 4g de gélatine

Préparation :

Mousse chocolat :

Mélanger les œufs et le sucre puis monter le tout à 45°C en fouettant.

Mettre dans le bol du robot et fouetter à vitesse moyenne jusqu’à complet refroidissement (le mélange doit doubler de volume).

Faire fondre le chocolat au bain-marie et faire chauffer en parallèle les 39g de crème. Réaliser une ganache avec les 2.

Incorporer délicatement cette ganache au mélange mousseux précédent.

Monter les 85g de crème liquide froide et incorporer ensuite délicatement.

Verser aussitôt dans le moule en silicone du kit.

Faire prendre au congélateur pour la nuit.

Caramel noisette :

Faire un caramel à sec dans une casserole et faire chauffer en parallèle la crème avec le glucose à côté.

Lorsque le caramel est blond, porter rapidement à ébullition la crème et le glucose puis verser en petit filet tout en fouettant vivement sur le caramel.

Filtrer si nécessaire puis ajouter le beurre et enfin la pâte de noisette.

Conserver en pot.

Pâte sucrée :

Battre le beurre avec le sucre glace.

Ajouter ensuite la farine mélangée à la poudre de noisette et au sel.

Terminer par l’œuf battu.

Fraiser 2 fois la pâte puis étaler entre 2 feuilles de papier sulfurisé.

Mettre au frais 30min puis foncer le cercle à tarte.

Laisser au frais le temps de préparer la suite.

Crème de noisette :

Crémer le beurre avec le sucre, la farine et la poudre de noisette. Terminer par l’œuf.

Lorsque le mélange est homogène, répartir sur le fond de tarte de façon à peu près homogène.

Mettre au frais 30min.

Préchauffer le four à 170°C puis enfourner la tarte pour 20min.

Décercler et laisser refroidir complètement.

Étaler une couche de caramel noisette sur la crème de noisette cuite.

Glaçage :

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide.

Mettre les chocolats et la crème liquide dans un récipient résistant à la chaleur.

Dans une casserole, faire chauffer l’eau avec le sucre et le glucose jusqu’à 103°C.

Verser sur les chocolats et la crème. Mixer pour rendre le mélange homogène.

Ajouter la gélatine et mixer une dernière fois.

Laisser redescendre à 35°C avant de démouler le palet de mousse chocolat et le glacer.

Déposer ensuite le palet glacé sur le fond de tarte.

Laisser reposer 1h au frigo avant dégustation.

Montage inspirée de Doriane

Recette du caramel noisette, de la crème de noisette et du glaçage de Doriane.

Moelleux au Chocolat {sans gluten}

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour !!

Avec ces frimas d’automne qui s’installent, on revient sur les basiques de la gourmandise : le chocolat et le moelleux !

C’est une recette issue du livre du Dr Courtin-Clarins (comme la célèbre marque de cosmétiques, oui oui), qui propose plusieurs recettes bien-être et plaisir. Celle-ci fait partie des recettes contenant un antioxydant.

Une recette pour un dessert en duo où le chocolat peut être varié selon les préférences de chacun. Une version sans farine donc sans gluten !

Ingrédients (pour 2 mini cocottes Le Creuset) :

  • 100g de chocolat noir (Valrhona Equatoriale noire)
  • 20g de beurre doux
  • 2 œufs
  • 75g de sucre complet

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre le chocolat au bain-marie avec le beurre. Bien lisser les 2.

Fouetter les œufs avec le sucre complet puis incorporer le mélange chocolaté.

Verser dans les mini cocottes et enfourner pour 17min.

Laisser refroidir avant de déguster (sinon c’est un peu chaud…)

Recette issue du livre Belle dans mes recette – Beautyfood menus du Dr Olivier COURTIN-CLARINS aux éditions du Cherche Midi.

Madeleines au Miel de Sarrasin

Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

Bonjour !

Lors d’une récente Escapade Gourmande à Bormes les Mimosas, j’ai découvert un stand avec de jolis miels.

La Butinerie propose plusieurs variétés et notamment un miel de sarrasin…vous me connaissez, le miel c’est toute mon enfance, alors le ptit pot s’est retrouvé rapidement dans mon sac ! J’imaginais déjà les madeleines !

Ces madeleines ne contiennent pas de farine de sarrasin mais vraiment juste le miel (ok j’avoue, je suis tombée en panne de farine…). Mais ce goût de miel est bien présent, un vrai bonheur !

Ingrédients (pour 18 madeleines environ) :

  • 2 œufs
  • 100g de sucre
  • 45g de lait d’amande
  • 22g de miel de sarrasin
  • 150g de farine
  • 150g de beurre
  • 7g de levure chimique
  • 2 pincées de sel
  • 1cc de vanille en poudre

Préparation :

La veille : préparer la pâte : fouetter les œufs et le sucre jusqu’à ce que le m »lange soit mousseux.

Chauffer le lait avec le miel et la vanille puis verser dans le mélange précédent.

Tamiser la farine avec la levure et les incorporer ensuite.

Terminer par le beurre fondu encore chaud.

Lorsque la pâte est homogène, verser dans une poche sans douille et mettre au frigo pour la nuit.

Le lendemain : préchauffer le four à 180°C.

Chemiser les moules à madeleines (je prends toujours des moules en fer blanc dorénavant) : les beurrer puis saupoudrer de farine.

Pocher une belle boule de pâte dans chaque empreinte et mettre 15min au frigo.

Enfourner pour 12 min.

Conserver dans une boite hermétique.