Étiquettes

, , , , , , ,

Bonjour !

Aujourd’hui, je vous emmène au salon Expogato qui s’est tenu au Parc Chanot de Marseille du 5 au 7 février 2016.

Logo EXPOGATO pour fond clair

Je l’avais loupé l’an dernier mais cette année je voulais y aller. Histoire d’en prendre plein les mirettes et de voir ce que ça donne en « vrai » cette discipline du cake design.

Parce que, je l’avoue (et je vais me faire des amis je le sens), la pâte à sucre, ce n’est pas pour moi. Je n’aime pas ça. J’y ai touché quelques rares fois, épisodiquement, mais non, je n’accroche pas, je n’ai pas la patience ni le talent créatif. Et puis, les gâteaux remplis de colorants, idem, ça ne me fait pas envie du tout. Mais juste histoire de voir ça de mes yeux, de voir des créations magnifiques et aussi avec l’envie de faire du shopping sur les stands des exposants (je suis une fille hein !). Donc je ne suis pas contre la pâte à sucre hein, mais je ne la travaillerai pas et ne la mangerai pas. Je laisse la place aux autres 😉

Commençons par le début, Expogato c’est quoi ?

Le salon français du cake design, rien que ça ! Durant ce salon, il y’a, bien sûr des exposants vendant leurs produits (toutes les fournitures du cake design, des robots ménagers, de la pâte à sucre et des colorants à volonté), des stands pour grignoter.

Mais il y’a surtout des ateliers (enfants ou adultes) pour s’initier ou se perfectionner au cake design (attention ce n’est pas donné !!), des démonstrations gratuites et les concours.

Des concours de gâteaux décorés bien sûr, différents sujets, répartis entre professionnels et amateurs, dont les prix sont attribués par un jury de professionnels. Un prix du public est attribué également (chaque visiteur peut voter via une urne).

Enfin, la finale du championnat de France de cake design se déroule sur le salon.

C’est plutôt chargé comme planning. (et encore, j’ai oublié l’attraction de cette année : le cube).

Rendez-vous pris avec Alexa, rencontrée lors de ma démo chez Alice Délice, pour le dimanche (elle s’y sera rendu les 3 jours, elle est passionnée de cake design).

Evidemment, temps pourri sur Marseille ce jour-là, j’arrive au salon trempée, les baskets pleines d’eau. Pour une première, ça commence bien… Bref !

En attendant Alexa, je furète un peu partout. Je repère les stands qui m’intéressent, notamment les cupcakes Boudouard (il y’a déjà la queue !), le stand Kitchenaid (pour rêver) et les stands de boutiques en ligne.

Première déception pour moi, ce que je cherche n’y est pas. Pas de folie dépensière au moins. Du coup, j’’ai surtout passé la journée à regarder les gâteaux des concours et les tours de main des démonstratrices (oups, on dit cake designers non ?)

Deuxième déception sur le stand Demarle. Je pensais y trouver les moules et ustensiles (certes ils ne vendent qu’en atelier, arf!) mais non. Une démo du i-cookin… J’aurais pensé que, les moules permettant de faire des formes sympas, ils seraient présents au salon.

Une fois Alexa arrivée, j’ai enfin des réponses aux questions que je me pose (et ça, ça sert à quoi en fait ?)(et la dame là c’est qui ? Dolce Dita ? aaaah okkkkk, et euh elle est connue alors ?) bref la novice et sa prof quoi.

La journée se déroulera au rythme des démonstrations, dégustations et autres observations des gâteaux décorés.

Le salon est assez petit (comparé à celui du chocolat par exemple), on a vite fait le tour (enfin pour moi qui n’y connait rien, c’est rapide. Pour les passionnés, on approfondit plus)

Assez parlé, passons aux photos, ce sera plus sympa 😉

Quelques gâteaux décorés du concours :

Les pièces montées du thème love

love2

Pièce de Loic Sailler en catégorie amateur, moins haute que la plupart des autres pièces mais j’ai apprécié sa sobriété de décor

love3

Celle-ci était pleine de paillettes ^_^

love1

Sur cette photo, 2 pièces récompensées : à gauche une amatrice avec les oursons dans leur montgolfière et à droite en catégorie pro celui de Nathaly’s Da Silva (Les Gourmandises de Nathaly’s)

Les pièces décoratives sur le thème des métiers

metiers1

metiers2

Le boucher en catégorie amateur qui a remporté la médaille d’or (Marie-Laure GRONIER)

Les pièces sur le thème des animaux (ces 2 pièces ont remporté chacune un prix en catégorie pro)

animaux1

animaux2

Cerf de Lamouri Cakes Design Paris médaille d’argent au concours!

Les pièces thème floral (bon ok y’en a qu’une en photo, catégorie pro, mais c’est celle de Les Gâteaux Créatifs de Val et elle a reçu la médaille d’or!)

fleur1

Les tower cake (bon en fait je n’ai pris en photo que mon préféré, qui est mon chouchou de l’ensemble des gâteaux)

towercake1

towercake3

towercake2towercake4

Pièce catégorie amateur de Les Délices de Charlotte

Le Cube, le gros projet de ce salon : un aquarium grandeur nature, entièrement comestible. Autant vous dire que c’était juste magnifique. (encore plus de photos sur la page facebook French Cake Union)

lecube2

lecube3lecube5lecube1lecube4

 

La démonstration du Cook Processor de Kitchenaid par Laurent Martinet, pour un risotto à la truffe (qui contenait beaucoup trop de vin blanc à mon goût)

cookprocessor

Les cupcakes de Boudouard (grosse tuerie) qui sont rapidement dévalisés et pour lesquels environ 20minutes de queue étaient parfois nécessaires.

boudouard1boudouard2

 

La journée s’est achevée sur les remises des prix des concours, par thème et catégorie. Quelques incompréhensions de choix parfois (mon chouchou n’a rien remporté en tower cake, alors que l’un des gagnants est un tout petit gâteau rikiki comparé aux autres, bizarre)

 

 

Les finalistes du championnat de France de Cake Design (j’avoue là encore que je n’ai rien compris au résultat. Le candidat (Wojtek Binkowski, de la Maison Dubois à Roanne) était le meilleur visuel, la candidate à droite sur la photo le meilleur goût (Joëlle Trotter, Studio 53) et c’est finalement la 3ème (Djamila Tahar de DT Cakes) qui est championne de France (et qui n’aurait ni le goût ni le visuel vu comme cela a été présenté, bizarre). Ma pièce préférée était celle du candidat. Je crois que beaucoup ont également pensé qu’il serait le vainqueur. Bref. Notre championne partira en 2017 en Italie pour le championnat du monde.

Sur la photo, ils posent avec la miniature de leur pièce qu’ils ont réalisée en direct le vendredi sur le salon. Je n’ai pas pris les pièces en photo, trop hautes, lumière trop faible ça ne rendait pas bien. Mais vous pouvez retrouver toutes les photos de cette finale sur la page facebook d’Expogato.

 

champions1

Au final, j’ai passé une très bonne journée en compagnie d’Alexa, j’ai découvert un peu plus le cake design. L’accent est souvent mis sur le fait qu’en France, on essaie de redonner du goût aux gâteaux décorés (faut avouer que les versions américaines et anglaises de génoise basique à la crème au beurre, ça ne fait pas rêver) et ça c’est cool.

J’ai reniflé tout du long le sucre et la vanille (attention ça peut vite monter à la tête) mais j’en ai pris plein les yeux. Je reste ébahie de ce qui est réalisable avec la pâte à sucre (mais ça ne me fait pas envie gustativement parlant).

Et définitivement, je laisse cet art à ceux qui le maitrisent, je n’aurais jamais la patience de passer des heures à décorer un gâteau !

Ce n’est (à mon goût) pas aussi attractif que le salon du chocolat (je suis méga gourmande et goûter des morceaux de pâte à sucre c’est pas folichon, alors que du chocolat…) mais j’y retournerai avec plaisir en 2017 !

 

 

PS : Si vous voyez votre création sur cette page et souhaitez un petit lien vers votre page facebook ou site pro, contactez moi. Je n’ai pas réussi à retrouver tout le monde 😉

 

Edit du 12/02/2016 : je tiens à préciser que je ne remets pas en cause les résultats des concours, je ne suis absolument pas à même de juger quoi que ce soit. J’ai simplement relaté le déroulement de l’annonce du championnat de France tel que je l’ai vécu et ressenti. Je pense qu’il y’a eu un souci de formulation lors de l’annonce des résultats, tout simplement, qui a jeté le trouble. 🙂

Advertisements