Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour,

nouvelle petite virée gourmande pour un autre salon chocolaté (juste avant Pâques, on peut dire que c’était de saison). Cette fois, je suis partie en pays d’Arles pour découvrir ce petit salon sympathique (j’avoue j’ai été attirée par mes amies Jocelyne et Anne, mais je vous en parle plus loin).

Cette année, le salon était parrainé par Philippe Conticini (comme le salon de la pâtisserie de Marseille). Le chef est venu le samedi matin et ses gourmandises étaient disponibles encore le dimanche matin (dommage, vers 11h le stand a été déserté, les visiteurs du dimanche et du lundi étaient désappointés de ce vide). J’ai pu prendre quelques photos de son petit stand, où on trouvait les confitures et pâtes à tartiner mais aussi des chocolats gourmands.

Côté stands, on trouvait un panel des producteurs et artisans, chacun pouvait trouver son bonheur.

J’ai pu découvrir les calissons et fruits confits Lilamand, depuis le temps que j’en entends parler.

Pas mal de nougats aussi, sur 2 stands différents, ça permet de comparer, de goûter…

On pouvait aussi grignoter à la Biscuiterie de Rognes.

Je vous passe les stands de vin, miels, parc de loisir, j’ai préfér me concentrer sur l’essentiel 😉

Notamment celui de Jocelyne et ses bijoux gourmands. Vous commencez à la connaître, j’adore porter ses créations gourmandes si raffinées et délicates.

Et justement, elle avait plusieurs nouveautés! Notamment les nouveaux bocaux décorés, j’adore, c’est trop pratique pour stocker des bonbons!

Bon, il y’avait un peu de chocolat quand même…

Mais la saison estivale arrive aussi dans les bijoux avec une gamme fruitée!

Et si on préfère les broches, maintenant c’est possible!!

Je vous montrerai bientôt une autre nouveauté, bien chocolatée 😉 Mais passons aux stands qui sont le coeur de ce salon : les chocolatiers!

On commence avec Patrick Mallard, pâtissier chocolatier à Avignon, qui m’a séduite avec ses jolies poulettes.

Je suis d’ailleurs repartie avec une minie poule (faut rester raisonnable hein).

Mais ses chocolats en bouchées m’ont également attirée.

Bon, j’avoue, j’ai vu une étiquette avec « triple praliné » dessus…j’ai craqué (et c’était pas mauvais du tout).

On pouvait également trouver les moulages de la Maison Jouval à Vauvert (30). (j’ai failli craquer sur les oeufs, mais j’ai résisté)

On pouvait également découvrir l’alphabet des saveurs de Joël Durand, chocolatier à Saint Rémy de Provence. (et évidemment je n’ai pas photographié les coffrets de l’alphabet, je suis un boulet)

Mais sa pâte à tartiner caramel beurre salé et lavande…rolala! faut pas ouvrir le pot, trop dangereux pour la ligne!

Enfin, un stand où je suis passée et repassée, ne sachant que choisir car tous les moulages étaient jolis, celui de l’Etoile du Délice, par Yannick Jaume.

J’ai adoré les moulages, franchement sympas, du classique oeuf, au coq fier, en passant par le thème marin qui est présent un peu partout cette année.

Il y’avait donc un peu de choix pour trouver du bon chocolat et des artisans sérieux. Mais ce qui m’attirait aussi sur ce salon, c’était l’espace démo…animé par Anne Limbour, comme toujours!

J’ai choisi d’aller sur le salon le dimanche car le programme des démos m’intéressait beaucoup. (le samedi c’était Philippe Conticini uniquement, je préfère éviter la foule en délire et assister à de jolies démos)

On commence avec la Pâtisserie Vernet représentée par son pâtissier Gaëtan Clerbout.

Celui-ci nous a préparé une tarte exotique, aidé de son second.

Dans cette tarte exotique, on trouve un caramel passion mangue, fait en direct par le chef.

Testé et approuvé par Annette…(prise en flag!)

Sur ce caramel, on trouve un namelaka chocolat, préparé sous l’oeil attentif du chef et d’Annette.

Un croustillant praliné et une tuile chocolat viennent compléter cette gourmandise.

Mais je dois avouer que c’était non seulement très beau mais aussi très très bon…

Juste après, on retrouve Christophe Chiavola, qui officie désormais au Hameau des Baux.

Christophe est venu avec Floréal, de son équipe, pour l’aider à préparer un galet de mousse de Dulcey.

Une démo placée, comme toute la journée, sous le signe de la bonne humeur.

La mousse Dulcey renferme un crémeux Manjari et un palet croustillant feuillantine. Le tout est caché d’un glaçage basique au Dulcey.

Christophe avait apporté la touche finale, à savoir du caviar. Une première pour moi et j’avoue que j’ai bien apprécié cette découverte.

Les notes iodées du caviar viennent casser le côté sucré du Dulcey (je ne suis pas dingue de ce chocolat trop sucré à mon goût). L’ensemble s’équilibre franchement très bien.

Pour la démo suivante, Anne a accueilli Mathieu Taborcia, chocolatier installé à Lambesc.

Celui-ci nous a préparé des bonbons demi-sphère, garnis d’un caramel au fruit de la passion.

Bien sûr, les coques des bonbons ont été préparées à l’avance, impossible de tempérer correctement du chocolat en démo (surtout dans le timing imparti).

Je ne vous raconte même pas le parfum que ce caramel a dégagé, tout le public humait l’air ambiant.

Mathieu a garni quelques bonbons devant nous puis à démoulé ceux qu’il avait préparé en amont.

De vrais bijoux précieux ♥

Et un goût de folie! Sous le croquant du chocolat noir, le caramel explose en saveurs acidulées. Un vrai régal.

Pour la dernière démo, on a pu découvrir Christopher Bignon de la pâtisserie ô gato à Nîmes.

Il nous a concocté une création unique pour le salon, à partir de l’inspiration fraise de Valrhona : un flamant rose. Un gros chou glacé d’inspiration fraise et contenant un confit de fraise, un tartare de fraise au basilic et huile d’olive et une ganache montée inspiration fraise.

Je n’ai pas pu le goûter malheureusement mais ça faisait bien envie. Le montage était si fin et délicat.

Peut-être une prochaine fois 😉

Ma journée gourmande s’est achevée sur ce flamant rose, un coup de fatigue m’est tombé dessus et il me restait le trajet retour à faire. Je suis donc partie sagement, mais au regret de louper la dernière démo.

On se dit à l’année prochaine??

 

Publicités