Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Bonjour!

Retour à Châteauneuf! Comme tous les ans maintenant pour le superbe festival Mmmh! Vous vous souvenez? L’an dernier, on avait eu 2 supers parrains, c’était la folie!

Et bien cette année, rebelote! Anne nous a encore dégotté des parrains de très haut niveau ♥

Mais revenons au festival d’abord.

Il se déroule au cœur du village provençal de Châteauneuf-le-Rouge, pas loin d’Aix-en-Provence. Le maire de la commune, Michel Boulan, souhaite que Châteauneuf soit une capitale de la gastronomie provençale et il s’active en ce sens.

Ainsi, le festival nous permet de découvrir et rencontrer des producteurs locaux, notamment des viticulteurs mais aussi et surtout de pouvoir déguster des restaurateurs étoilés, découvrir leur gastronomie dans un esprit convivial et familial.

Mettre la gastronomie locale à portée de tous est le but de ce festival.

Vous venez? Je vous embarque!

Cette année, plusieurs espaces distincts ont été créés (j’ai oublié d’aller sur l’espace zen! mais quel boulet!).

L’espace vigneron (visible sur la photo précédente, derrière les filles de la Team Gourmande) rassemblait tous les viticulteurs locaux pour déguster et acheter leurs bouteilles.

Sous les arbres, l’espace restauration avec bien sûr les restaurants.  Cette année, ce sont de réels restaurants éphémères qui ont été montés, avec des fours professionnels (ceux des Bocuse d’Or, la classe non?) et un vrai grand espace de travail qualitatif pour chaque chef. Fini les queues désorganisées, tout a été prévu pour que le festival se déroule sans encombre.

Voici un petit aperçu! (je ne peux pas vous montrer tout le monde, on y serait encore demain!)

Coline Faulquier proposait notamment une focaccia aux rillettes de poisson et un carpaccio de boeuf.

Glenn Viel a travaillé les escargots et grenouille!

Jean-François Bérard qui nous avait régalé lors de la conférence de presse du festival.

Mickael Feval m’a régalée avec son tataki de saumon et espuma de limoncello (j’ai carrément oublié la photo! trop bon!)

Nadia Sammut a proposé un menu sans gluten bien sûr avec, par exemple, une soupe de courgette menthe et noisette torréfiée.

Julien Diaz et Guillaume Bonneaud chez qui j’ai découvert un risotto arborio au safran et miel de printemps avec une petite huile de cyprès…très très bon!!

Je dois avouer que j’ai complètement zappé les photos des restaurants, du coup le travail d’Aline me sauve la vie!

Après les plats on pouvait passer au dessert!

Tout d’abord chez les Bricoleurs de Douceurs!

Leur indétrônable Marseille-Brest!

La tarte Kalamanquoi

La tarte Sauvage : pâte sucrée, moelleux noisette, crémeux vanillé et compotée de myrtilles sauvages crues et cuites. Très fraîche et soyeuse en bouche, elle fait partie des pâtisseries créées exclusivement pour le festival.

Le Coup de Foudre à Châteauneuf : une pâte à choux croustillante au cacao, un caramel moelleux, un crunchy choco et une ganache montée chocolat noir surmontée d’éclats de chocolat noir…décadence total, j’en ai pris 2 rien que pour moi 🙂

La tarte Garde la pêche : une pâte sucrée croustillante, un moelleux noisettes enrobé de confit framboises et une crème légère aux boutons de roses viennent accompagner des pêches pochées à l’hibiscus.

Et enfin, le Frais’Yeahhh! Biscuit amande et noisette sans farine, confit de fraise et ganache montée verveine sans oublier les fraises fraîches! Une régalade!

Petit tour chez Denis Matyasy, avec tous ses plus grands succès en pâtisserie.

Je n’ai pas craqué devant ce superbe Saint Honoré.

Je retournerais à sa boutique de La Crau pour planter mes dents dedans :p

Enfin Philippe Segond tenait la 3ème pâtisserie éphémère.

Une jolie vitrine qui regroupait plusieurs de ses pâtisseries fétiches mais aussi des nouveautés.

J’ai tout d’abord craqué pour le Saturnin.

Un sablé à la figue, crème pâtissière et chantilly à l’abricot de la Vallée du Rhône. Tout en douceur et en délicatesse.

Autre craquage, le Sweety, un entremets moulé en cœur pour faire penser à une fraise.

J’ai adoré ce Sweety!  Imaginez le croustillant de la noix de coco surplombant une gelée de fraise avec morceaux, et le craquant d’un crumble coco. Le tout enrobé d’une mousse coco. C’est frais, croustillant, croquant, mousseux…

 

Pour les ptits creux qui resteraient, on pouvait également retrouver Monsieur Chou sur son stand, toujours aussi joliment rangé.

On pouvait également se régaler de fromages avec 2 stands dont celui de la fromagerie Segaux (située dans la zone de Palette au Tholonet)

Mais aussi découvrir des jolis produits comme les vinaigres arômatisés à la pulpe de fruits (ou de légumes) de Vinaigre Le Goût. J’ai totalement zappé de prendre une bouteille lors du festival, mais j’ai pu me rattraper au marché de St Maximin le mercredi suivant!

Mais le festival Mmmh! ce ne sont pas que des stands pour manger (quoique…), ce sont aussi des démonstrations de grands chefs!  J’ai pu assister à quelques unes.

Tout d’abord Serge Billet et Julie Quosentis.

Julie propose ses services de « nez culinaire » pour aider les cuisiniers et pâtissiers à associer des fragrances et des saveurs.

Les créations de Serge contiennent souvent des touches florales, leur collaboration était donc une évidence. Lors de la démo au festival, ils nous ont proposé une pâtisserie composée d’un sablé breton à l’orchidée, d’une gelée d’Ylang-Ylang et passion, d’une brunoise exotique et d’une crème légère au pamplemousse.

Je n’ai pas pu goûter l’ensemble mais le sablé et la mousse séparément et franchement c’était bien bon!

Ensuite la démo était assurée par Christophe Chiavola sous l’oeil attentif de son fils (expert ès siphons).

Christophe nous a concocté un homard associé de carotte sous diverses formes (purée, poudre, feuille…)

Il était étroitement surveillé en tous cas! (et j’avais la caméra de table dans mon champ! snif!)

Je précise juste que cette photo d’Elodie Gagnepain a été prise pendant la démo de Christophe mais je ne me souviens pas de la raison de cet air peu rassuré…

Démo suivante : Simon Pacary! Revenu de l’île Maurice exprès pour le festival (la classe!), il nous a encore épaté avec un trompe l’oeil magique!

Son trompe-l’œil était cette fois une boite de caviar, réalisée à partir de perles du Japon…

C’est magnifique non? Et délicieux!! J’ai pu y goûter via Nathalie, copine de Mastercook, qui a remporté l’une des boites en dégustation (et oui, il n’y en avait pas assez pour tout le monde, donc petit concours à questions).

Simon, tu reviens quand tu veux de ton île!

La dernière démo à laquelle j’ai assistée est celle de nos Sud’crés! Laurent, Pierre et Clément ont assuré le show!

Ils nous ont fait saliver en réalisant devant nous la tarte bourdaloue qui leur a ouvert les portes de la finale du Meilleur Pâtissier les Professionnels sur M6. C’est pas génial ça?

Chacun a fait une partie et nous avons pu croquer dedans!!

Gourmandise de fou! Du croquant avec la pâte pas trop fine, le moelleux de la crème de pécan, le fondant de la ganache montée, la gourmandise du praliné et la fraîcheur de la poire. Franchement cette tarte est dingue.

Nous avons été servis par ces messieurs d’ailleurs!

Le festival Mmmh! c’est aussi l’occasion de faire de très belles rencontres.

Notamment Stephan Perrotte, Meilleur Confiturier de France et Champion du Monde de la Confiture (rien que ça!). Il a d’ailleurs concocté une confiture spéciale pour le festival à base d’abricot et de graines d’olive. (oui je suis repartie avec un pot)

Enfin, le meilleur pour la fin, nos parrains!

Car chaque année, le festival invite 2 grandes personnalités de la gastronomie française : un cuisinier et un pâtissier (souvenez-vous, l’an dernier nous avions Philippe Conticini et Christian Le Squer!).

Cette année encore la barre était très haut placée et Anne a réussi à inviter 2 grands chefs renommés. Nous avons même pu assister à la petite réunion de présentation, en petit comité dans l’académie Mastercook9.

 

Pour le parrain cuisine, c’est Frédéric Anton qui nous a fait l’honneur de venir et de passer la journée avec nous (je crois qu’il se souvient bien de nos visages, on était en mode pot de glue)

Cette année encore, petite séance de dédicace (oui jme suis trimballé le livre exprès).

Une personne très sympathique et hyper abordable qui a pris son temps avec chacun d’entre nous et avec les exposants. Merci Frédéric d’être venu en Provence (et d’avoir mangé tous les canistrelli de Vané!)

Pour le parrain pâtisserie, Anne a réussi à faire venir Cédric Grolet, chef pâtissier du Meurice mais aussi récemment élu meilleur pâtissier de restaurant du monde! La classe à Dallas! (enfin, à Châteauneuf!)

Lui aussi, on a pu le croiser à plusieurs reprises (pot de colle jvous dit!)

Et lui aussi a fait une séance de dédicace (son livre aussi m’a suivi!)

Encore une personnalité très abordable et très disponible, dommage qu’il soit reparti si tôt. Cédric, il faut revenir en Provence 😉

Toutes ces belles rencontres, c’est grâce à notre bonne fée Anne Limbour. Merci Anne!

En bref, ce fut encore une journée mémorable, remplie de belles rencontres, d’amitiés et de gourmandises!

Un grand merci à Anne et à la mairie de Châteauneuf pour cette organisation au top et ces invités de grande qualité.

Un grand merci à Aline de Cook&Shoot également pour nous faire de si belles photos et nous permettre de les utiliser.

Vivement l’an prochain 😉

 

Publicités