Étiquettes

,

Basée sur le même principe que le charlotte aux framboises, voici la version aux pêches, toujours aussi gourmande et toujours aussi light! A déguster bien frais.

Ingrédients :
pour 4personnes (gourmandes), doses à modifier selon les convives
– fromage blanc 0% (700g)
– sucre (splenda pour moi, 5,5 cuillères à café)
– pêches  (3)
– biscuits boudoirs  (4sachets)
– lait (3 verres)

A nouveau, j’ai utilisé le Splenda à la place du sucre.

Tapisser le moule de film étirable (plus pratique pour le démoulage) sauf s’il s’agit d’un moule type « Tupp’  » avec le couvercle qui s’enlève pour la prise d’air.

Perso, j’ai pris une casserole ingénio de tefal.

Sucrer le fromage blanc à votre convenance, idem pour le lait.

Verser le lait dans une assiette.

Si besoin, découper les biscuits à la hauteur des moules. Les tremper rapidement dans le lait sucré puis les disposer sur le fond et le contour du moule.

Ensuite, commencer par une couche de fromage blanc, une couche de pêches. ALterner les couches jusqu’au milieu du moule (là encore tout dépend de sa taille)

Au milieu du remplissage, mettre une couche de biscuits trempés

Puis recommencer l’alternance des couches fromage blanc/pêches jusqu’en haut du moule

Terminer par une couche de biscuits trempés.

Fermer le moule (perso avec du film étirable) et, si possible, poser un poids dessus, de manière à comprimer légèrement la charlotte (pas non plus un éléphant dessus mais juste de quoi imposer une petite pression)

Mettre au frigo au moins une nuit (ou une journée)
Démouler et déguster bien frais
attention, selon le temps de trempage des biscuits, la charlotte rend plus ou moins de jus. Prévoir un plat de service avec un rebord

Dans la version réservée aux adultes, il est possible d’ajouter un peu de rhum (ou autre alcool) dans le lait de trempage.

Cette charlotte est déclinable à volonté côté fruits. Selon les dires d’une amie lorraine, la version aux mirabelles est fabuleuse.
La version aux framboises est ici

Advertisements