Bûche-Cake de Voyage en Savoie : Chocolat, Gianduja et Myrtille

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Voici une recette imaginée pour un ptit concours en Savoie! Elle ne m’aura pas servie puisque je n’ai pas pu me hisser en finale mais mes essais auront au moins régalé mes collègues 😉

Un cake au chocolat fourré d’un confit de myrtilles et d’une ganache gianduja-Manjari…avec un soupçon de sucre pétillant…

Ingrédients (pour un moule à bûche Silikomart de 25cm) :

Cake chocolat selon Alain Ducasse :

  • 85g de cacao
  • 200g de farine
  • 300g de sucre
  • 25cl de lait
  • 15cl d’huile
  • 125g de crème liquide 30%
  • 3 oeufs
  • 1/2 sachet de levure chimique

Ganache Gianduja :

  • 110g de chocolat noir Manjari (Valrhona)
  • 190g de Gianduja (Valrhona)
  • 320g de crème liquide entière 30%
  • 30g de miel d’acacia
  • 30g de beurre doux
  • sucre pétillant

Confit de myrtilles :

  • 200g de myrtilles
  • 30g de sucre
  • 2cc de jus de citron
  • 4g de pectine NH

Glaçage pétillant :

  • 300g de chocolat noir de couverture Caraïbe (Valrhona)
  • 2 sachets de sucre pétillant
  • 1cc d’huile neutre

Préparation :

Cake au cacao :

Préchauffer le four à 200°C.

Battre les œufs et le sucre jusqu’à blanchiment.

Tamiser la farine avec le cacao et le levure.

Ajouter l’huile dans le mélange oeuf + sucre.

Ajouter ensuite doucement le mélange sec.

Incorporer la crème puis le lait.

Verser dans le moule.

Enfourner pour 10min puis baisser le four à 170°C pour encore 50min.

Laisser totalement refroidir.

Confit de myrtilles : 

Faire chauffer les myrtilles

Mixer au mixeur plongeant.

Remettre sur le feu et aux premiers bouillonnements, ajouter la pectine mélangée au sucre.

Laisser bouillonner une minute puis hors du feu ajouter le jus de citron.

Laisser totalement refroidir au frais.

Détendre avant le montage.

Ganache :

Hacher le chocolat et le gianduja.

Chauffer la crème avec le miel.

Verser sur les chocolats hachés et mixer au plongeant.

Faire redescendre à 40°C et incorporer le beurre au plongeant.

Filmer, mettre au froid.

Battre un peu au batteur électrique avant de mettre en poche.

Glaçage Caraïbe : 

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

Le laisser redescendre à 40°C avant d’ajouter le sucre pétillant et de l’utiliser.

Montage : 

Couper le cake en 3 dans sa hauteur.

Sur les 2 parties inférieures, étaler du confit de myrtilles puis pocher des boules de ganache.

Empiler les 3 parties du cake et combler les éventuels trous avec de la ganache.

Lorsque le glaçage est à 40°C le couler sur le gâteau.

Réserver au frais.

S’il reste de la ganache on peut la pocher sur le dessus pour décorer.

J’ai décoré avec des embouts de bûche faits maison 🙂

Petites photos d’une des premières versions de cette bûche-cake, qui ne comportait qu’un seul étage de garniture…(j’avais aussi mis une couche de pâte à tartiner de chez Denis Matyasi, pour la gourmandise…)

Assiette en céramique effet bois gris de Revol

Moule à bûche en silicone Silikomart (sans le tapis effet bois)

Publicités

Cookies de Noël : Chocolat, Orange et Epices

Mots-clés

, , , , , , , , , , ,

Bonjour!!

Voici une petite recette très rapide à faire, aux goûts de noël : des cookies épicés aux pépites de chocolat et d’orange confite.

Recette testée par tous les clients du magasin Zodio de Plan-de-Campagne, je pense qu’on peut dire qu’elle a été validée 🙂

Avec les épices et les oranges confites, on est pile dans le thème de noël!

Ingrédients (pour plein de gourmands) :

  • 1 œuf
  • 95g de cassonade
  • 95g de beurre pommade
  • 140g de farine
  • 2cc d’épices à pain d’épices (Terre Exotique)
  • 3g de levure chimique
  • 2g de sel
  • 160g de pépites de chocolat (Weiss ou une tablette de chocolat noir absolu de Nestlé)
  • 80g d’écorces d’orange confite en petits morceaux)

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.

Crémer le beurre avec la cassonade et les épices.

Ajouter l’œuf et bien mélanger.

Mélanger la farine avec la levure et le sel puis l’incorporer à l’appareil précédent.

Terminer par l’ajout des pépites de chocolat et d’orange confite.

Sur une plaque à pâtisserie, faire de petits tas puis enfourner pour 12min environ (10 à 14 selon la taille des cookies).

Laisser refroidir sur une grille puis croquer dedans!!

 

Coupelle en céramique de la collection Equinoxe de Revol

Crumbcake Marbré aux Myrtilles

Mots-clés

, , , , , , , ,

Bonjour!

Voici donc la recette qui m’a permis d’accéder aux demi-finales du concours national amateur du gâteau de voyage des Savoie.

Il est hyper facile à faire et le rendu est très moelleux, sans être sec.

Les épices apportent un parfum gourmands et la myrtille apportent la pointe d’acidité qui évite un trop plein de sucre 😉

 

Ingrédients :

Compotée de myrtilles :

  • 200g de myrtilles
  • 30g de sucre

Crumble :

  • 80g de farine
  • 35g de poudre de noisettes
  • 85g de beurre
  • 60g de cassonade
  • 25g de vergeoise brune
  • 1cc d’épices à crumble

Pâte nature :

  • 30g de beurre mou
  • 80g de sucre
  • 1 œuf
  • 2g de sel
  • 80g de crème liquide entière
  • 140g de farine
  • 3g de levure chimique

Pâte myrtille :

  • 30g de beurre mou
  • 70g de sucre
  • 1 œuf
  • 2g de sel
  • 80g de crème liquide entière
  • 150g de farine
  • 3g de levure
  • la compotée de myrtilles

Préparation :

Compotée de myrtilles :

Faire compoter les myrtilles avec le sucre puis mixer finement.

Laisser refroidir.

Crumble :

Mélanger tous les ingrédients jusqu’à obtenir  une pâte homogène.

Réserver au frais.

Pâte myrtille :

Crémer le beurre avec le sucre et le sel.

Ajouter l’œuf.

Incorporer ensuite alternativement le mélange farine+levure et la crème liquide.

Terminer par la compotée de myrtilles.

Mettre en poche et conserver au frais.

Pâte nature :

Crémer le beurre avec le sucre et le sel.

Ajouter l’œuf.

Incorporer ensuite alternativement le mélange farine+levure et la crème liquide.

Mettre en poche.

Montage :

Dans le moule pocher alternativement les 2 pâtes.

Couvrir avec le crumble émietté.

Enfourner à four préchauffé à 160°C pour 45min.

Laisser refroidir avant de démouler.

Merci à l’agence Texto pour les photos siglées, prises durant le concours.

Le Concours National Amateur du Gâteau de Voyage des Savoie à Chambéry (2017)

Mots-clés

, , , , , , , , ,

Bonjour!

Petit retour sur ma nouvelle aventure à Chambéry!

L’an dernier j’avais terminé à la deuxième place, vous vous souvenez?

Cette année, le thème était le gâteau de voyage (donc un gâteau qui se transporte facilement et se conserve à température ambiante également) contenant au moins un ingrédient typique de Savoie.

J’ai tenté ma chance avec un crumbcake marbré à la myrtille (la recette arrive bientôt!!)

Et j’ai été sélectionnée de nouveau! Quel plaisir d’entendre la voix de Virginia pour organiser les détails du voyage!

Me voilà donc de nouveau partie pour Chambéry (on va passer sur les détails du voyage, du train supprimé, du nouveau train attrapé au vol et de la modification totale de l’arrivée sur Chambéry). Petite nuit dans le même Campanile que l’an dernier, j’ai pu retrouver mon David (cette année, il fait partie du jury) et rencontrer 2 de mes « concurrents » du lendemain, Benjamin et Giovanna. J’apprends également que le premier finaliste est un sérial compétiteur et que le niveau de demain promet également avec Xavier, un autre sérial compétiteur bien connu de Mercotte lui aussi.

Le samedi matin, en route pour cette demi-finale (mais je ne me fais plus du tout d’illusion vu le niveau promis).

Je retrouve Virginia, ma copine adorée de l’agence Texto (la même agence que le road trip pour découvrir la Tomme de Savoie que je vous avais raconté ici, ici et ici.)

Retrouvailles également avec Mercotte, membre du jury une nouvelle fois.

Voici notre petit groupe du samedi : Giovanna, Xavier et Benjamin.

J’avais demandé à Virginia à passer dans le premier groupe de 2 (pour éviter de stresser et pour pouvoir profiter du salon durant le 2eme groupe, avant de repartir).

Je ne vais pas vous mettre toutes les photos, Virginia a mitraillé sans faillir!

Ma recette s’est bien déroulée, aucun souci, pas de surprise, bref tout a roulé comme à la maison!

Hop au four!

Mon crumbcake est sorti exactement comme je voulais, bien moelleux mais qui se tient, humide, pas sec et avec ce joli marbré (et un parfum hyper gourmand).

Nous faisons reposer nos gâteaux dans les coulisses le temps que le deuxième groupe passe.

J’en profite pour prendre une tite photo avec David!

Je vous emmène sur le salon? Petit aperçu des stands.

Du fromage évidemment, et surtout de la Tomme de Savoie!!

Le stand Opinel sur lequel j’ai craqué pour un joli n°8 gravé de marmottes et bouquetins.

et le stand des Alpes Campagnardes (dont la terrine à l’ail des ours était dingue) avec plein de bocaux Weck, mes chouchous du moment!

Allez, retour au concours! Giovanna et Benjamin sont en train de finaliser (avec quelques soucis de four d’ailleurs, bizarre, on dirait qu’ils font grève d’un coup)

Ils sont pas magnifiques nos gâteaux?

C’est l’heure du verdict! Et c’est Xavier qui part en finale (on s’y attendait tous en fait, hein).

Le temps de dire au revoir et nous repartons tous trois avec notre panier garni.

Giovanna nous dépose à la gare et Benjamin et moi faisons le premier trajet ensemble jusqu’à Lyon. Séance papotage comme si on se connaissait depuis des lustres!

C’est ça qui est top dans ces concours amateurs, c’est la rencontre et le partage avec des gens aussi passionnés que moi.

Dommage qu’on ne puisse pas rencontrer les 4 autres participants, ça serait encore plus chouette!

Allez, on retente l’an prochain?? 😉

 

Merci à Virginia de l’agence Texto pour toutes les photos siglées.

Canistrelli au Chocolat

Mots-clés

, , , , , , , ,

Bonjour!

Nouvelle recette de chez Vané!

Ces canistrelli sont juste parfaits! Rapides et faciles à faire, ils sont délicieux, bien croquants, bien sablés, c’est juste top.

Bref ne changez rien à la recette!

Ingrédients (pour beaucoup de canistrelli) :

  • 300g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 120g de sucre
  • 2 petits œufs entiers
  • 75g de beurre pommade
  • 150g de pépites de chocolat

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.

Au robot muni du crochet pétrisseur, mélanger le tout (sauf les pépites) jusqu’à avoir une pâte homogène.

Ajouter les pépites à la fin.

Abaisser sur 3 à 4mm d’épaisseur.

Découper en rectangles.

Les enrober de sucre fin puis les déposer sur une plaque de cuisson.

Enfourner pour 20min.

Laisser refroidir puis stocker dans une boite hermétique.

Recette issue du blog Les Goûters de Vané

D’ailleurs, si vous êtes dans le coin de Marseille, quelque chose me dit que dans pas longtemps, on pourra aller se fournir directement chez Vané pour déguster ses canistrelli typiquement Corses (recette secrète!!) 😉

Gratin de Crozets aux Endives et Reblochon

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , ,

Bonjour,

un petit gratin bien hivernal encore, après celui aux crozets, Tomme de Savoie et Cancoillotte, voici celui au Reblochon et aux endives!

Je suis définitivement conquise par les crozets en gratin. Avec leur ptit goût de sarrasin et leur petite forme, il sont parfaits! Du coup, les endives passent comme sur des roulettes, même auprès des plus récalcitrants!

Ingrédients (pour une cassolette Revol et 2 bocaux Weck) :

  • 200g de crozets au sarrasin
  • 3 endives
  • 1/2 reblochon fermier
  • 150g d’allumettes de jambon
  • 20cl de crème liquide végétale (millet)
  • 1cc de moutarde
  • 1cs d’huile
  • 2cc de maïzena

Préparation :

Cuire les crozets dans l’eau comme indiqué sur le paquet.

Émincer les endives.

Les faire revenir dans l’huile chaude.

Ajouter les allumettes de jambon.

Mélanger la maïzena avec la crème liquide et la moutarde. Ajouter aux endives.

Faire bouillir pour épaissir la sauce.

Répartir dans le plat à gratin (ici ma cassolette Revol et 2 bocaux Weck).

Couper le reblochon en tranches et les disposer sur le dessus.

Enfourner à four préchauffé à 170°C jusqu’à ce que le reblochon soit doré.

Déguster!

Pot à ustensile et Cassolette Revol

 

 

Au fait, les endives, c’est de saison!!

cuisinons-de-saison-en-fin-logo

 

Serviada

Mots-clés

, , , , , , , ,

Bonjour!

Petite recette Corse aujourd’hui!

J’ai dégusté mes premiers canistrelli grâce à Vanessa et comme son blog regorge de recettes Corses très appétissante, je n’ai pas résisté longtemps!

Voici une recette à mon sens parfaite car préparée en 10min chrono et qui fait de bonnes quantités de biscuits. Très simple mais très bon, la perfection quoi!

Ingrédients pour 2 Serviada) :

  • 300g de farine
  • 130g de sucre
  • 2 oeufs
  • 1 sachet de levure chimique
  • 60g de beurre
  • 1 pincée de sel
  • sucre glace

Préparation :

Au robot muni du crochet pétrisseur, mélanger la farine avec la levure, le sel et le sucre.

Incorporer les oeufs entiers et bien mélanger.

Ajouter le beurre tempéré et pétrir longuement jusqu’à obtenir une pâte homogène et souple.

Préchauffer le four à 175°C.

Diviser la pâte en 2 parties égales et les façonner en S.

Enfourner pour 20 minutes puis laisser refroidir avant de saupoudrer de sucre glace.

Découper en morceaux pour déguster (avec un ptit café!)

Recette issue du blog Les Goûters de Vané

 

Assiette ovale en céramique de la collection Equinoxe de mon partenaire Revol

Matouille revisitée

Mots-clés

, , , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Petite recette bien hivernale aujourd’hui : une matouille!

La matouille vient de Savoie et, normalement, se compose d’une Tome des Bauges fourrée de gousses d’ail et passée au four, dans laquelle on vient plonger des pommes de terre cuites à l’eau. Une sorte de fondue des Bauges.

Lors de mon périple savoyard à la découverte de la Tomme de Savoie IGP, j’ai pu déguster une revisite de cette matouille, à l’Hôtel Blanc.

J’ai réussi à obtenir la recette de Denis Blanc et je l’ai un peu adaptée à ma sauce et à mes souvenirs de ce repas.

Pour tout dire, j’ai fait cette recette 2 fois : la première fois avec de la Tomme de Savoie IGP et la 2ème avec une Tome des Bauges. Dans mon Var, la Tome des Bauges est plus compliquée à trouver. On peut la remplacer par une autre Tomme, après tout, du moment que c’est bon…

Ingrédients (pour 4 mini cocottes) :

  • 60g de crème liquide entière
  • 60g de crème épaisse
  • 1 œuf
  • 150g de Tome des Bauges
  • 3 pommes de terre
  • 4 tranches de jambon blanc
  • sel, poivre, muscade

 

Préparation :

Faire cuire les pommes de terre à la vapeur et les couper en petits morceaux.

Chauffer les crèmes avec la Tome râpée pour la faire fondre.

Incorporer l’œuf en mélangeant bien.

Couper le jambon en petits morceaux.

Répartir le jambon et les pommes de terre dans les mini cocottes.

Couler dessus la préparation de crème à la Tome.

Faire gratiner au four à 180°C environ 15 min (le dessus doit être bien gratiné).

Déguster bien chaud avec une tite salade (pour la conscience).

Recette revisitée à ma façon de Denis Blanc, de l’Hôtel Blanc

Entremets Calisson Framboise

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour,

voici un entremets bidouillé à partir des pâtes de calisson que j’ai rapporté de mon cours chez Le Roy René.

J’ai utilisé le broyat de calisson obtenu lors de l’atelier pour le biscuit pain de gêne et la pâte de calisson framboise (il y’avait du rab) pour la mousse.

Avec la gelée de framboise, le résultat est très peu sucré, et très subtil. L2ger pour une fin de repas.

Ingrédients (pour un cadre de 27x18cm) :

Biscuit pain de gêne :

  • 100g de pâte de calisson
  • 2 œufs
  • 20g de beurre
  • 40g de farine
  • 8g de maïzena

Gelée de framboise :

  • 50g de sucre
  • 4g de pectine NH
  • 200g de coulis de framboise

Mousse calisson framboise :

  • 130g de pâte de calisson à la framboise
  • 100g de lait d’amande
  • 60g de jaune d’œuf
  • 400g de crème liquide
  • 8g de gélatine

Préparation :

Biscuit pain de gêne :

Préchauffer le four à 170°C.

Au robot muni de la feuille, battre la pâte de calisson avec les œufs, en battant longuement entre l’ajout de chaque œuf.

Changer la feuille pour le fouet et mélanger à vitesse moyenne jusqu’à obtenir un mélange homogène et mousseux.

A la maryse, incorporer la farine mélangée à la maïzena.

Ajouter le beurre fondu en dernier.

Verser dans le cadre chemisé et enfourner pour 10min environ.

Laisser refroidir, démouler et nettoyer le cadre.

Chemiser le cadre de rhodoïd puis y déposer le pain de gêne.

Gelée de framboise :

Chauffer le coulis.

Mélanger le sucre et la pectine.

Lorsque le coulis bouillonne légèrement, verser le sucre et la pectine en pluie.

Laisser à petits bouillons pendant 1min.

Couler sur le biscuit pain de gêne dans le cadre puis mettre au frais.

Mousse de calisson framboise :

Réhydrater la gélatine dans l’eau froide.

Porter à ébullition le lait d’amande avec la pâte de calisson.

Mixer au plongeant puis tamiser.

Réchauffer et verser sur les jaunes d’œuf en fouettant.

Remettre dans la casserole et cuire à 80°C.

Ajouter la gélatine hors du feu.

Laisser tiédir.

Monter la crème en chantilly et l’incorporer au mélange.

Couler sur la gelée de framboise et mettre au frais.

Démouler et décorer (ici les calissons framboise faits lors de l’atelier calisson)

Assiette rectangulaire en céramique effet bois de mon partenaire Revol

Gratin de Crozets au Sarrasin, Cancoillotte, Jambon et Tomme de Savoie IGP

Mots-clés

, , , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Avec les températures qui baissent, les gratins reviennent en force. On a envie de réconfort et de recettes cocooning…

J’ai eu envie d’associer les crozets au sarrasin Savoyards à la cancoillotte de Franche-Comté (avec un peu de Tomme de Savoie IGP pour gratiner le dessus quand-même).

C’est facile et rapide à faire et ça cale son coin 😉

Ingrédients (pour la cassolette Revol) :

  • 200g de crozets au sarrasin
  • 1/2 oignon
  • 3 tranches de jambon
  • 1 pot de cancoillotte
  • Tomme de Savoie IGP râpée à volonté

Préparation :

Cuire les crozets 15 min dans l’eau bouillante salée.

Préchauffer le four à 180°C.

Faire revenir l’oignon émincé dans une poêle chaude avec le jambon en morceaux pendant 5 min.

Égoutter les crozets puis les mélanger avec l’oignon et le jambon.

Ajouter la cancoillotte.

Verser l’ensemble dans le plat à four.

Couvrir de Tomme de Savoie IGP râpée.

Enfourner pour 10min.

Déguster bien chaud!

Cassolette Revol