Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour!!

A quelques jours de Pâques, il est temps de vous dévoiler les créations de nos pâtissiers locaux.

Ce nouveau rendez-vous de la branche sucrée de Gourméditerrannée s’est de nouveau déroulée au restaurant La Table Cinq, à Marseille.

Encore une fois, c’est une belle brochette de pâtissiers et chocolatiers locaux qui se sont réunis pour échanger sur leurs créations pascales. Pour superviser cette édition chocolatée, il fallait un parrain très cacaoté, et c’est Frédéric Bau, de la maison Valrhona qui a répondu à l’appel.

Passons aux choses sérieuses avec les jolies créations de nos talents locaux.

On commence par la plus atypique avec l’assiette de Marc Altenburger pour le restaurant AM par Alexandre Mazzia. Ce dessert à l’assiette, créé exclusivement pour la présentation des Sud’crés, se compose d’une terre d’olives noires, d’une crème de panais et de billes de panais poché. Des disques en chocolat blanc supportent des gouttes gourmandes aux parfums différents : praliné noisette, confiture aigre douce ou bergamote… Une création très originale, c’est la première fois que je goûte le panais dans un dessert et j’ai franchement été surprise. Oui, c’est un dessert franchement très bon.

Je crois que ce dessert a fait l’unanimité. Priscilla a tout mangé!

Juste à côté, on trouvait Vanessa Robuschi (du restaurant Question de Goût) qui avait décoré son oeuf géant façon mappemonde.

Pour poursuivre notre voyage, elle avait confectionné des mini oeufs en chocolat, chacun garnis de caramels parfumés d’une épice ou d’une herbe aromatique typique d’un pays. J’ai ainsu pu voyager au Salvador avec du café ou en Norvège avec la girofle. J’ai adoré!

Mais le must c’était son entremets. Celui-ci sera proposé dans le menu à l’aveugle durant la semaine de Pâques. On pourra se délecter d’une mousse façon cheesecake aux notes de basilic et citron vert, renfermant un insert de rhubarbe. Le biscuit moelleux au citron vert achève ce dessert tout en finesse.

On passe ensuite chez les frères Torres, qui ont sorti le grand jeu niveau présentation.

J’adore ces oeufs bien brillants, trop beaux, trop classes. J’oserai même pas les croquer!

Et ces petites plumes délicates…je fonds!

Concernant l’entremets de Pâques, il comblera les plus gourmands. Regardez plutôt : un croustillant noisette, une mousse gianduja, un confit passion et un crémeux mangue avec morceaux! Et sur le glaçage, une nougatine en grué de cacao pour le croquant…

Passons maintenant aux fonds marins…Les Bricoleurs de Douceurs nous plongent dans un décor aquatique et ludique. J’ai adoré (et fortement pensé à ma grande soeur, dingue de plongée sous marine).

J’étais comme une gamine devant chacune des pièces!

Mais au milieu, il y’a un entremets gourmand…

Celui-ci se compose d’une mousse au rhum renfermant un insert de bananes flambées (au rhum évidemment), un croustillant praliné et un biscuit façon cake à la banane).

Perso, je ne suis pas fan d’alcool, j’en consomme très peu. Je l’ai bien ressenti dans l’insert banane, mais pas dans la mousse donc c’est passé nickel 🙂

Petit détour par la pâtisserie Amandine, où Laurent Navarro nous dévoile des créations très stylées!

Ses petites poulettes m’ont enchantée et ses oeufs m’ont hypnotisée…

Pour son entremets, nommé « T’as l’oeuf ou quoi? », Laurent nous propose une association chocolat-coco.

Le moelleux du biscuit coco, le crumble coco, le crémeux malibu coco et la mousse chocolat au lait de coco m’ont régalée. Franchement, je suis toujours aussi dingue des créations de Laurent, tout en finesse et délicatesse. Mais j’adore vraiment aussi ses poulettes! ♥

Et elles ont aussi tapé dans l’oeil de Massi!

On reste dans le chocolat avec un (autre) de mes coups de coeur, chez Le temps d’un chocolat.

Claude Krajner a réalisé des oeufs gourmands où les fruits secs, le granola ou les perles craquantes se nichent à fleur de la coque de chocolat.

On oserai à peine les dévorer non?

Mon chouchou va à la version granola et orange confite. Je me suis servie 2 fois de ces petites barres de dégustation ♥ (j’ai tenté de les reproduire mais je préfère quand même la version de Claude). (si seulement je pouvais claquer des doigts pour aller à Marseille et rapporter un assortiment de ces barres!)

Je crois que je ne suis pas la seule à avoir adoré ces oeufs…n’est-ce pas Clélia?

Passons maintenant du côté de Gardanne avec Jean-Paul Bosca.

Celui-ci nous régale avec ses Révoltés du Frioul qui se composent d’une feuillantine chocolat blanc et noix de coco, d’un appareil bounty (totalement décadent), de gianduja, d’une crème pâtissière ananas et d’une crème chantilly non sucrée qui harmonise parfaitement l’ensemble. C’est frais et très peu sucré.

Notre hôte du jour n’a pas démérité non plus bien sûr. Pierre Lamour nous a concocté une Anémone de Pâques. Le socle est en biscuits canistrelli pressés avec du chocolat, le moelleux est apporté par un biscuit madeleine au cacao. On y trouve aussi un crémeux Manjari, un confit mangue passion et des bananes au citron vert. Pour les tentacules de l’anémone, des chips de spaghetti de riz.

Les canistrelli utilisés pour le socle sont ceux de ma copine Vanessa!

Frédéric Bau avait également apporté quelques créations pascales chocolatées.

J’ai adoré l’effet froufrou de cet oeuf.

Un vrai plaisir de rencontrer ce grand professionnel qui a su rester simple et abordable pour tout un chacun. (J’attends le cours à Mastercook9 hein!)

Encore une fois, nous avons passé un super moment rempli de gourmandises.

Si vous avez réussi à faire votre choix parmi toutes ces gourmandises, filez en boutique!

 

Publicités