Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Je vous parlais il y’a peu de la première expédition de la Team Gourmande, voici la deuxième!

Nous avons eu l’honneur d’être conviées par Laurent Navarro à la 9ème présentation des Sud’Crés de l’association Gourméditerranée.

Nous voilà donc à déambuler sur le Vieux Port de Marseille, appareils photo dans les mains, prêtes à dégainer pour immortaliser cet évènement. Et quel évènement!

L’Hôtel La Résidence du Vieux Port nous ouvre ses portes à cette occasion et nous pouvons découvrir un salon tout en longueur dans lequel une grande table est dressée pour servir d’écrin aux créations des pâtissiers et glaciers.

Cette édition est placée sous le signe de la saisonnalité et de la fraîcheur. Les Sud’Crés devaient travailler la Brousse du Rove, qui vient d’obtenir son AOC, avec les fruits de saison et avec une touche glacée pour les experts de ce domaine.

Luc Falcot, producteur de Brousse ouvre le bal des discours pour nous présenter cette AOC tant attendue. Nous découvrons également le parrain de cette édition en la personne de Jean-Christophe Vitte, Meilleur Ouvrier de France Glacier 2015 et Champion du Monde des Desserts Glaciers 2014 (rien que ça!), qui a ouvert une école de formation à Sorgues.

On commence les présentations avec Laurent Navarro (dont la marque désormais déposée va bientôt faire parler d’elle)!

Sa tarte façon cheesecake japonais a fait sensation.

Imaginez : une pâte sablée au citron qui renferme un confit de fraises de Gémenos (local on vous dit!) et un cheesecake à la Brousse du Rove au citron et basilic. Le tout surmontée d’une crème montée citron basilic et de fruits rouges de saison.

Qui pourrait résister à ça?  C’est frais, c’est croquant, c’est gourmand, bref c’est parfait!

Cette création sera disponible tout le  mois de mai dans les pâtisseries Amandine à 6.50€ la part.

Juste à côté de Laurent, il y’avait Noël Baudrand, le chef du restaurant de l’hôtel, Le Relais 50.

La Brousse était ici déclinée avec l’aubergine, association inattendue et surprenante. Les aubergines sont confites à la vanille et garnies de Brousse du Rove. Un petit crumble apporte le côté croquant. Pour continuer dans l’inventif, Noël a utilisé de la betterave pour réaliser des chips croustillantes et un sorbet très frais et bien sympa!

Cette belle assiette sera à la carte du restaurant au mois de mai (10€ le dessert).

On continue dans les surprises avec Jérôme CELLIER des Glaciers Marseillais.

Celui-ci nous a concocté une pomme d’amour, qui se révèle être un sorbet aphrodisiaque!

Composé de gingembre, passion et grenade, c’est très frais et acidulé juste comme il faut. Vraiment parfait! Et puis, ce visuel à la coupe!

Mais mon énorme coup de cœur de cette édition, c’est sa glace à la Brousse du Rove et au miel de lavande. Franchement, je n’en revenais pas de ce goût de Brousse, si doux et puissant à la fois avec la petite pointe sucrée du miel. Jérôme a même poussé le vice jusqu’à reproduire du foin avec une pâte à cigarette contenant des éclats de feuilles de thym et de romarin! Visuellement bluffant et tellement bon que je n’ai pas résisté quand Jérôme m’a tendu une deuxième assiette…

Ces deux créations seront disponibles en magasin à partir du 1er mai : la Pomme d’Amour à 5€ et la boule de glace à 3.50€.

On passe ensuite chez la Pâtisserie TORRES qui nous présente un fiadone en tarte froide.

Sur un fond de pâte sablée repose un fiadone à la Brousse du Rove, recouvert d’une gelée de fraises puis d’un disque de crémeux limoncello basilic encerclé de fruits rouges de saison.

Là encore, on a du moelleux, du crémeux, du croquant et la fraîcheur des fruits pour relever le tout.

Ce dessert pour 6 personnes sera disponible sur commande le jour de la fête des mères, pour 30€.

Un autre dessert à l’assiette, celui de Pierre Lamour du restaurant La Table 5 qui nous propose sa Pavlova du Rove.

J’avoue que, de prime abord, les pavlova ne m’attirent pas. Trop de meringue donc trop de sucre. Mais celle-ci est parfaitement équilibrée (celle de Pascal Hyotte m’avait plu pour les mêmes raisons).

La Brousse du Rove est ici associée à un pain de gêne, une meringue bien croquante, une compotée de framboise (qui équilibre fortement le sucre) et plusieurs fruits rouges de saison. Il y’a même du kumquat et une petite gelée discrète mais acidulée de cédrat Corse.

Avec une quenelle de sorbet fruits rouges c’était vraiment parfait!

Ce dessert sera au menu du restaurant dès le 15 mai (10.50€ la part) et sera également au menu de la fête des mères le 27 mai.

Juste à côté de Pierre, on trouvait Vanessa Robuschi, du restaurant Question de Goût.

Sa création était un triptyque en 3 tableaux, composés d’un biscuit crunchy au chocolat blanc et coco, d’une glace au fromage blanc de chèvre et miel de thym et de 4 sorbets différents :

  • framboise nepita
  • fraise basilic
  • cerise estragon
  • mûre marjolaine

Les photos ne rendent absolument pas honneur à ces glaces et sorbets.

La glace au fromage blanc de chèvre et miel de thym m’a beaucoup plu, c’était rond et lacté, avec ce parfum de fromage de chèvre que j’adore, relevé par la pointe de miel (pour une petite fille d’apiculteur élevée au fromage de chèvre, c’était juste le paradis!).

Et les 4 sorbets étaient tous parfaitement maîtrisés : une puissance énorme du fruit et la pointe d’herbe qui arrivait ensuite. Très rafraîchissants et purement addictifs.

Pour le petit déjeuner (après tous ces desserts, il reste de la place non?), on passe chez Jean-Paul BOSCA.

Son petit dej du Rove est composé de 3 créations gourmandes :

  •  Meffin (muffin) : pâte de Brousse du Rove et myrtilles sauvages
  • Tartelettes fiadone, base de Brousse du Rove meringuée, crème de Brousse et gariguettes
  • Cannoli du Rove : biscuit croustillant, crème ricotta et brousse, gariguettes

Je n’ai goûté que la tartelette fiadone et franchement c’était terriblement gourmand.

La douceur et la rondeur de la brousse en fiadone avec la fraise qui apporte sa pointe d’acidité justement dosée. Ce serait aussi parfait pour le goûter 😉

Pour terminer la dégustation, un petit chocolat de chez la pâtisserie Sylvain Depuichaffray.

Ses chocolats sont surprenants de par les associations choisies :

  • chocolat pâte de betterave et ganache à l’estragon
  • chocolat guimauve citron vert et pâte à la framboise
  • chocolat thé cardamome et clou de girofle pour la fête des mères

J’ai pu goûter celui à la betterave et il était très doux. La betterave est très discrète à coté de la ganache et l’estragon arrive doucement en fin de dégustation.

Voilà pour les créations présentées ce jour là. Toutes plus surprenantes les unes que les autres, nous nous sommes régalés.

Ces présentations sont l’occasion pour les membres du club de se challenger et surtout d’échanger, en goûtant les créations des autres, en découvrant des associations nouvelles. Chacun permet à l’autre d’évoluer, de grandir.

Cette édition s’est déroulée dans la bonne humeur ambiante, avec un temps radieux qui a malheureusement déplu aux glaces (mais du coup les glaces nous ont bien rafraîchit!)

J’étais ravie de retrouver Anne Limbour, notre chroniqueuse et animatrice culinaire locale, qui a joué son rôle à merveilles, n’est-ce pas?

Ravie également de retrouver Priscilla du blog FullyFunny, qui me fait tellement baver avec ses photos parfaites (et à qui j’ai piqué celle de la découpe de la pomme d’amour, merciiii!).

Elle était venue accompagnée de Massi de Massifoodies ainsi que de Jérôme de la pâtisserie végétale Oh Faon! avec qui nous avons pu discuter.

Un vrai bon moment d’échange et de partage avec tous ces chefs!

Vivement la prochaine édition!

Merci encore à Laurent Navarro pour l’invitation.

Merci également aux Toquées de la Com pour l’accueil, le dossier presse et toutes les infos!

Retrouvez toutes les photos de la Team Gourmande sur notre instagram et notre page facebook.

 

 

Publicités